Voilà une annonce qui va ravir chez Airbus Defence & Space. Ce jeudi 5 novembre 2020 en après-midi les parlementaires allemands ont accepté le contrat visant au retrait du service de trente-huit chasseurs Eurofighter EF-2000 Typhoon Tranche 1 par des avions de Tranche 3 plus modernes. Les avions retirés du service seront proposés à la vente sur le marché de seconde main à partir de l’année 2022. Au sein de la Luftwaffe ce programme est connu comme projet Quadriga.

Et c’est donc trente-et-un Airbus DS Typhoon Tranche 3 monoplaces et sept biplaces qui entreront en service dans les rangs de l’aviation allemande entre mi-2021 et mi-2023. De nouveaux avions bien plus multi-rôles que les Typhoon Tranche 1 actuellement en dotation. Ces derniers sont en fait d’excellents chasseurs de supériorité aérienne et d’interception mais de bien piètres avions dans les missions de reconnaissance tactique et d’appui aérien rapproché.

Même si ni le Bundestag ni le Bundeswehr ne communiquent sur le montant exact de ce contrat il est clair que tout le monde va s’y retrouver. D’abord Airbus DS comme maître d’œuvre de ces trente-huit nouveaux Typhoon Tranche 3, ensuite le contribuable allemand. La revente des Typhoon Tranche 1 va forcément faire rentrer des millions d’euros (ou de dollars US) dans les caisses des finances allemandes. Et même si ces derniers avions ne sont pas aussi modernes que des Typhoon neufs ils représentent de très bonnes machines pour nombres de forces aériennes qui pourraient ainsi gagner qualitativement par rapport à leurs avions aujourd’hui en dotation.

Le contrat sera officiellement signé d’ici à la mi-novembre entre Airbus DS et le Bundeswehr. À cette date nous saurons exactement son montant, le système allemand jouant à fond la carte de la transparence dans ce genre de marché d’armements.
La méthode visant à acheter des avions neufs pour remplacer des avions anciens dans le même modèle mais des sous-versions différentes peut surprendre. En France nous les aurions simplement modernisés, comme le programme Rafale le démontre très bien. La logique allemande est donc très différente.

Par rapport aux anciens avions ces futurs Typhoon Tranche 3 disposeront donc de meilleurs capacités multi-rôles grâce en grande partie à la présence du radar à antenne active E-Scan Captor. Le système PIRATE composé d’un FLIR et d’une veille infrarouge sera lui remis au goût du jour. Ainsi la Luftwaffe passera littéralement du chasseur à l’avion multi-rôle. Ce qui laisse augurer une aviation allemande plus présent sur la scène internationale qu’actuellement.
Affaire à suivre.

Photo © Luftwaffe.

Publicité

7 COMMENTAIRES

    • Bonjour c’est encore un peu tôt pour le savoir mais sans doute des pays avec lesquelles les relations diplomatiques allemandes sont bonnes. On peut penser notamment à la Colombie, au Kenya, à la Thaïlande, ou encore à la Tunisie.

  1. Bonjour Arnaud,
    Comme d’habitude un article simple et facile à lire et de qualité merci pour votre travail régulier.
    Grâce à Avion légendaire je m’intéresse un peu plus à l’aviation.
    Bonne continuation et longue vie à Avion légendaire.

  2. Sauf erreur de ma part, les T1 autrichien sont limités au canon et des missiles IR. Si les T1 allemand ont les mêmes limitations leurs revente sera très difficile.

  3. Je me demandais si ça pourrait jouer en défaveur d’une possible vente de Rafale d’occasions en Croatie ?
    Mais par contre ils arrivent trop tard sur le marché pour des pays comme la Roumanie ou la Bulgarie. Dommage !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom