Voilà un anniversaire important pour le groupe Airbus. En ce mois de septembre 2021 l’hélicoptériste européen commémore les 25 ans de l’entrée en service de l’Eurocopter EC135, aujourd’hui connu comme Airbus Helicopters H135. Un quart de siècle durant lequel l’appareil s’est imposé avec plus de 1400 machines construites comme un des biturbines les plus réussis au monde. Aujourd’hui ces machines volent partout dans le monde.

Le premier exemplaire de série fut livré en août 1996 mais n’effectua ses premiers vols commerciaux que le mois suivant. À cette époque l’Eurocopter EC135 est tout bonnement révolutionnaire. En effet il est seul dans sa catégorie des hélicoptères légers biturbines. Son futur concurrent direct, le Bell 427 ne volera qu’en décembre 1997. En face les Agusta A.119 Koala et Bell 407 sont certes des machines civiles et parapubliques fiables et modernes, elles n’en restent pas moins des hélicoptères monoturbines.
Le seul hélicoptère américain qui aurait pu le concurrencer n’est alors plus produit depuis plusieurs mois : le Bell 230. Quand au Sikorsky S-76 Spirit il est bien plus imposant et joue plutôt dans la cours des Eurocopter AS.365 Dauphin 2.

Conçu par M.B.B. comme Bö 108 et modernisé par Aérospatiale grâce au rotor anti-couple Fenestron l’EC135 est en sommes un pur produit de l’alliance franco-allemande d’Eurocopter. Dans les salons aéronautiques internationaux il devient le porte-étendard de l’hélicoptériste, au même titre que le Tigre.
Et le moins qu’on puisse dire c’est que ça a marché.

À ce jour en effet plus de 1400 Eurocopter EC135 / Airbus Helicopters H135 ont été vendus, version spécifiquement militaires comprises, à un peu plus de 300 clients dans 66 pays. Dans les faits 1341 appareils sont en service actif, soit 666 immatriculés dans des pays européens, 346 en Amérique du nord, 216 en Asie, 47 en Amérique du sud et Amérique Latine, 40 en Océanie, et 26 en Afrique.
Les EC135 et H135 sont globalement des hélicoptères civils et parapublique.

En effet les missions d’évacuation sanitaire et de soutien médicalisé représentent 52% des ventes d’EC135/H135, 15% pour les forces de l’ordre (telles la Bundespolizei en Autriche, la Garda en Irlande, ou encore la Gendarmerie Nationale en France), 14% pour les vols d’affaire, 8% pour les vols de soutien (notamment aux plateformes off-shore), et 6% pour les écoles de pilotages civiles. Les ventes aux forces militaires n’ont jamais représentées que 5% de cet hélicoptère biturbine léger.
Il vole sous les cocardes allemandes, australiennes, brésiliennes, britanniques, espagnoles, gabonaises, irlandaises, japonaises, marocaines, et nigérianes. Généralement ces pays les emploient pour des missions non armées.

Au sein de la Força Aérea Brasileira l’Eurocopter EC135, alias VH-35, assure des missions de transport de hautes personnalités civiles et militaires.

En septembre 2021 l’Airbus Helicopters H135 demeure une valeur sûre pour le groupe Airbus et un des appareils les plus aisément reconnaissables dans le monde. Plusieurs sont en attente de livraisons et/ou d’assemblage.

Photos © ministères brésiliens et espagnols de la défense.

Publicité

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom