Aux États-Unis ils les appellent des Gate Guards, en France on dit des pots de fleurs : le résultat est le même. Et en ce début novembre 2020 la MCAS Cherry Point sur la côte est peut s’enorgueillir de posséder un superbe avion de guerre électronique Grumman EA-6A magnifiquement repeint. Présent depuis 1992 sur cette base aéronavale de Caroline du Nord l’avion a d’ailleurs déménagé de quelques centaines de mètres depuis sa restauration. Il reprend ses couleurs d’origines de l’escadron VMCJ-2 Widowmakers.

Au sein de cette unité de l’US Marines Corps le Grumman EA-6A remplaça le Douglas EF-10B en novembre 1965. Il amenait avec lui une souplesse d’emploi en raison d’une meilleur manœuvrabilité et d’un équipement de guerre électronique plus pointu. Ce modèle d’avion demeura un peu moins de douze ans en service au sein de la VMCJ-2 Widowmakers, laissant la place en septembre 1977 au Grumman EA-6B bien plus moderne.

Contrairement à une idée reçue le Grumman EA-6A n’est pas la première version du Prowler, mais son ancêtre direct. Il s’agit en fait d’une évolution du Grumman A-6A Intruder, apparue en 1964. Comme le célèbre avion d’attaque au sol l’EA-6A conservait la formule biplace alors même que l’EA-6B Prowler était quadriplace. N’ayant jamais reçu de patronyme officiel le Grumman EA-6A fut surnommé «Electric Intruder» par ses équipages.
Après son retrait du service ce modèle d’avion qui connut le feu au Vietnam prit le chemin des sables du désert de Davis-Monthan AFB.

Un convoi pas comme les autres dans les rues de MCAS Cherry Point.

C’est là qu’en 1991 les équipes de l’US Marines Corps l’ont retrouvé. Démonté, embarqué à bord d’un Lockheed C-130H Hercules il fut rapporté à MCAS Cherry Point en Caroline du Nord. Durant plusieurs mois les équipes de la base redonnèrent un peu de lustre à cette machine. Au début de l’année 1992 il fut installé en pot de fleur sur un des ronds-points de la base. Et il y resta jusqu’au mois de mars dernier.

De nouveau démonté après avoir été déposé de son pylône le Grumman EA-6A a rejoint les entrepôts du Fleet Readiness Center. Là sur leur temps libre des militaires américains ont bénévolement décidé de remettre en état l’avion et enfin de lui rendre les couleurs qu’il portait quand il survolait le Vietnam. La crise sanitaire du Covid19 n’a en rien entamé leur entrain ni leur disponibilité. Et du coup entre mars et octobre 2020 l’avion a littéralement rajeuni. Cerise sur le gâteau les équipes de l’US Navy et de l’US Marines Corps lui ont offert un beau revêtement anti-corrosion permettant à l’avion de ne pas trop mal vieillir une fois en place.

Remontage du Grumman EA-6A, une fois sa restauration terminée.

Fin octobre l’avion avait retrouvé sa place, une nouvelle désormais, non plus sur un rond-point mais à l’angle entre deux voies. Les Marines qui passeront devant lui pourront ainsi le (re)découvrir dans ses vraies couleurs. Et franchement les bénévoles ont fait un superbe boulot de restauration.

Photos © US Marines Corps.

Publicité

4 COMMENTAIRES

  1. Quelle bouille craquante et quel Avion !
    J’adore ce machin comme l’A380 pas super beau, mais attachant ..
    Cool le boulot qu’ils ont faits les gars !
    Merci a toi .

    • Oui ce sont des avions qui ont de la « gueule », pas forcement des avions dans l’esthétique du moment mais qu’on reconnait à coup sur, comme l’A-10 Thunderbolt.

      • Et puis ce sont de bons avions et fait pour être terriblement efficace, en plus ils restent dans gravés dans nos mémoires avec ce truc qui les différencie des autres .

  2. Merci pour cet article Arnaud..Continuez à nous distraire avec des reportages de ce type, faisant référence à des restauration d’avions .A titre perso, j’adore! J’espère que c’est le cas pour d’autres participants à ce forum. Bonne journée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom