Cet hélicoptère biturbine est la bonne à tout faire de l’Aviation Royale Canadienne. Ce lundi 30 mai 2022 les Services Publics et Approvisionnement du Canada ont annoncé avoir confié à l’industriel Bell Helicopter le chantier de prolongation de la flotte actuelle de quatre-vingt-cinq CH-146 Griffon. Il s’agit de la finalisation d’un programme lancé en janvier 2019. Le contrat est annoncé à 800 millions de dollars canadiens, soit environ 591 millions d’euros.

Pour mémoire, et notamment pour nos lecteurs européens, le Bell CH-146 Griffon est un biturbine militaire dérivé du best-seller Bell 412EP civil américain. Commandé en 1992 à hauteur de cent machines il a été livré entre 1994 et 1998 pour des missions de transport tactique, d’interventions d’urgence, et de SAR maritime et terrestres.
Quatre-vingt-cinq Bell CH-146 Griffon seront donc mis à niveau par Bell Helicopter, la flotte étant ainsi légèrement amputé de quinze machine par rapport aux exemplaires originellement livrés. Un chiffre lié aux pertes en service actif autant à l’attrition habituelle.

Le Bell CH-146 Griffon sert autant aux missions quotidiennes de liaisons et de transport tactique…

Le chantier concerne en premier lieu la dépose à zéro des cellules et structures de motorisation et de portance des hélicoptères avant remontage avec des éléments rajeunis. Dans un second temps Bell Helicopter devra intégrer une avionique nouvelle génération tournant autour d’un GPS et d’un poste de pilotage à JVN plus récents que ceux disponibles actuellement. Le treuil mécanique extérieur doit lui aussi être déposé et changé.
Les neuf premiers hélicoptères modifiés seront livrés à partir de 2024 et les derniers à l’horizon de la fin de l’année 2028.
Dans le cadre de la politique canadienne dite RIT, pour Retombées Industrielles et Technologiques, les travaux seront menés à l’usine de Mirabelle dans la province francophone du Québec. Ainsi le pouvoir canadien s’assure de maintenir des emplois locaux sur un marché d’armement majeur.

… qu’à celle comme dans le cas présent des missions opérationnelles en théâtre d’opérations tel ici le Mali.

L’Aviation Royale Canadienne a donc jusqu’à environ 2035 pour trouver un successeur à ses CH-146 Griffon. En effet le chantier de prolongation de flotte est prévu pour permettre aux appareils de demeurer efficients jusqu’à cette date, à quelques années près bien sûr.
Rappelons que les CH-146 Griffon canadiens ont été à plusieurs reprises depuis leur entrée en service déployés lors de missions extérieures, notamment en Afrique subsaharienne ou encore au Proche/Moyen-Orient.

Photos © Aviation Royale Canadienne

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom