Si pour l’Armée de l’Air et de l’Espace il représente la base de travail du futur Archange de reconnaissance électronique l’avion demeure avant tout un jet d’affaires. Et c’est bien comme tel que le tout premier exemplaire militaire a été pris en compte par la TNI-AU, la Tentara Nasional Indonesia Angkatan Udara. Ce Dassault Aviation Falcon 8X va permettre de réaliser des missions de transport de très hautes personnalités civiles et militaires indonésiennes. Il confirme l’attachement (récent) de ce pays à l’avionneur français et à ses productions.

Dérivé agrandi et au rayon d’action accru du best-seller Falcon 7X le Dassault Aviation Falcon 8X est aujourd’hui un des avions d’affaires les plus hauts de gamme. C’est sans doute pour cela qu’il était jusque là boudé par les forces aériennes qui lui préfèrent généralement son prédécesseur. Les fonds publiques étant ce qu’ils sont le Falcon 7X légèrement moins onéreux avait les faveurs à son détriment. Le compteur est donc désormais débloqué.

Pour la TNI-AU le Dassault Aviation Falcon 8X représente désormais une carte de visite. Il assurera en priorité les déplacements officiels du président, monsieur Joko Widodo. Porteur de la livrée à dominante grise il est stationné sur l’aéroport international Halim Perdanakusuma qui dispose d’une petite emprise militaire où sont basés les avions dédiés aux missions dites VIP. Le Boeing 737-800, le Dassault Aviation Falcon 7X ainsi que deux hélicoptères Aérospatiale AS.332C Super Puma y sont stationnés à l’année. Tous disposent d’un aménagement luxueux et de systèmes de communications militaires.

La livrée de ce Falcon 8X est pour le moins discrète.

Après le Falcon 7X perçu au début du mois dernier c’est donc au tour du Falcon 8X de faire son apparition sous la cocarde indonésienne. Il dispose actuellement encore d’une immatriculation provisoire française F-HSRI devant bientôt laissé place à un code tactique typé par la TNI-AU. Rappelons qu’outre ces deux modèles d’avions d’affaire l’Indonésie est aussi cliente de Dassault Aviation pour son très réussi avion de combat Rafale.
Voilà ce que l’on appelle une belle fidélité à la qualité des avions conçus à Saint-Cloud et construits à Mérignac.

Photos © Keypublishing.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom