Voilà un avion dont on parle beaucoup ces derniers temps : le Bell Boeing V-22 Osprey. Il faut dire qu’il est en service actif au sein de l’US Air Force et de l’US Marines Corps, et que l’US Navy se prépare à le faire entrer dans son arsenal aérien. Particularité notable, ces trois branches de la défense américaines utilisent chacune leur propre version de ce convertiplane. Petit focus sur les différences qui existent entre eux-trois.

En fait l’idée de ce sujet est venu du commentaire d’un de nos lecteurs réguliers sur un article récent concernant le CMV-22B de présérie. Donc merci jd666666 d’avoir posé la question qu’il fallait. Et au passage je me suis rendu compte que parfois je manquais à mon devoir le plus essentiel : vulgariser la connaissance aéronautique et non uniquement transmettre les news à son sujet.

MV-22B Osprey en opération depuis le pont d’envol de l’USS Bataan.

Donc pourquoi ce révolutionnaire Osprey est appelé CV-22B dans l’US Air Force, MV-22B dans l’US Marines Corps, et donc désormais CMV-22B dans l’US Navy ? Bien entendu toutes ces désignations sont rattachées au système actuellement en vigueur au sein des forces du Pentagone. Mais cela n’explique pas tout. En fait au sein de ces trois armes américaines le convertiplane en question a des rôles bien différents les uns des autres.
Et donc focus sur ces trois versions.

  • Le CV-22B en service dans l’US Air Force : assure le transport de troupes, l’infiltration et l’exfiltration des commandos américains. Il est notamment optimisé pour les vols à basse et très basse altitude grâce à son radar de suivi de terrain AN/APQ-186. Cet avion n’est engagé que dans des opérations dites spéciales et dispose d’une livrée très reconnaissable avec son gris foncée.
  • Le MV-22B en service dans l’US Marines Corps : assure le transport de troupes, l’évacuation sanitaire, et les missions de recherches et sauvetage au combat. À la différence du CV-22B il est engagé dans les missions du quotidien et opère sur la majorité des théâtres d’opérations. Le MV-22B est notamment embarqué en permanence sur les navires de classes America et Wasp assurant ainsi le soutien aux forces amphibies.
  • Le CMV-22B en cours de réception par l’US Navy : assurera les missions dites COD de transport de personnels et de fret léger entre les bases à terre et les porte-avions de classe Nimitz et Gerald R. Ford. En second lieu il remplira des missions de transport tactiques et d’évacuation sanitaire entre les bases à terre.
    À la différence des deux autres versions ce CMV-22B n’est pas destiné à opérer sur le champ de bataille mais à demeurer en retrait de celui-ci.
CV-22B Osprey dans son environnement naturel : le vol à basse altitude.

Voilà vous en savez désormais un peu plus sur le sujet de cet avion. Pour mémoire seul le Japon s’en est actuellement porté acquéreur, même si plusieurs pays s’y sont un temps intéressés. Le Japon prendra livraison d’avions comparables à ceux de l’US Marines Corps.

Photos © US Department of Defense.

Publicité

8 COMMENTAIRES

    • Non récemment le ministère israélien de la défense a annoncé que pour l’instant il renonçait à cette commande mais s’il envisageait d’y revenir peut-être en 2021 ou 2022.

  1. Merci d’avoir fait un article pour préciser la réponse à ma questions dans un autre article !
    Je vais à nouveau demander une précision, malgré l’article déjà très clair : en dehors de l’usage qui en est fait par chacune des armées citées, ces appareils sont-ils différents d’une version à une autre, au niveau structurel par exemple (je pense notamment à la version CV-22B utilisée par l’Air Force : a-t-elle les mêmes renforts et est-elle également traitée anti-corrosion, comme le sont surement les versions des Marines et de la Navy, appelées à opérer depuis la mer…) ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom