Et si le Dassault Aviation Rafale redevenait la star du Salon du Bourget ?

Depuis près d’un quart de siècle l’avion de combat omnirôle français est chez lui au Salon du Bourget, malgré un émoussement franc de l’attraction auprès des aérophiles et des spécialiste depuis huit ou dix ans. Pourtant tous les signaux sont au vert pour qu’en cette édition 2023 le Dassault Aviation Rafale reprenne le dessus sur tous ses concurrents. Le seul qui pourrait éventuellement lui faire de l’ombre n’est pas encore officiellement confirmé : le tout nouveau Boeing F-15EX Eagle II américain. Même le Lockheed-Martin F-35 Lightning II ne fait plus d’ombre à l’avion français, en tous cas pas auprès du grand public !

Pour mémoire l’édition 2021 du Salon du Bourget avait été logiquement annulée pour cause de Covid-19. Cette édition 2023 est donc la première depuis 2019. Or cette année là comme lors de l’édition 2017 le chasseur américain de 5e génération avait volé la vedette à son concurrent français de génération 4.5. Les démonstrations du Rafale écarquillaient toujours autant les yeux des enfants et de leurs parents mais l’attrait était ailleurs, et notamment dans cet étrange chasseur furtif arrivé des États-Unis. Tant décrié que beaucoup se surprenaient à être agréablement surpris par sa maniabilité. L’époque 2017-2019 c’était celle du bashing anti-Lightning II permanent, celle du surnom de «brique volante». Au Bourget l’avion de Lockheed-Martin démontrait qu’il était tout à fait autre chose et même qu’il pouvait être agréable à regarder.

Alors pourquoi est-ce qu’entre ce 19 et ce 25 juin 2023 cela changerait t-il ? Simplement parce que le Dassault Aviation Rafale est revenu dans le cœur des Français. D’abord il se vend de mieux en mieux à l’étranger, et on dit même que le constructeur pourrait annoncer la signature de deux contrats inédits lors du salon : l’Irak mais aussi la Serbie. Et même pourquoi pas l’Arabie Saoudite. Dans le même temps il est désormais au cœur du quotidien de nos concitoyens avec de fréquents reportages dans les JT de TF1 et de France 2 ou encore sur BFMTV, LCI, voire France 24. Et surtout parce qu’il est du dernier cri grâce à sa nouvelle version Rafale F4 actuellement en cours de livraison auprès de l’Armée de l’Air et de l’Espace et de la Marine Nationale.
Donc oui je suis près à lancer un petit pari sur le fait qu’au soir de la fermeture du salon le Rafale sera redevenu la coqueluche des passionnés d’aviation autant que des visiteurs plus néophytes. À moins que le Boeing F-15EX Eagle II encore inédit lui ait ravi la vedette, ce auquel je ne crois pas.
Affaire donc à suivre.

Photo © Armée de l’Air et de l’Espace.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

18 Responses

  1. J’ai vu arriver les F15 sur la base aérienne de Bitburg, en RFA, en… 1977.
    Le F15 EX Eagle2 n’a sans doute plus rien à voir avec le F15 que j’ai connu alors.
    Gageons que notre Rafale verra une nouvelle version sortir dans les années 2040. Genre Rafale F XXX.
    Parce que les avions bien nés ne meurent jamais.

  2. Vive le bourget et gloire à notre Rafale si performant et élégant. Fierté nationale conçu par des centaines d’ingénieurs, techniciens français de talent. Son avenir s’annonce radieux. Encore de belles démonstrations à prévoir au milieu de nombreux autres avec une multitude de machines superbes, F35 compris.

  3. J’ai dormi toute ma jeunesse avec le poster d’un F15 au-dessus de mon lit, donc mon âme d’enfant choisira toujours le « Eagle ». Mais après avoir vue le Rafale solo display au 70 ème anniversaire de la patrouille de France à salon de Provence, je dois avouer que c’était impressionnant ! Et c’est vraiment un bel avion aussi.
    Arnaud entièrement d’accord avec vous pour dire que le F15 EX est le « vrai »concurrent du rafale, encore plus que le F35 ( qui est plus un avion orienté attaque et non chasseur comme le F22) qui est un très bon vecteur d’armes avec une marge de progression pour être à maturité comme système dans son ensemble.

  4. Attention aux ventes « à tout prix » .
    vendre des rafales à la Serbie, c’est donner la technologie aux russes, ni plus ni moins, comme vendre des rafales à l’Irak , c’est donner la technologie aux iraniens ( que ceux qui en doutent se renseignent sur le monde politique actuel dans ces deux pays)

    1. Moi je serais les gens de chez Dassault Aviation je vous embaucherais immédiatement Thaurac. Vous semblez tout savoir.

    2. Oh!… Je pense que les russes n’ignorent plus grand chose du Rafale en tant qu’aéronef.
      Inde et Égypte entretenant des liens assez étroits avec la Russie, le Rafale a sans doute déjà été ausculté sous toutes les coutures.
      Mais je ne pense pas qu’on vende aux serbes un système d’armes dernier cri. Et c’est quand même là que résident des secrets qu’il vaut mieux garder pour nous.

    3. Ce n’est pas si simple que ça, parmi les secrets du rafale il y a
      -l’armement, et le METEOR n’est pas livré à des pays proches de la Russie ou de la Chine, l’ASMPA a personne
      -la motorisation et autre mécanique de pointe, là c’est bien plus compliqué, la Chine démonte des avions occidentaux depuis 70 ans et elle ne c’est toujours pas faire de moteur, donc c’est pas avec un rafale que la Russie va obtenir le savoir faire de Safran
      -l’aéorodynamique, là c’est vraiment des calculs et des tests *sur un design*, ils pourront toujours observer un rafale sous toutes ses coupures, à moins de refaire exactement le même avion ça ne les aidera pas
      -l’électronique… Sans doute des trucs très intéréssants à démonter, mais la Russie est sous sanction et ne sait pas fabriquer ses propres puces électroniques (modernes)
      -enfin la furtivité, aucun problème, le rafale ne reposant pas primordialement sur la furtivité de son design et étant déjà bien répondu, son empreinte radar est déjà bien connu des russes, et ça ne pose pas de soucis…

  5. J’en suis certain que le Rafale sera la star du Salon comme les autres années et sa retraite est encore loin par rapport à l’Eurofighter que le programme avait commencé en même temps et certains pays volent de moins en moins avec cet avion. Un avion d’arme en export a dans le contrat des options, pas simple de copier la technologie d’un avion, surtout le Rafale, à moindre d’acheter Thales et Safran.

  6. Mesdames messieurs bonjour
    Avant de chanter les louanges des avions américain quel qu’il soit il faut soutenir le Rafale parce que Dassault est une des dernières société Française et que tu le Rafale est Meilleur dans tous les cas aux autres avion ( techniquement) et qui plus est ( très beau )

  7. Le Rafale est efficace avec tout son équipement Thales et la société n’est pas seulement français mais aussi européenne. Sans oublier les charges utiles issu de MBDA, une société aussi européenne. Le Rafale sera encore plus menaçant avec le standard F4-3 et nous avons déjà le F4-1, juste un peu dommage que nous n’avons pas la capacité de production comme les américains et notre production reste « haute couture » mais encore artisanale.

  8. Un vol accompagné du Neuron serait du plus bel effet…
    Et je me prends à rêver d’une petite maquette de la version F5 même Une toute petite ce serait sympa…

    1. Bonjour,
      Sauf erreur de ma part (je ne suis pas un spécialiste) le Rafale F5 sera presque identique aux autres versions, vu de l’extérieur.
      Ce qui change entre les versions c’est ce que l’on ne voit pas à l’intérieur.
      Enfin c’est ce que j’ai compris.

      1. Il est peut être encore un peu tôt de parler du standard F5 aujourd’hui, voyons voir dans quelques années. Oui ce qui change c’est bien le système interne selon les versions, le standard F4 voit le rayon d’action de son système de détection et radar (SPECTRA et RBE) augmenté sans parler que l’avion s’intègre au Combat Coud. Il faut que tu fasses un tour au salon du Bourget qui aura lieu bientôt 🙂 Si la Croatie a choisi le Rafale car les croates savent que les serbes avec leur Su-35…Just bon pour faire les salons, leur AESA est une blague.

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

DFS Olympia Meise

Dans les années 1930, les prouesses aéronautiques fascinent les foules. Il était donc dans l’air du temps d’inclure le Vol à voile comme discipline de démonstration aux

Lire la suite...