C’est une visite qui à coup sûr a ravi plus d’un militaires français déployés dans la mission Baltic Air Policing. Ce vendredi 3 juillet 2020 au matin madame Kersti Kaljulaid, l’actuelle Présidente de la République d’Estonie, s’est rendue sur la base aérienne d’Åmari où sont actuellement stationné les quatre avions de combat de l’Armée de l’Air. Elle s’est faite présenté les militaires français mais également leurs machines. Une visite de haut niveau qui rappelle les liens étroits entre nos deux pays, tous deux membres de l’Union Européenne et de l’OTAN.

Madame Kersti Kaljulaid pose devant un Mirage 2000-5F.

Les militaires français assurent sur place la défense aérienne des territoires et des espaces aériens baltes avec leurs collègues britanniques et espagnols. Ce sont d’ailleurs ces derniers qui assurent actuellement le commandement de la mission atlantiste Baltic Air Policing. Pour autant ce sont bien les femmes et les hommes de l’Armée de l’Air qui ont accueilli madame Kersti Kaljulaid. La Cheffe d’État estonienne tenait à saluer nos militaires et à rendre hommage à leur travail. Et aussi à se faire présenter leur avion : le Dassault Aviation Mirage 2000-5F.

Car au-delà de la stricte défense aérienne de l’espace aérien estonien face aux menaces russes les aviateurs français assurent également des missions de formation aux forces locales. Comme ce mardi 30 juin 2020 quand les pompiers de l’Air ont formé leurs homologues à l’extraction d’un pilote blessé. Là encore c’est sur un Mirage 2000-5F que travaillaient main dans la main pompiers baltes et français. Et dans le rôle du pilote blessé ? Bah un pilote français en parfaite santé !

Exercice conjoint des pompiers estoniens et français autour d’un Mirage 2000-5F.

La Présidente de la République d’Estonie a donc pu discuter avec les militaires français, notamment les pilotes et mécaniciens mais également les membres des forces spéciales appartenant au CPA 20. C’est ce Commando Parachutiste de l’Air qui protège les installations aériennes françaises à Åmari. Madame Kersti Kaljulaid a également tenu à rencontrer les pompiers de l’Air.

Non madame Kersti Kaljulaid n’est pas vraiment aux commandes de l’avion !

Aux côtés du colonel commandant le détachement de l’Armée de l’Air elle a eu la chance de pouvoir s’installer dans le cockpit du chasseur de Dassault Aviation. Elle s’est faite expliquer les différents points forts de cet avion qui au quotidien défend son pays jusqu’à la fin du mois d’août 2020. Madame Kersti Kaljulaid s’est dite impressionnée par l’appareil et par son armement, autant que très intéressée par ses discussions avec les militaires français.

Photos © Armée de l’Air.

Publicité

3 COMMENTAIRES

    • Vous avez oublié Cheffe pour Chef. Il faut vivre avec votre temps Loïc, le monde change, la langue française aussi. Oui la féminisation existe, on dit la députée et le député, on dit la présidente et le président. Ne vous en déplaise.
      Cordialement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom