C’était jusqu’à récemment une rumeur cela a désormais été confirmé par le ministre indonésien de la défense : son pays s’intéresse à l’avion de combat français. La force aérienne indonésienne pourrait acquérir dans les prochains un lot de quarante-huit Dassault Aviation Rafale. Il s’agit selon les Indonésiens de se protéger face aux menaces chinoises dans la région. En parallèle la marine indonésienne pourrait acquérir des corvettes Gowind et des sous-marins Scorpène.

Et un achat indonésien du Dassault Aviation Rafale serait une grande première. En effet ce pays n’a jamais été un grand client de l’industrie aéronautique hexagonale. Hormis les hélicoptères développés par Aérospatiale puis Eurocopter, comme les actuels SA.330 Puma, EC-120 Colibri, ou encore EC-725 Caracal ce pays n’a jamais fait confiance aux aéronefs français. Aucun chasseur ne lui fut jamais vendu. Ce serait donc totalement historique !

Surtout les Dassault Aviation Rafale permettraient un véritable bond technologique à l’aviation indonésienne. Actuellement cette force aérienne possède comme chasseurs réellement modernes qu’une quinzaine de chasseurs russes Sukhoi Su-27 et Su-30 ainsi qu’une trentaine de General Dynamics F-16 Fighting Falcon. Parmi ceux-ci certains sont des F-16A/B Block 15 particulièrement anciens.
Mais surtout l’an dernier le pays a reçu les premiers exemplaires des onze Sukhoi Su-35 qu’elle avait commandé en 2017.

On pourrait du coup croire que quarante-huit Rafale seraient redondants, mais c’est mal connaitre le dossier. Selon le ministre indonésien de la défense, monsieur Prabowo Subianto, ces avions permettrait à son pays de se prémunir contre la montée en puissance militaire de la Chine dans la région. Les capacités omnirôles démontrées de l’avion français pourraient représenter un outil autant militaire que diplomatique pour l’Indonésie.
Il faut se souvenir qu’il y a quelques mois plusieurs Rafale M avaient été déroutés vers l’Indonésie. Il semble qu’en l’espace de quelques heures l’avion ait vraiment impressionné les décideurs politiques autant que les généraux de la première puissance musulmane de la planète. On pourrait donc envisager que cette volonté d’achat débouche sur quelque chose de valable, une fois les négociations entamées. Après cette commande sera t-elle réduite à 36, 24, ou même 12 exemplaires rien n’est impossible. En tous cas une vente à l’Indonésie serait historique.

En parallèle donc la marine indonésienne négocie l’achat également de six navire de guerre auprès de l’entreprise française Naval Groupe. Quatre sont des sous-marins à propulsion mixte diesel et électrique, armés de missiles SM-39 Exocet. De tels bâtiments servent actuellement au Brésil, au Chili, en Inde, et en Malaisie. Les deux autres sont des corvettes Gowind 2500 armés de missiles anti-navires MM40 Exocet et anti-aériens VL, directement dérivé du fameux Mica air-air. Ce type de bâtiment est adapté à l’emploi des drones tactiques Boeing MQ-27 ScanEagle en service dans la marine indonésienne. La corvette Gowind 2500 a déjà été vendu à l’Égypte.
Actuellement cette marine de guerre indonésienne n’utilise que deux navires construits en France : les bâtiments hydrographiques de classe Rigel en service depuis les années 1990.

Photo © Dassault Aviation.

Publicité

9 COMMENTAIRES

  1. Attendons l’annonce officielle et la signature. Il y a probablement une compétition, avec des appareils US, Russes, Européens, etc ou Indiens (Indoux ?).

      • Bonjour Arnaud, c’est un excellente nouvelle mais ce double emploi sukoi et rafale ne sera pas une nouveauté dans la région puisque son trés proche et très influent voisin fait deja opéré des sukoi 30 MKI et des rafales depuis peu. De même, au regard du gouvernement Indonesien, l’administration Trump doit paraitre comme particulièrement volatile. Le fait que la Navy se soit désengager peu a peu des eaux bêtement sous les ordres du locataire de la maison Blanche à plonger certains pays locaux dans de grosses difficultés. Les appareils russes sont aussi (visiblement fragile) a la météo local avec de fort taux d’humidité (peu etre que le rafale tient mieux, je n’en sais pas assez pour ca) Il n’empeche, ca reste une super nouvelle pour nos industrielles et pour ce beau programme qu’est le rafale

  2. Ca serait une bonne chose
    J ai comme meme 2 questions :

    Ca serait sur combien de Rafale ?
    Car l article (tres bon) parle de 48, 36, 24 et 12 ?

    Comment vont il payer ?
    Car pour les SU-35, il est question d huile et autres produits

    Merci pour vos réponses 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom