Ce contrat était dans les tuyaux depuis le mois de mai 2020. Et ce weekend l’Indian Air Force a validé l’acquisition de deux avions de veille radar Beriev A-50EI. Il s’agit d’un contrat flirtant avec le milliard de dollars américains qui va permettre de donner un nouveau souffle aux industries russes et israéliennes. Cette dernière fournit en effet le radar EL/W-2090, le cœur de cet AWACS de facture russe.

À l’instar du Mi-26T2 acheté par le ministère russe des situations d’urgence c’est donc une signature de plus à mettre à l’active du salon Army 2020 de Moscou. Et cette fois donc il pèse un peu plus de 950 millions de dollars américains, une véritable manne pour l’économie russe. Sauf qu’elle devra donc partager avec son homologue israélienne puisque le radar choisi depuis le premier contrat est fabriqué dans ce petit pays.

L’EL/W-2090 est donc le radar dédié à la veille aéroportée et au contrôle du ciel sur le Beriev A-50EI. Dès 2006, date du premier contrat entre l’Inde et Beriev, ce radar équipe cette version export. Il est fabriqué par la société Elta Systems basée ans la ville portuaire d’Ashdod en Israël. Il a surtout été préféré par les Indiens au Vega-M d’origine qui équipe les avions en dotations en Russie. Chaque radar EL/W-2090 est estimé aux alentours de 335 millions de dollars américains la pièce, ce qui explique en partie le montant du contrat indo-russe.
Car globalement pour le reste le Beriev A-50 demeure un Ilyushin Il-76 !

Cette décision indienne d’acheter de nouveaux AWACS s’inscrit dans la volonté politique et diplomatique de tenir tête à la Chine et à ses intrusions d’aéronefs. Ces deux Beriev A-50EI viendront s’ajouter aux trois déjà en dotation ainsi qu’aux Embraer ERJ-145AEW&C développés conjointement avec le Brésil. Ils permettront aux Indiens de maintenir plus fréquemment et plus longtemps une surveillance accrue de l’espace aérien souverain de leur pays. Un audit interne de 2018 signalait qu’en réalité l’Inde aurait besoin de dix à douze avions AWACS afin de maintenir une alerte H24 sept jours sur sept. On en est donc encore loin.

Photo © Keypublishing.

Publicité

1 COMMENTAIRE

  1. Deux avions pour 950 Millions de $ avec deux radars à 335 Millions de $ l’unité ce qui fait que les deux avions coûtent 140 Millions chacun, le radar israélien coûte donc 2,4 fois plus cher que l’avionn russe, Incroyable !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom