Nos lectrices et lecteurs les plus assidus (n’est-ce pas Dimitri, James, et Rafaletiger ?) le savent : le 1er janvier sur notre site c’est le moment des aéronefs qui célèbrent l’année par leur désignation constructeur ou utilisateur. C’est une petite tradition qui chez nous remonte à 2017 et s’est poursuivi sans discontinuer jusqu’à l’an dernier. Et vous savez quoi ? Bah ça recommence bien sûr.

Pourtant avant toutes choses je tiens, en mon nom mais aussi en celui de notre petite équipe de rédaction, a vous souhaiter à toutes et tous une très belle année 2023. Qu’elle vous apporte tout ce que vous souhaitez, qu’elle vous garde en bonne santé, et qu’elle vous permette de continuer à lever les yeux au ciel quand on vous entendez un bruit de moteur, de turbine, ou de réacteur. Meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Et maintenant trêve de bavardage, passons donc à ces vingt-trois machines volantes pour 2023. Attachez vos ceinture, relevez les tablettes, c’est parti !!!

  • L’avion de ligne tchécoslovaque des années 1920 Aero A.23.

  • L’avion de course français des années 1910 Blériot XXIII.

  • Le motoplaneur autrichien des années 1970 Brditschka HB-23.

  • L’avion de voltige aérienne allemand des années 1920 Caspar C23.

  • Le bombardier français des années 1910 Caudron XXIII.

  • Le prototype de chasseur néerlandais des années 1930 Fokker D.XXIII.

  • Le planeur d’entraînement japonais des années 1940 Fukuda Ki-23.

  • Le chasseur suédois des années 1920 FVM J23.

  • L’avion d’entraînement allemand des années 1920 Junkers T.23.

  • L’avion de liaisons américain des années 1930 Lockheed Y1C-23 Altair.

  • Le chasseur français des années 1910 Nieuport Nie.23.

  • Le prototype d’avion de transport italien des années 1930 Piaggio P.23.

  • L’avion de transport léger français des années 1920 SECM Type 23.

Voilà j’espère que vous aurez retrouvé des appareils que vous aimez et même découvert d’autres dont vous ne connaissiez pas l’existence. Ça voudra alors dire que 2023 commence vraiment bien pour vous sur le plan aéronautique.

Publicité

5 COMMENTAIRES

  1. Évidemment tout le monde attendait cet article, c’est l’occasion de découvrir un tas d’aéronefs inconnu du grand public. Si je peux me permettre je rajouterai le Learjet 23, le Piper PA-23 et le PZL P-23.
    Gueule de bois ou non, bonne année 2023 !

  2. Merci Arnaud
    Le premier zinc qui est venu à mon esprit est bien sûr le Mig
    Bonne et heureuse année à toutes et à tous,
    Aéronautiquement vôtre

  3. Bonne année à tous et merci « avions légendaires » pour votre merveilleux site. Je ne post pas souvent des commentaires mais je tiens à vous dire que je suis un fidèle lecteur, je consulte votre site tous les jours (ou presque) et ce, depuis 2006! Je vous envoie un gros BRAVO! directement du Canada.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom