Pour ce nouvel opus de notre saga sur les forces aériennes du monde prenons la direction de l’Afrique orientale : l’Égypte. Cette force aérienne est comme vous allez vous en rendre compte une cliente particulière de l’industrie aéronautique européenne, et notamment française. L’Al-Qūwāt al-Gawwiyä al-Miṣriya dispose en effet de matériels divers en provenance de notre pays ou de pays voisins.

Mais comme vous allez le découvrir l’Al-Qūwāt al-Gawwiyä al-Miṣriya a su conjuguer les matériels ex-soviétiques ou russes avec des matériels américains et même chinois. Ce qui a toujours garanti à cette puissante aviation militaire une certaine indépendance.
Focus donc sur la force aérienne égyptienne.

  • L’Aero L-59 Super Albatros, avion d’entraînement intermédiaire et avancé, présent au printemps 2019 à hauteur de 48 exemplaires de la version L-59E.

  • L’Aérospatiale SA.342 Gazelle, hélicoptère de reconnaissance armée et d’entraînement, présent au printemps 2019 à hauteur de 86 exemplaires de la version SA.342K.

  • L’Agusta-Westland AW.139, hélicoptère de recherches-sauvetages, présent au printemps 2019 à hauteur de quatre exemplaires de la version AW.139E.

  • L’Air Tractor AT-802, avion d’appui tactique et de lutte antiterroriste, présent au printemps 2019 à hauteur de 12 exemplaires de la version AT-802U.

  • L’Airbus A340, avion de transport de hautes personnalités, présent au printemps 2019 à hauteur d’un unique exemplaire de la version A340-200.

  • L’Antonov An-74, avion de transport tactique, présent au printemps 2019 à hauteur de trois exemplaires de la version An-74-200.

  • Le Beechcraft 1900 Beechliner, avion de guerre électronique et de transport léger, présent au printemps 2019 à hauteur de huit exemplaires de la version 1900D.

  • Le Beechcraft Super King Air, avion de transport d’état-major et d’évacuation sanitaire, présent au printemps 2019 à hauteur de trois exemplaires de la version Super King Air 200.

  • Le Boeing 707, avion de transport de personnels, présent au printemps 2019 à hauteur d’un unique exemplaire de la version 707-320.

  • Le Boeing AH-64 Apache, hélicoptère de combat, présent au printemps 2019 à hauteur de 46 exemplaires de la version AH-64D.

  • Le Boeing-Vertol CH-47 Chinook, hélicoptère de transport lourd, présent au printemps 2019 à hauteur de 20 exemplaires de la version CH-47D.

  • Le Casa C-295, avion de transport tactique et de transport de personnels, présent au printemps 2019 à hauteur de 24 exemplaires des versions C-295M et C-295W.

  • Le Cessna 680 Citation Sovereign, avion de transport de hautes personnalités, présent au printemps 2019 à hauteur d’un unique exemplaire de la version 680A.

  • Le Chengdu F-7, chasseur-intercepteur, présent au printemps 2019 à hauteur de 12 exemplaires de la version F-7M.

  • Le Dassault Aviation Falcon 7X, avion de transport de hautes personnalités, présent au printemps 2019 à hauteur d’un unique exemplaire de la version Falcon 7X.

  • Le Dassault Aviation Mirage 2000, avion de combat multirôle, présent au printemps 2019 à hauteur de 18 exemplaires des versions Mirage 2000EM et Mirage 2000BM.

  • Le Dassault Aviation Rafale, avion de combat multirôle, présent au printemps 2019 à hauteur de 18 exemplaires des versions Rafale EM et Rafale DM.

  • Le Dassault-Breguet / Dornier Alpha Jet, avion d’appui tactique rapproché et d’entraînement avancé, présent au printemps 2019 à hauteur de 40 exemplaires de la version Alpha Jet MS2.

  • Le Dassault Falcon 20, avion de transport d’état-major et d’évacuation sanitaire, présent à un unique exemplaire de la version Falcon 20E.

  • Le Dassault Mirage 5, chasseur-bombardier et avion de reconnaissance tactique, présent au printemps 2019 à hauteur de 74 exemplaires des versions Mirage 5E2, Mirage 5SDE, et Mirage 5SDR.

  • L’Embraer Emb-312 Tucano, avion d’entraînement intermédiaire, présent au printemps 2019 à hauteur de 54 exemplaires de la version Emb-312A.

  • Le Grob G.115 Tutor, avion d’entraînement primaire, présent au printemps 2019 à hauteur de 74 exemplaires de la version G.115E.

  • Le Grumman E-2 Hawkeye, avion de veille radar, présent au printemps 2019 à hauteur de sept exemplaires de la version E-2C.

  • Le Gulfstream G.III, avion de transport d’état-major et d’évacuation sanitaire, présent au printemps 2019 à hauteur de deux exemplaires de la version G.III.

  • Le Gulfstream G.IV, avion de transport de hautes personnalités, présent au printemps 2019 à hauteur d’un unique exemplaire de la version G.IVSP.

  • Le Hongdu JL-8, avion d’entraînement avancé et de présentation officielle, présent au printemps 2019 à hauteur de 118 exemplaires de la version JL-8E.

  • Le Kaman SH-2 Super Seasprite, hélicoptère de combat maritime, présent au printemps 2019 à hauteur de 10 exemplaires de la version SH-2G.

  • Le Kamov Ka-52, hélicoptère de combat, présent au printemps 2019 à hauteur de 34 exemplaires de la version Ka-52K.

  • Le Lockheed C-130 Hercules, avion de transport tactique, présent au printemps 2019 à hauteur de 20 exemplaires des versions C-130H et L-100-30.

  • Le Mikoyan MiG-29, avion de combat multirôle, présent au printemps 2019 à hauteur de 16 exemplaires de la version MiG-29M.

  • Le Mil Mi-8/Mi-17, hélicoptère d’assaut et de manœuvre, présent au printemps 2019 à hauteur de 62 exemplaires des versions Mi-8T, Mi-17V, et Mi-17I.

  • Le Sikorsky S-61 Sea King, hélicoptère de transport d’assaut et de recherches-sauvetages, présent au printemps 2019 à hauteur de deux exemplaires de la version S-61A.

  • Le Sikorsky UH-60 Blackhawk, hélicoptère de soutien aux opérations spéciales, présent au printemps 2019 à hauteur de huit exemplaires de la version UH-60M.

  • Le Westland Commando, hélicoptère de transport d’assaut et de recherches-sauvetages, présent au printemps 2019 à hauteur de 22 exemplaires des versions Commando Mk-1 et Commando Mk-2.

Comme vous avez pu vous en rendre compte l’Al-Qūwāt al-Gawwiyä al-Miṣriya est une aviation militaire qui aligne aussi bien des matériels ultramodernes comme le Rafale, le MiG-29M, le JL-8, ou encore le Falcon 7X et possède pourtant encore de vieux aéronefs comme le 707, le Mirage 5, ou encore le S-61 Sea King. D’ailleurs sa flotte d’hélicoptères est en pleine mutation, cette force devant recevoir dans les mois à venir des machines comme les Agusta-Westland AW.109 et AW.149 ou encore les Airbus Helicopters H125 Écureuil. Ils permettront notamment de retirer une partie des Gazelle.

 

Publicité

13 COMMENTAIRES

  1. un joyeux mélange d’appareils très différents les uns de autres, sur le papier une force aérienne conséquente mais dans les faits une logistique et une maintenance ingérables, sans parler de la formation des pilotes, la quantité ne rime pas forcément avec qualité et efficacité…….

  2. Une armée de l’air l’une des plus puissante d’Afrique, et je dois dire que voir les rafales sous cocardes égyptienne fait toujours son petit effet!

  3. Une liste qui n’en fini plus. Ça a du être particulièrement compliqué à boucler comme inventaire. Bravo Arnaud.
    Quelle est l’utilité de garder 12 Chengdu J-7 et 16 Mig 29 quand on a 240 F-16, des mirages 5, 2000 sans oublier les Rafales ? Par contre le transport tactique n’est pas très présent.

  4. La meilleure force aérienne d’affrique sans aucun doute. Beau travail car cela A du être difficile avec le peu d’information transmis sur le’ nombre réel d’appareil qui vole et non qui reste au sol pour faire joli. Elle possède tout de même plus de 400 avions de combats !! Plus que la France et de nombreux autres pays et comparables a toute les forces aérienne de l’afrique Réunie !

    • Il a fallut beaucoup plus recouper les informations que pour d’autres forces aériennes. L’Égypte m’a donné presque autant de fil à retordre que la Russie il y a quelques temps. Mais ça permet de vous livrer à toutes et tous un sujet le plus précis possible. 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom