Désormais les militaires italiens qui sont également impactés par l’épidémie de Covid19 qui frappe l’Europe. Alors que leur pays est le plus touché du continent le ministère de la défense vient d’annoncer qu’il interdisait les rotations d’aéronefs de l’Aeronautica Militare, en dehors des vols nécessaires à la sécurité intérieure et extérieure du pays. Les vols d’entraînement notamment sont suspendus ainsi que les vols de patrouille. L’aviation italienne compte ainsi conserver le plus possible de personnels en confinement.

Les vols considérés comme prioritaires par l’Aeronautica Militare sont avant tout ceux ayant pour missions la défense aérienne du pays. Pour autant pas question que plusieurs avions de chasse soient en l’air en même temps. Sans divulguer le nombre exact de machines concernées il est désormais assuré que seul un minimum nécessaire se trouve en opération à l’instant T. Pour mémoire la défense aérienne italienne est en priorité à la charge des Eurofighter EF-2000 Typhoon et dans une moindre mesure des Lockheed-Martin F-35A Lightning II. Par ricochet un avion ravitailleur Boeing KC-767 et/ou Lockheed-Martin KC-130J Super Hercules est en permanence en alerte, afin de permettre le soutien aux chasseurs. Il en va de même de l’AWACS américano-israélien Gulfstream Aerospace G550 CAEW pour lequel les informations sont également bien sûr classifiées.

Plusieurs missions de service public sont également considérées comme prioritaires comme les évacuations sanitaires et les missions de recherches et sauvetages en mer et en montagnes, réalisées par les actuels hélicoptères Agusta-Westland AW.139.

Pour le reste les vols d’entraînement et de transformation opérationnelle sont suspendus. Les exercices de tirs sont également concernés. Les AMX, Tornado IDS et ECR, mais également la majorité des avions de transport et de liaisons ou encore d’écolage sont cloués au sol jusqu’à nouvel ordre. Les apprentis pilotes sont appelés à se former le plus possible sur simulateur de vol, et ce jusqu’à la fin de cette crise sanitaire.
La saison de démonstration des Frecce Tricolore n’est pas encore annulée mais aucune date de début n’est pour l’instant annoncée et les pilotes des célèbres Aermacchi MB-339 ne s’entraînent pas plus que les autres pilotes transalpins.

La flotte des légendaires SIAI-Marchetti SF-260 d’entraînement de base est également concernée par ces restrictions.

Cette décision italienne a pris effet la semaine dernière, mais ne concerne pas encore les autres branches de la défense transalpine. L’aviation de l’armée et l’aéronavale italiennes devraient sans doute suivre le mouvement dans les heures ou jours qui viennent. À l’instar du reste de la société la défense italienne est directement concernée par cette épidémie, une cinquantaine de militaires ont contracté le coronavirus Covid19. Fort heureusement sans en décéder.

Photos © Aeronautica Militare Italiana.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom