C’était depuis une dizaine d’années maintenant le signe distinctif des aéronefs de l’US Department of Defense engagés dans les missions contre les feux de forêts et de broussailles. Le «pink glow» est désormais appelé à disparaitre au profit d’un day glow plus traditionnel, c’est à dire de couleur orangée. Si les hélicoptères de l’US Army et de l’US Marines Corps n’y sont pas encore passés les Lockheed-Martin C-130J Super Hercules de l’US Air Force ont déjà débuté cette transition. Ces avions disposent du célèbre MAFFS permettant la modification en bombardiers d’eau.

Mais au fait c’est quoi exactement ce «pink glow» ?
Les plus fidèles et assidus de nos lectrices et lecteurs les connaissent. Il s’agit de marquages de couleur rose appliqués directement sur les avions et hélicoptères militaires américains employés ponctuellement pour des missions de lutte anti-feux. Les Boeing Vertol CH-47F Chinook et les Sikorsky UH-60L Blackhawk de l’US Army et de l’US National Guard sont les hélicoptères qui ont été les plus régulièrement repeints de la sorte. Ces gros aplats de peinture rose, souvent bien flashy, permettent d’identifier les appareils dotés de Bambi buckets et donc dédiés à l’attaque des flammes, principalement dans la moitié ouest des États-Unis. D’autres assurent le commandement aéroporté au profit des services de pompiers locaux ou permettent la dépose de commando anti-feux au plus près des sinistres. Des Sikorsky HH-60G Pavehawk de l’US Air Force ont aussi été repéré ainsi repeints. L’an dernier des hélicoptères Bell UH-1Y Venom appartenant à l’US Marines Corps sont apparus avec le «pink glow».

Sur ce Blackhawk de l’US Army le « pink glow » est bien visible.

Sauf que déjà sous l’ère Donald Trump la polémique a enflé outre-Atlantique sur une supposée représentation non virile de la couleur rose. Ne riez pas, le sujet a été pris très au sérieux au Pentagone. Le «pink glow» était perçu par certains décideurs politiques américains comme une référence aux lobbies LGBTQI+ et donc contraire à leur vision des bonnes mœurs. Pourtant la raison est toute autre puisque lorsqu’ils sont apparus en 2011 c’est sur des hélicoptères de la garde nationale de Californie. Celle-ci disposait d’un important stock de peinture rose dont elle ne savait pas quoi faire. Plutôt que de la perdre elle a décidé d’en recouvrir ses Chinook et Blackhawk engagés dans la lutte contre les feux de forêts et de broussailles. Il n’y avait donc là aucune connotation, juste une volonté anti-gâchis assumée.

On pensait cette polémique éteinte depuis l’arrivée au pouvoir de Joe Biden et de son équipe plus progressiste que celle de son prédécesseur. C’était mal connaitre la défense américaine. En effet début juin, donc il y a quelques jours, on a découvert un avion de transport tactique Lockheed-Martin C-130J Super Hercules appartenant au célèbre 19th Airlift Wing de l’US Air Force. Il était bien doté du MAFFS mais le plus impressionnant était la disparition du «pink glow» au profit d’un très classique day glow de couleur orangée au niveau du nez et de l’empennage. Un marquage qui n’est pas sans rappeler celui des avions et hydravions de sauvetage dans les années 1950-1960.

Pas sûr que cette nouvelle livrée n’identifie immédiatement ce Super Hercules comme bombardier d’eau.

Certes ce n’est pas inélégant c’est juste surprenant car dans le même temps les hélicoptères restent eux équipés de marquages roses. Dans des États-Unis habituellement spécialistes de l’uniformisation des livrées cela intrigue. Clairement on ne peut s’empêcher d’y voir une disparition programmée de ces «pink glow» pourtant si représentatifs depuis des années. Et du coup se pose la question des stocks de peinture rose et de leur avenir.

Photos © US Department of Defense.

Publicité

6 COMMENTAIRES

  1. bonjour,
    Malgré que ce soit des marquages temporaires, cela m’a surpris sur les photos de l’hélicoptère qu’ils soient fait à main levé, ça fait un peut « à l’arrache »!

  2. Je rejoins les questions précédentes, comment l’intendance peut-elle se retrouver en surstock d’une couleur qu’elle n’a Jamais utilisé dans son code graphique ?

    Ils sont fort ces américains….

    La nouvelle couleur des autoroutes US sera le Magenta suite à un surstock du service des mines qui n’en a pas eu l’utilité en creusant le sol…..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom