Volodymyr Zelensky vise (désormais) le Saab JAS 39 Gripen.

L’Ukraine et sa résistance contre l’oppresseur russe ont vraiment la côte auprès de la Suède. De retour d’une visite d’état dans ce pays scandinave le président ukrainien Volodymyr Zelensky a confirmé avoir lancé des pourparlers afin de doter sa force aérienne de chasseurs multirôles Saab JAS 39 Gripen. Il s’agit à ce jour du modèle d’aéronef le plus moderne en négociations par Kyïv, le seul de génération 4.5. Pour autant il n’est pas question de la version la plus récente, JAS 39E/F acquise notamment par le Brésil.

Actuellement l’Ukraine tourne autour de trois modèles d’avions de combat, avec plus ou moins de réussites. Entre les Dassault Aviation Mirage 2000C français, les General Dynamics F-16MLU Fighting Falcon danois et néerlandais, ou même les McDonnell-Douglas F/A-18A/B Hornet australiens on ne peut pas dire que Kyïv ne cherche pas à occidentaliser son aviation de chasse. Une manière pour Zelensky de s’assurer à la fois les bonnes grâces de l’alliance Atlantique et d’essayer de disposer rapidement de moyens aériens capables de damer le pion à l’aviation stratégique russe.

Et donc depuis ce weekend on peut ajouter à la liste un avion normalement un poil plus évolué : le Saab JAS 39C/D Gripen suédois. Plus récent, disposant d’une avionique et d’un armement plus avancés, ce monoréacteur n’a cependant jamais fait la démonstration de ses capacités au combat. Ça a toujours été le problème numéro 1 du Gripen : il n’a jamais connu le feu ! En fait ce n’est pas une nouveauté que l’Ukraine cherche à acquérir le chasseur Saab. Déjà en juillet 2022 des négociations avaient été lancées avant que le gouvernement suédois ne les fasse tourner court en mai dernier. Il semble donc qu’il ait choisi de changer son fusil d’épaule.

Il y a quelques jours de manière assez discrète la Suède a fait transférer aux États-Unis un lot de missiles air-air à moyenne / longue portée Rb 99 afin que ceux ci soient ensuite livrés à l’Ukraine. Les Rb 99 sont une version indigène de l’AIM-120 AMRAAM américain et forment l’armement de base du Gripen dans ses missions de défense aérienne et d’interception. Clairement Stockholm a choisit de ne plus du tout masquer son soutien à Kyïv, au risque de déplaire au Kremlin. Sa candidature à l’OTAN va d’ailleurs dans ce sens.

Reste donc désormais à savoir jusqu’où iront les négociations entre les deux pays sur ce jet monoréacteur de génération 4.5.

Photo © Saab


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

18 Responses

  1. Apparement, les pilotes ukrainiens s’entraînent depuis déjà quelque mois sur le gripen.
    Cette annonce vient officialisé le truc.

    J’avoue que l’industrie militaire suédoise est « exotique » et intéressante.
    D’ailleurs les Français devraient vraiment s’intéresser à des partenariat avec la Suède.
    Les capacités de production militaires, ils les ont et vont devenir un des grand producteur en Europe.

    Le gripen est sûrement l’avion le plus polyvalent pour l’Ukraine et sûrement même après la guerre.
    Une production Suède-ukraine pourrait être envisageable.
    En plus de ça une coopération disont discrète comparé aux autre poids lourds de l’industrie.

  2. Personne ne se demande comment il va rembourser tout ce qu il achète ? Visiblement c est no limit. Il me fait l impression d un gamin dans un magasin de jouets.il ferait mieux de rechercher une issue diplomatique au lieu d entraîner l Europe dans une guerre mondiale

    1. Rechercher une issue diplomatique ? L’issue diplomatique est simple : Vladimir Poutine fait machine arrière, cesse son agression contre l’Ukraine, et en retire ses troupes. Pour mémoire Nours34 c’est la Russie et non l’Ukraine qui a 100% des torts dans cette guerre.

      1. L’Ukraine et les pays de l’OTAN doivent capituler devant la grande Russie, l’Afrique leur ordonne. Personne ne doit offrir des avions à l’Ukraine car sinon l’Afrique va entrer en guerre avec la grande Russie et la le monde va trembler. Vos Grippen nous font pas peur, la grande Russie a des Sukhoi SU35 et SU57 par milliers. Les pilotes africains vont venir préter main forte à leurs camarades Russes.

        1. @le « chef » de Bamako (?) Ta « grande » Russie avec sa monnaie valant autant que du papier WC, un PIB en dessous de celui de la France, une armée démolie par la guerre de ton chef Putler, des équipements qui n’arrivent pas à la cheville de ceux de l’OTAN (T14 << Leopard, Su57<< Rafale etc etc). En effet, on va capituler derrière cette ruine de grande puissance, qui n'est rien sans ses anciens satellites d'URSS. Et dont absolument personne ne veut aujourd'hui (va demander aux Baltes pour voir). Fais nous rire, petit drôle.

        2. Le chef de Bamako et Eliott, vous êtes de sacrées vedettes !
          « l’Afrique leur ordonne », « car sinon l’Afrique va entrer en guerre […] et la le monde va trembler », « des Sukhoi SU35 et SU57 par milliers », « les pilotes africains vont venir préter main forte »… Mais où allez-vous chercher d’aussi bons gags ?! Faut vous mettre au stand-up, vous allez faire un carton !

      2. C’est l’OTAN qui agresse en permanence tous les pays du monde c’est elle qui arme les ukronazis…
        Progressivement les BRICS vont rejoindre le camp de la sainte Russie comme l’on déjà fait les puissances africaines du Burkina, du Niger, de Centre Afrique, et du Mali afin de libérer le monde de la dictature nazie des USA et de l’UE. Tout le monde sait que les accords de Minsk de 2015 ont était une arnaque et que l’OTAN n’a jamais voulu la paix et a désiré cette guerre contre la foie chrétienne et notre sainte mère la Russie. L’OTAN est allié aux ennemis de la foie chrétienne. Par contre vous autres otaniens n’avez pas prévu que notre sainte mère la Russie tiendrait le choc militaire + le choc énergétique + la dédollarisation en cours vitesse grand V. Bientot le rouble écrasera vos misérables dollars et euros.

        1. Bonjour Eliott, juste comme ça en passant : faites gaffe vous êtes à deux doigts de faire marrer tout le monde. J’espère sincèrement que vous ne croyez pas à ne serait-ce que 10% des âneries que vous écrivez ?

        2. C’est beau l’humour absurde. Vous devriez ajouter que le mémorandum de Budapest est le livre de chevet de tonton Vlad

        3. @ Eliott : comme « Le chef de Bamako », il faut que vous vous mettiez au stand-up, vous allez enchaîner, et déchaîner, les salles combles !

    2. Oui comme en 1938 avec l’Allmagne.Une issue diplomatique avec Poutine la bonne blague autant négocié avec un mur il y a plus de chances que le mur écoute.

    3. Hey non nours, c’est pas un gamin dans un magasin de jouet, c’est plutôt un président élu démocratiquement qui tente d’aider à tout prix son pays qui a été envahit et se fait massacrer par un dictateur. Comment peut-on être aussi cynique et indécent comme vous ? Peut-être que les gens comme vous sont simplement bêtes…

  3. Bonjour,
    pour moi cette idée pose plusieurs problèmes
    C’est un avion de guerre qui n’a jamais fait la guerre (!),
    Il y en a très peu de disponible,
    Il faut donc monter une chaine logistique spécifique que pour très peu d’avions.
    Pour moi ce qu’il faut livrer à l’Ukraine c’est des F-16, des F-16, des F-16, des F-16, des F-16, des F-16, des F-16, des F-16

    1. Justement c’est l’occasion ou jamais de voir ce qu’il vaut. Ceci dit un bonne partie de l’armement terrestres n’avait pas été testé non plus .

    2. C est pas parce qu’il n’est pas combat proven que c est une daube. Bien au contraire. Saab à toujours fait des avions performants et facile d entretien. L armement est combat proven. C est du standard otan, aucune raison qu une bombe lancée d un grippen soit moins efficace que celle d un rafale.

  4. Avion typique pour les besoins de l’Ukraine , maintenance beaucoup plus facile, que pour le F16 piste plus sommaire , les suédois sont des gens extrêmement performant, la collaboration avec Dassault existe toujours il me semble.

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Dassault Mirage F1B

Quand il réalisa son premier vol le 23 décembre 1966 le prototype du Dassault Mirage F1 tranchait radicalement avec les autres avions éponymes. L’avionneur clodoaldien

Lire la suite...