Bon honnêtement il n’y aura sans doute aucune surprise quand au successeur du légendaire AWACS quadriréacteur. L’US Department of Defense a émis ce mardi 19 octobre 2021 une note autour de la succession des Boeing E-3 Sentry actuellement en dotation au sein de l’US Air Force. Le marché étant particulièrement restreint dans ce domaine l’avionneur Boeing a toutes les chances de l’emporter. Lockheed-Martin et Northrop-Grumman n’ont chacun aucun avion à lui opposer.

«E-3 Replacement Aircraft Studies and Analyses». C’est sous ce vocable que le Pentagone a engagé les premières études visant à doter à l’horizon 2027 l’US Air Force d’une nouvelle plateforme de veille radar et de contrôle et commandement aéroporté. Les Boeing E-3 Sentry accusent en effet désormais le poids des ans, malgré le chantier de modernisation qui a porté une partie de la flotte au standard E-3G.

Les avionneurs Lockheed-Martin et Northrop-Grumman n’ayant pas le moindre système AWACS dans leur catalogue, même avec une éventuelle aide extérieure d’Airbus, c’est un véritable boulevard qui s’ouvre à Boeing ! Et forcément l’avion dédié sera l’E-7 Wedgetail, dérivé de l’avion de ligne monocouloir 737-700ER. Une machine qui a déjà les faveurs du général Charles Brown Jr, l’actuel patron de l’US Air Force.

Pour autant il ne semble pas question pour l’US Department of Defense d’acquérir des machines identiques à celles de la Republic Of Korea Air Force ou que la Royal Australian Air Force. Boeing va donc devoir sans doute «américaniser» cet aéronef jusque là réservé à l’export. De quoi forcément faire travailler les entreprises du complexe militaro-industriel.

Les consoles de l’avion trahissent l’âge réel du Boeing E-3 Sentry.

La Royal Air Force ayant déjà choisi il y a deux ans et demi de remplacer ses E-3D Sentry par des E-7A Wedgetail la question risque de forcément se poser très bientôt pour les deux autres forces aériennes utilisatrice du quadriréacteur américain. Armée de l’Air et de l’Espace et Royal Saudi Air Force sauront t-elle faire le choix le plus logique, celui du biréacteur américain ? Pour la seconde oui sans aucun doute, pour la première c’est moins gagné. Rappelons que ni Airbus ni Dassault Aviation ne propose d’alternative au Boeing E-7A Wedgetail.

Photos © US Air Force

Publicité

1 COMMENTAIRE

  1. Quelles sont les performances de l’E7 vs l’E3 en terme d’endurance et de charge utile ? Également la puissance électrique donnée par d ux moteurs vs les 4 de l’E3 sera peut-être moindre ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom