C’est sans doute l’information aéronautique la plus importante du mois de septembre. Ce mardi 14 septembre 2021 deux avions d’attaque au sol Lockheed F-117A Night Hawk ont été aperçu sur le tarmac de Fresno ANGB en Californie. Les fameux avions furtifs sont pourtant censés avoir tous été retirés du service par l’US Air Force en 2008. Alors pourquoi treize ans et demi plus tard deux d’entre eux ont évolué aux côtés de chasseurs McDonnell-Douglas F-15C/D Eagle ?

Les deux F-117A Night Hawk à l’abri à Fresno ANGB, près d’un F-15C Eagle.

Normalement la partie militaire de l’aéroport régional de Fresno dans le centre de la Californie n’accueille jamais d’avions particulièrement sensibles. Les McDonnell-Douglas F-15C/D Eagle du 144th Fighter Wing y ont élu domicile tandis que durant la saison estivale deux Lockheed-Martin C-130J Super Hercules du 146th Airlift Wing y sont déployés en alerte contre les feux de forêts. Alors que sont donc venus y faire mardi dernier deux avions qui théoriquement sont des fantômes, des avions officiellement à la retraite ?

Selon l’Air National Guard de Californie ces deux Lockheed F-117A Night Hawk participaient à une mission dite de DACT, pour Dissimilar Air Combat Training. Les mythiques avions furtifs jouaient donc le rôle d’Agressors face aux chasseurs californiens. Une explication logique quand on pense aux deux ennemis potentiels de l’Amérique que sont la Chine et la Russie et à leurs avions respectifs Chengdu J-20 Firefang et Sukhoi Su-57 Felon.

Sauf qu’il y a un gros hic dans l’équation : le Lockheed F-117A Night Hawk a officiellement été retiré du service par l’US Air Force le 22 avril 2008.
En fait ce n’est pas la première fois que l’idée d’un retour aux affaires du fameux avion furtif est évoqué. Nous en avions parlé voici sept ans déjà. Mais désormais ce n’est plus la photo trouble d’un spotter ou d’un journaliste mais bien des images officielles prises par un officier de l’Air National Guard de Californie et disponible auprès de l’US Air Force. D’une manière implicite donc cette dernière reconnait posséder encore au moins deux de ces avions en dotation.

Les passionnés (comme moi) de cet avion légendaire auront sans doute remarqué que s’il arbore toujours une livrée uniformément noire la peinture est désormais beaucoup moins mâte qu’auparavant. Absorbe t-elle toujours aussi bien les ondes radars ? Impossible de le dire actuellement. Les marquages de l’avion intriguent aussi, et au premier rang son tail code TR. Celui-ci ne figure dans aucune nomenclature américaine de 2021. Officiellement l’US Air Force passe de TH pour Hulman ANGB dans l’Indiana à TX pour Fort Worth AFB au Texas.
Le tail code TR nous ramène près de quarante ans en arrière quand le 4477th Test and Evaluation Squadron réalisait l’opération Constant Peg avec des chasseurs d’origine soviétique. Ils simulaient des combats aériens contre des chasseurs américains. Ces avions frappés de l’étoile rouge étaient stationnés dans la très secrète base d’essais de Tonopah dans le Nevada. C’est là que les complotistes et les nerds placent la fameuse Zone 51.
Tonopah abrita durant quelques années les F-117 Night Hawk, quand ceux-ci étaient encore inconnus du grand public. TR fut pendant un certain temps, principalement entre 1985 (ou 1986) et 1990 le tail code du 4450th Tactical Group : la première unité à mettre en œuvre des avions furtifs opérationnels.

Il s’agit bien de la photo HD d’un F-117A Night Hawk opérationnel en septembre 2021. Vous ne rêvez pas.

Indubitablement l’US Air Force reconnait donc avoir maintenu en état de vol ces avions. Il reste à savoir combien sont encore en dotation, et s’ils ne mènent que des missions DACT ? Les réponses seront sans doute difficiles à obtenir. En tous cas c’est désormais officiel : le F-117 est de retour !

Photos © US Air Force

Publicité

3 COMMENTAIRES

  1. Est-ce ici ou ailleurs que j’avais lu que ces avions retirés étaient stockés sous cocon, et pouvaient donc éventuellement être réactivés. Dans cette perspective certains pilotes devaient assurer régulièrement des vols de qualification.

    Cette explication me semble en tout cas assez séduisante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom