Désormais 2000 pilotes ont été formés sur Lockheed-Martin F-35 Lightning II.

La cap atteint ce dimanche 23 avril 2023 concerne les trois versions de l’avion de 5e génération ainsi que l’ensemble des nations clientes, qu’elles soient membres ou non du programme JSF. Ce sont donc 2000 femmes et hommes qui ont été qualifiés pour pouvoir voler en solo sur Lockheed-Martin F-35 Lightning II. Rappelons qu’aucune version biplace de transformation opérationnelle n’existe dessus et que le cursus passe donc par un important temps sur simulateur de vol. Les profils de ces 2000 pilotes formés sont aussi différents que les clients de l’avion eux même.

Rien qu’aux seuls États-Unis ils concernent donc l’US Air Force, mais aussi l’US Marines Corps et l’US Navy. Il s’agit alors autant de chasseurs terrestres que de chasseurs embarqués sur porte-aéronefs et sur porte-avions. Car rappelons qu’à ce jour le F-35 Lightning II existe en trois versions : F-35A, F-35B, et F-35C. D’où le principe de Joint Strike Fighter. À l’étranger ses utilisateurs ou futurs utilisateurs s’appellent Allemagne, Australie, Belgique, Canada, Corée du Sud, Danemark, Finlande, Israël, Italie, Japon, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni, Singapour, Suisse. La Roumanie, la Tchéquie, et la Thaïlande devraient les rejoindre dans quelques mois, et peut-être même le Maroc devenant ainsi le premier pays africain à voler sur avion furtif.

F-35A Lightning II aux couleurs de l’aviation néerlandaise.

On comprend donc à la vue d’une liste de clients aussi pléthorique qu’il faille que Lockheed-Martin se soit entouré d’un solide réseau de formation dont l’épicentre se trouve à Luke AFB en Arizona. Cette base de l’US Air Force est affectueusement surnommée «F-35 High School» par les élèves du monde entier. Et ces derniers sont pluriels. Il y a bien sûr une majorité d’homme et de jeunes hommes, l’aéronautique demeurant un secteur encore très masculin, mais les femmes sont fort heureusement de plus en plus nombreuses à découvrir l’ultramoderne cockpit du F-35 Lightning II.
Mais avant cela toutes et tous doivent se former durant 192 heures minimum dans une des cabines du fameux F-35 Full Mission Simulator développé à partir de l’avionique du chasseur furtif par Lockheed-Martin lui-même. Ce n’est qu’après y avoir prouvé leur professionnalisme que les futurs pilotes pourront enfin connaître les joies de décoller, de voler, et d’atterrir de leurs propres ailes.

Et le profil de ces pilotes est très varié : de l’élève tout juste macaroné ayant terminé sa formation sur avion d’entraînement intermédiaire type Beechcraft T-6A Texan II au plus chevronné de ses collègues qui doit réapprendre à voler après avoir fait toute sa carrière sur General Dynamics F-16MLU Fighting Falcon ou sur Mikoyan MiG-29 Fulcrum. Sans oublier ceux qui en plus doivent apprendre à apponter ou à être catapultés depuis un F-35B ou un F-35C.

Le chiffre de 2000 pilotes en avril 2023 peut sembler faible. Il faut cependant se souvenir que jusqu’en décembre 2012 seuls des pilotes d’essais avaient touché la bête. Le 1000e pilote formé sur F-35 Lightning II le fut en mars 2020.
Donc on est passé de 0 à 2000 en sept ans et demi et, de 1000 à 2000 en trois ans et un mois. Combien de temps faudra t-il attendre pour voir arriver le 3000e pilote de F-35 ?
Il faut aussi savoir qu’en janvier de cette année le cap des 14000 mécaniciens et armuriers formés sur cet avion de nouvelle génération a été franchi.

F-35C de l’US Navy à l’appontage. Celui-ci est un modèle affecté à une unité de soutien aux essais en vol.

Bien sûr ses détracteurs continuent de le honnir, ne semblant exister que pour mieux se vautrer dans un nauséabond bashing souvent aux forts accents anti-américains bien primaires. Cependant de l’avis général de ses pilotes le Lockheed-Martin F-35 Lightning II est un avion agréable à piloter et qui pardonne beaucoup les erreurs de pilotage. C’est d’ailleurs au sein des forces de l’OTAN l’avion qui possède le plus bas taux d’accidents lors de vols d’entraînement quasiment à égalité avec un certain… Dassault Aviation Rafale. Et ce dernier possède une version biplace.

Photos © Koninklijke Luchtmacht, Royal Air Force, et US Navy.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

18 réponses

  1. Je viens de faire le compte, c’est seulement le dixième article de l’année consacrée au F-35, et nous ne sommes qu’en Avril. Si la cadence de production des chaines de montage d’articles du site « F-35 Légendaires » est respectée, on devrait en avoir 30 d’ici fin Décembre.

    1. Wahou monsieur Zein a remis son habit de petit procureur du web et désormais compte les articles. Mais je suis sûr que monsieur Zein n’agirait pas de la même manière si nous parlions de ses chers Sukhoi Su-35 et Su-57.

    2. Eh bien, les haters habituels sont déjà à l’œuvre, vois-je !
      Courage les gars, parce qu’on en a pour 30 ans avec le F-35 (soit 900 articles pour Zein).
      Et vu que sa montée en puissance est exponentielle, on ne parlera plus que de lui, bientôt !
      L’avion du 21 siècle est bien le F-35 de Lokheed-Martin !
      C’est factuel, que ça plaise ou pas !

    3. Je l’avait ça trop d’article sur F35 c’est lassant à croire que Arnaud est un pro américain

  2. F35 par si… F35 par la Arnaud vous subventionner par les Usa pour savoir ?
    C’est limite de la trahison

    1. Trahison ? N’utilisez pas un mot dont vous ne connaissez pas la portée. Votre papa soit-disant ancien colonel aurait dû vous apprendre que les mots ont un sens.

    2. Jaques, il faut que tu t’en prennes plutôt aux industriels européens qui sont dans la lenteur et le renoncement …Ça serait plus honnête !
      Dans 25 ans tu trouveras la furtivité du SCAF comme la plus belle chose sur Terre …mais en attendant il n’y a pas d’équivalent européen au F35. C’est juste un constat.

      1. Laissez tomber Will ce cher Jaques est juste un troll qui vient ici vomir sa bêtise et sa haine. Il n’entend rien à rien sur aucun sujet.

      2. « il faut que tu t’en prennes plutôt aux industriels européens »
        Je dirais plutôt qu’il manquait une volonté (ou clairvoyance) politique
        En matière militaire, les industriels peuvent se préparer à une technologie nouvelle ou de rupture mais ne peuvent aller très loin car ça coûte cher et un tel investissement doit être suivi par des commandes de l’État.
        Dans le même genre, il y a aussi le sujet du drone MALE où l’Europe (et la France) est en retard aussi, pourtant il y a eu des propositions par les industriels dans le passé: Telemos, Talarion, etc..
        Un exemple de réussite: Le nEUROn où ça a démarré par une demande de l’État français!

  3. Cher monsieur Arnaud, épargnez moi vos piques revanchardes, ne vous déplaise, mais je suis également féru d’aviation américaine, et ce depuis toujours,. Pour votre gouverne, sachez que e n’ai absolument rien contre l’ingénierie aéronautique d’outre-Atlantique, ni contre le dumping de bonne guerre des VRP chargés de vendre le F35 aux puissances intéressées, aux nez et à la barbe de Dassault ou Saab. En revanche, et c’est pas la première fois que je vous le fais remarquer, il est dommage que vous n’ayez pas plus de recul dans les choix éditoriaux de ce site, et je ne parle pas de votre casquette de Community Manager, là, on est en chute libre. La question que j’ai envie de poser, à mesure que je suis vos publications, c’est: « Y a t il un pilote dans l’avion ? »..

    1. Avis à tous ceux qui rejettent une des principales actualités aéronautiques du moment ; la montée en puissance du F-35 dans le monde !
      On se demande bien ce que vous direz quand il commencera a être livré partout en Europe.
      Au cas ou vous ne l’auriez pas remarqué, on est sur un blog aéronautique .
      Pour des programmes interactifs à sélectionner à volonté, il y a You tube !

  4. Après avoir lu le futur du rafale F4-2 avec des capacités SEAD, une question me brûle les lèvres ! Le f35 a t’il la capacité à remplacer le FA 18 growler ?
    Merci d’avance si vous avez la réponse, car malheureusement la guerre en Ukraine nous montre l’intérêt de cette capacité en haute intensité.

    1. À priori pas actuellement Arthur25 mais c’est dans les cartons de Lockheed-Martin de permettre au F-35C aux alentours de 2030-2035 de mener des missions SEAD. Par contre ça ne semble pas être le cas pour les F-35A et F-35B. Le Pentagone a le temps de voir venir.

  5. Vous connaissez beaucoup d’avions qui peuvent tirer 9G avec toute une panoplie d’armements (emportés en interne)???

  6. Et dont le pilote « voit » en dessous de son avion grâce aux senseurs simplement en orientant son viseur de casque vers le bas?

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Blériot XI

Tout comme le chemin de fer avant elle ou l’automobile à la même époque l’aviation a su marquer son temps, d’abord au siècle dernier puis

Lire la suite...