Interception agressive d’un P-8 Poseidon américain par la chasse russe en Méditerranée !

Après les abords des territoires ukrainiens sous leur occupation les forces russes jouent désormais leur jeu dangereux en Méditerranée. Ce mercredi 15 avril 2020 un avion de patrouille maritime Boeing P-8A Poseidon évoluait dans l’espace aérien international quand il a été intercepté par au moins un chasseur Sukhoi Su-35 «Flanker-E». L’équipage américain fait état d’une série de manœuvres très agressives de la part de l’avion russe. L’incident est pris très au sérieux au Pentagone.

À priori rien ne semblait indiquer que l’avion de patrouille maritime de l’escadron VP-4 courait le moindre risque. Le Boeing P-8A Poseidon réalisait un vol de surveillance maritime au large de la Syrie, tout en demeurant au-dessus des eaux internationales. L’équipage américain veillait à ce que la dictature El-Assad respecte l’embargo sur les armements dont il est frappé depuis les attaques chimiques réalisées par son aviation contre sa propre population entre 2013 et 2016. Il était d’ailleurs sur le chemin du retour, ayant pris le cap de NAS Sigonella en Sicile où il est stationné.

Au bout d’un moment le radar de l’avion de patrouille maritime a signalé la présence d’un avion inconnu à l’IFF. L’équipage de l’US Navy a alors reconnu un chasseur de supériorité aérienne Sukhoi Su-35 porteur des marquages russes. Un second avion a été aperçu également, mais à plus grande distance. Ces avions sont déployés depuis plusieurs mois en Syrie comme protecteurs du ciel.
À plusieurs reprises le pilote russe a manœuvrer son puissant biréacteur au plus proche de l’avion américain. Au point même que l’équipage de l’US Navy ait ressenti des turbulences et de fortes vibrations dans la cabine. Pis encore à un moment le chasseur ennemi s’est retourné et a réalisé un vol inversé de quelques secondes. Il se trouvait alors à moins de dix mètres du Poseidon. Une telle manœuvre est évidemment totalement inutile en matière de défense aérienne et surtout rigoureusement interdite ! En faisant cela le pilote russe s’est mis en danger lui-même mais également l’équipage de l’avion américain.

Puis le pilote russe a repris de la distance, tout en demeurant à une dizaine de mètres seulement de l’avion de patrouille maritime. Et pendant un total de 42 minutes le P-8A Poseidon a ainsi été accompagné par ce pilote aux manœuvres que l’on pourrait qualifier de cowboy ou de fou.
Ce n’est pas la première fois que des équipages américains font état d’une agressivité marquée de la part des pilotes de la chasse russe à leur égard. En 2016 déjà un P-8A Poseidon avait été intercepté au-dessus des eaux internationales par la chasse russe. Mais à l’époque l’avion de patrouille maritime survolait la Mer Noire, et non la Méditerranée orientale.

Alors bien sûr que l’avion américain devait gêner la dictature syrienne, allié fidèle du régime russe. Mais était-ce bien nécessaire de réagir de manière aussi agressive de la part de ce pilote ? À titre personnel je dirais même qu’il a agi bêtement et sans aucune retenue. Or un pilote de chasse se doit de conserver son sang froid en toutes situations. Ce qu’il n’a pas fait visiblement. On peut aussi se dire que la Russie se permet ce type d’agression envers un avion américain parce qu’aucun porte-avions américains ne se trouve dans la région actuellement.

Photo © US Department of Defense.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

10 réponses

  1. Bonjour,
    Le pilote russe a refait la manœuvre de Maverick dans Top Gun ?
    Mais Maverick était beaucoup plus proche, 1,5m comme dit dans le film.
    @+
    BJ

  2. vieux réflexe de guerre froide… peut être une réponse des russes au fait que l’OTAN fasse aussi des interceptions probablement moins agressives que les russes…
    le pilote a t’il voulu « jouer » avec les américains… jeu très dangereux…
    je n’ose imaginer ce qui se serait passer si il y avait eu une collision entre les 2 avions

  3. Pas du tout de parti pris anti russe dans votre « article » ….. à comparer avec celui sur l’interception des vilains Il38 par les gentils intercepteurs US…. en effet un parfum de guerre froide mais surtout dans votre manière de voir le monde 🙂
    Qu’un pilote de chasseur soit un peu « cowboy », ça me semble juste dans l ordre des choses, qu il soit russe ou américain (ou français d ailleurs).

    1. Bonjour nous avons une ligne éditoriale, si elle vous déplait j’en suis navré. Nous n’en changerons pour autant pas. Si cela ne va pas dans le sens de votre pensée ou de vos idées je suis persuadé qu’il existe des sites aéronautiques qui épouseront mieux votre vision des choses. Bien à vous Phil.

  4. @phil

    Propos ridicule. Les interceptions françaises et américaines suivent des procédures OTAN strictes et ne laisse pas loisir à réaliser des manœuvres dangereuses à ce point.
    Que les russes interceptent des appareils qui flirtent avec leur espace aérien, soit. Mais il y a des règles internationales en aéronautique… qui sont évidemment régulièrement bafouées par des pays qui s’estiment au dessus des règles et ne considèrent pas vraiment les vies humaines…
    Je ne doute pas que les pilotes russes, des professionnels aussi, reçoivent des ordres de leur hiérarchie ( donc du Kremlin) pour afficher ce genre de comportement… chacun jugera de la pertinence de ces décisions.

  5. Dommage
    Moi qui adore les avions je vois un site qui me comble ,mais certains commentaires que vous faites me désolent ,nous ne somment pas en guerre que je sache
    Vous décrivez avec talent des avions peu connus comme le xp60 ,puis vous déblatérer à la manière d’une concierge sur le comportement de pilotes d’un autre pays
    Je ne sais pas si je continuerai à vous lire

    1. Nous avons une ligne éditoriale, si elle ne vous convient pas, personne ne vous retient. Je vous rassure Jean pierre vous n’êtes pas le premier et ne serez pas le dernier à nous menacer de plus nous lire parce que justement notre traitement de ce genre d’actualité vous dérange. Je n’ai qu’un chose pour vous si vous n’êtes pas capable d’accepter une lecture autre que la vôtre de ces sujets : la porte est ouverte, elle n’attend plus que vous la preniez.

      1. @Arnaud
        Bravo pour votre courage et votre ligne de pensée directe. Moi en tout cas, je ne vous lâcherait pas

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

R.A.F. NE.1

Si de nos jours les avions de combat comme le Dassault Aviation Rafale ou l’Eurofighter EF-2000 Typhoon sont aptes à voler de jour comme de

Lire la suite...