La Koninklijke Luchtmacht va remplacer son célèbre Gulfstream G.IV.

C’est un des avions de transport prioritaire parmi les plus aisément reconnaissables de toute l’Union Européenne. Le gouvernement néerlandais a annoncé ce mardi 5 juillet 2022 la mise en retraite de son biréacteur Gulfstream G.IV à l’horizon de janvier ou février 2023. En lieu et place la Koninklijke Luchtmacht a fait le choix de rester fidèle à l’avionneur américain en achetant un modèle G650 bien plus récent. C’est la deuxième commande annoncée ces derniers jours dans le petit monde du transport aérien militaire néerlandais.

Le Gulfstream G.IV en question, vu ci-dessus en photo de couverture, a été acheté par la Koninklijke Luchtmacht en 1987. Ses deux missions premières sont le transport prioritaire des hautes personnalités civiles et militaires néerlandaises en premier lieu et le soutien à la famille royale en second lieu. La crise sanitaire pandémique du Covid-19 l’a aussi mué petit à petit en machine d’évacuation sanitaire, notamment entre les Antilles Néerlandaises et le territoire métropolitain des Pays-Bas. L’avion a ainsi rapatrié une quinzaine de malades vers des hôpitaux d’Amsterdam.

L’âge désormais avancé de ce G.IV, s’élevant donc à 35 ans, a scellé son sort. En outre la nécessité pour la Koninklijke Luchtmacht de disposer d’un avion beaucoup plus polyvalent permettant réellement les évacuations sanitaires dans les meilleures conditions a rendu la décision de remplacement inévitable. Malheureusement après la commande récente de cinq biréacteurs Embraer C-390 Millennium de transport tactique les fonds disponibles ne permettaient pas l’achat d’un nouveau jet d’affaire. Amsterdam a du donc se résoudre à acheter un avion de seconde main.

Le choix s’est porté sur un Gulfstream G650 fabriqué en 2015 et possédant actuellement un peu moins de 2000 heures de vol. On ignore encore le pays dans lequel cet avion a été acheté simplement il a été confirmé qu’il sera livré sur la base aérienne néerlandaise d’Eindhoven, dans le sud du pays, d’ici la rentrée 2022. Il sera ensuite confié aux bons soins des mécaniciens du 334th Squadron néerlandais qui devront l’adapter à ses nouvelles missions. En gros ils le transformeront en avion militaire, lui offrant au passage une livrée conforme à son rôle. Il entrera donc en service au cours du premier trimestre de l’année prochaine.
Il se murmure que le Gulfstream G.IV pourrait après son retrait du service rejoindre l’Aviodrome, le célèbre musée aéronautique hollandais.
Affaire donc à suivre.

Photo © Koninklijke Luchtmacht.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

2 réponses

Sondage

"Si la France devait mettre une des personnalités aéronautiques suivantes au Panthéon, laquelle vous semblerait la plus logique ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

S.A.I. KZ II Træner

En 1945 la totalité des pays libérés de l’occupation allemande par les Alliés, et notamment par les Américains et le Commonwealth en Europe occidentale, avait

Lire la suite...