Le feu vert du Congrès américain est venu ce mardi 15 décembre 2020. Le montant du contrat qui unit l’avionneur américain Gulfstream Aerospace au ministère italien de la défense n’a pas été révélé. Pourtant la force aérienne transalpine recevra entre l’année prochaine et 2022 deux avions de reconnaissance stratégique et de surveillance radar G550CAEW identiques à ceux qu’elle possède déjà. Ces biréacteurs permettront de renforcer les moyens locaux de surveillance aérienne, en pleine expansion depuis maintenant cinq ans.

Dans l’arsenal aérien italien les deux Gulfstream G550CAEW font souvent figure de nec plus ultra. Ils sont les bijoux de la couronne, devant les deux Alenia EC-27J Jedi et l’unique Beechcraft Super King Air 350. Ces avions remplissent aussi bien le rôle d’AWACS que de plateforme de reconnaissance stratégique, autrement dit d’avions-espions. Face à la montée des tensions en Méditerranée l’Italie a donc décidé d’en commander deux supplémentaires.
Car à Rome beaucoup s’inquiètent de la montée en puissance d’une Turquie sans cesse plus gourmande en territoires.

Malgré le fait que ces deux premiers G550CAEW existent dans les rangs de l’Aeronautica Militare il fallait l’accord de la DSCA, la Defense Security Cooperation Agency américaine. Autant dire l’aval du Congrès et du Pentagone. La procédure a été assez rapide car l’Italie est, au même titre que la France ou le Royaume-Uni, un des piliers de l’OTAN et un des alliés militaires les plus fidèles des États-Unis. Pour autant ni les Américains ni les Italiens ou encore les Israéliens n’ont dévoilé d’informations concernant le montant de ce second contrat. Pour mémoire ce sont des entreprises sises sur le territoire de l’état hébreu qui fournissent une grosse partie de l’avionique et de l’équipement du G550CAEW.

Par contre l’Aeronautica Militare a confirmé que les premiers des deux avions serait livré d’ici fin 2021 et le second au début du second semestre 2022. Dans environ un an et demi l’Italie alignera donc quatre de ces très efficaces biréacteurs américano-israéliens. Nous reviendrons bien évidemment sur les livraisons de ces avions en temps voulu.

Photo © Keypublishing.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom