L’information a été révélée en fin de semaine dernière. Les autorités du Qatar et du Royaume-Uni ont signé un protocole d’accord autour de l’entraînement avancé des futurs pilotes sur BAE Systems Hawk T.2. C’est sur la base de RAF Leeming dans le nord-est anglais que ce cursus de formation aura lieu. C’est un accord de défense qui va permettre également le déploiement d’avions de la Royal Air Force directement sur le territoire de l’émirat.

La commande des neuf BAE Systems Hawk T.2 par la Qatar Emiri Air Force n’a rien d’une nouveauté, elle remonte à deux ans. Ce qui l’est par contre c’est de savoir que ces avions voleront en fait en Grande Bretagne, et plus précisément sur la base de RAF Leeming en Angleterre. On ignore encore actuellement cependant si ces avions voleront sous une livrée qatarie ou britannique.

De son côté le ministère britannique de la défense insiste sur le fait qu’il ne s’agira pas d’une unité purement qatarie au Royaume-Uni mais bien d’une formation binationale incluant des élèves et des instructeurs des deux pays pour un même cursus d’enseignement théorique et pratique.

L’accord signé à Londres ce jeudi 1er avril 2021 entre Britanniques et Qataris stipule clairement qu’à l’issue de leur phase de formation avancée sur Pilatus PC-21 les stagiaires de l’émirat rejoindront la Grande Bretagne pour y recevoir leur formation avancée à la chasse. Ensuite de quoi ils seront transformés sur avions d’armes.
Après cette phase il rejoindront le Qatar afin de servir.

En parallèle de cette accord de défense le Qatar s’est engagé à fournir une base logistique dans la région du Golfe pour les Airbus DS Voyager KC.2 en transit ou en mission dans cette partie du globe. Il n’est pas inenvisageable que dans les semaines ou mois à venir cet accord évolue afin d’y accepter la présence d’avions de combat de la RAF.

Après la France c’est donc le Royaume-Uni qui renforce ses liens militaires avec ce très stratégique petit état. Les futurs pilotes qataris seront formés au Royaume-Uni à partir de cette année et au moins jusqu’en 2028.

Photo © Royal Air Force.

Publicité

3 COMMENTAIRES

  1. Au risque de me faire coller un « hors sujet », depuis trois jours on peut voir sur le site Flightradar 24 live, à la verticale de Lorient, des Aermacchi MB-339CB appartenant à l’entreprise Dracken tournoyer à la manière des combats tournoyants ( au profit de l’aéronavale?). Arnaud, auriez-vous des précisions à ce propos?
    Je reste quand même dans le sujet formation aéronautique malgré tout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom