Un AWACS à l’équipage 100% féminin !

À moins d’un mois du 8 mars voilà une info qui fait plaisir à lire pour toutes celles et tous ceux qui sont attachés à l’égalité femmes hommes. Ce vendredi 9 février 2024 un avion de veille radar Boeing E-3A Sentry appartenant à l’OTAN a mené une mission dite de «vigilance renforcée» aux confins de l’Europe centrale. Jusque là rien d’inhabituel sauf que l’ensemble des militaires à bord étaient des femmes ! Aucun homme n’a participé à cette mission, une grande première pour l’OTAN.

Au départ de sa base de Geilenkirchen en Allemagne l’avion-radar comptait donc un équipage de 22 militaires, intégralement féminin. Des femmes pilotes et copilotes, des femmes opératrices radar, des femmes spécialistes du renseignement, ou encore des femmes mécanos. Des femmes sous l’uniforme donc avant tout des officiers et sous-officiers. Évidemment que l’OTAN cherche le coup de com’ mais je dois reconnaître qu’il est largement le bienvenu à une époque où encore trop d’hommes pensent que le métier des armes demeure leur chasse gardée. Avec ces 22 femmes ils comprennent l’étendue de leur erreur.

Petit moment de détente entre la pilote et la copilote de l’avion.

Par delà le symbole ces 22 femmes ont mené une mission dite de «vigilance renforcée» permettant en fait de s’assurer que la fédération de Russie ne déborde pas ses actions militaires de l’Ukraine. On sait que les pays baltes ou encore la Pologne craignent régulièrement pour leur souveraineté territoriale face à ce très encombrant voisin. L’AWACS peut donc largement participer à les rassurer. Il scrute le ciel et repère les avions d’attaque, bombardiers, et chasseurs ennemis.

Le poste de pilotage de l’E-3A Sentry trahit l’âge de l’avion.

Dans le ciel impossible de savoir qu’à bord du quadriréacteur les 22 militaires allemands, américains, canadiens, danois, italiens, polonais, portugais, et tchèques sont en faite 22 militaires allemandes, américaines, canadiennes, danoises, italiennes, polonaises, portugaises, et tchèques !  C’est toute la beauté de la mission, elle anonymise les personnels. Et il est évident que d’autres vols de ce type auront lieu, moins médiatisés que celui ci qui fut donc le tout premier de l’Histoire pour l’OTAN et pour cet avion légendaire.

Concentration maximale pour ces opératrices canadiennes, danoises, et italiennes à bord de l’AWACS.

Alors bien sûr j’en entends déjà d’ici certains hurler au «progressisme» comme si cela était une tare ou bien au «wokisme» voire au «néo-féminisme» et vouloir nous expliquer par A+B qu’il ne s’agit que d’un effet de mode. Et ils auront tort. J’écris bien «ils» car ces gens seront forcément des hommes, et sans doute d’âge mûr. Ceux là même que la jeune génération appelle des «boomers». Il faut savoir vivre avec son temps, et celui-ci s’appuie sur l’égalité des chances, sur la diversité, et sur l’égalité voire même sur l’acceptation des différences. Des valeurs portées et prônées depuis des années par les forces de l’OTAN et depuis ses origines par l’aviation.

Photos © OTAN


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

10 réponses

  1. Pfiou… il faut 22 personnels pour faire tourner un AWACS! je pensais que c’était moins que ça! c’est beaucoup moins dans le globaleye de SAAB non? mais fait-il le même boulot ?.?

    Pour la féminisation, 100 % d’accord avec vous! D’ailleurs il ne s’agit pas de « progressisme » ou de « neo-féminisme » … mais juste de logique : la sécurité et la défense doit être l’affaire de tous et de toutes.

    1. Bah… 22 paires d’yeux pour tout voir dans un rayon de 400 km, ce n’est quand même pas mal. Plus de 20000 km² par paire d’yeux c’est un bon rapport coût/efficacité… :-))
      Plus sérieusement, nous sommes en 2024 et nous avons toujours besoin de ce genre « coup médiatique » pour admettre que les femmes sont aussi indispensables et performantes que les hommes dans tous les domaines, y compris dans l’aéronautique, y compris dans l’aéronautique de défense.
      C’est à désespérer de la nature masculine.

  2. J’ai bien connu un Boomer féminin de KC135FR qui était super appréciée des pilotes de la chasse. Ils disaient qu »elle avait en toutes circonstances, une voix calme, apaisante qui permettait d’effectuer le ravitaillement de façon fluide… Surtout au dessus de l’Atlantique (avec le point de non retour) ou de l’Afghanistan, lieux où la tension nerveuse est au max.
    Il parait qu’une femme dans un équipage apporte plus de sérénité, même dans des situations difficiles….
    Bravo à elles et Messieurs, il n’y a pas de « chasse gardée ».

  3. Une belle initiative qui met en valeur ces femmes, qui, malgré tous les progrès sociaux réalisés, ont dû se battre pour gagner leur place au sein de l’institution militaire. Le jour où le genre des militaires ne provoquera que l’indifférence générale, sera le jour où l’égalité aura gagné la partie au sein des armées.

  4. Le fils du colonel de l’armée de l’air et de l’espace risque de faire un infarctus en lisant ça. Enfin lui parlera d’infractus. Sinon pour la militante féministe que je suis cette décision otanienne est la bonne. La même chose serait t-elle possible avec un de nos AWACS français ?

  5. Bonjour,
    Ça n’a rien à voir avec les avions, mais j’ai revu récemment le film « À armes égales » ou G I JANE en vo.
    Le sujet est justement de l’égalité hommes femmes dans l’armée US.
    Avec Demi Moore. Et la musique à peu près entièrement par les Pretender, j’adore « Goodbye » vers la fin.
    Voilà, à +

  6. Le mouvement masculiniste prend de plus en plus d’ampleur chez des jeunes hommes qui affichent un anti-féminisme décomplexé. La vieille rengaine que tout est la faute des « boomers » est simpliste. Je suis un fier « boomer » qui a largement contribué à la promotion des femmes dans des postes scientifiques et de gestion durant ma carrière. Comme le disait si bien un célèbre chanteur français, ça n’a rien à voir avec l’âge car quand on est con on est con.

  7. J’adore tous ces propos ouvertement féministe et dont j’approuve totalement l’idée de départ… Sauf que, les a priori de gens connaissant, semble-t-il, peu de chose au monde militaire devrait y regarder de plus près.
    En effet, les armées occidentales ont pour beaucoup ouverts leur portes depuis longtemps au personnel féminin et si l’on prend l’armée française avec un taux de féminisation d’environ 16,5%, ce qui peut paraître faible en rapport d’une parité recherchée, elle est dû essentiellement à une absence d’appétence des candidates civiles pour le milieu militaire encore largement décrié comme misogyne et viril…
    Recruteur pour les armées depuis de nombreuses années, je peux dire qu’à compétences égales, dans le monde militaire une femme=un homme et même si tout ne peut être parfait, l’effort tend en ce sens bien plus que dans le secteur civil.
    J’ai connu la féminisation de l’armée française, et oui, s’il y avait quelques vieux « relou » souvent pas très performants qui avaient peur de la concurrence et voyaient d’un mauvais oeil cette venue, je peux affirmer, pour avoir travaillé dans des environnements et des niveaux techniques aéronautiques souvent contraints, que les femmes ont toute leur place…
    Pour ce qui concerne l’article en question je n’y vois qu’un exercice de com… Si on recherche la parité, alors il fallait mettre en place un équipage mixte! Un militaire est un militaire en premier lieu. Son genre, sa race, sa religion doivent rester secondaire par rapport à ses compétences et ses qualités professionnelles.
    Je constate malheureusement que les seuls points où la parité homme femme (ou femme homme…) prend encore toute sa dimension, ce sont souvent dans les défauts humains et pas dans les qualités et c’est bien regrettable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

R.A.F. NE.1

Si de nos jours les avions de combat comme le Dassault Aviation Rafale ou l’Eurofighter EF-2000 Typhoon sont aptes à voler de jour comme de

Lire la suite...