Le 40th Helicopter Squadron réceptionne son premier Boeing MH-139 Grey Wolf.

Il y a du changement dans le Montana en ce mois de mars 2024. Malmstrom AFB est ainsi devenue la première base à recevoir un Boeing MH-139A Grey Wolf opérationnel. Au sein de l’US Air Force cette version américanisée du célèbre AgustaWestland AW.139 italien est appelé à rien moins que le remplacement du Bell UH-1N Twin Huey. À terme quatre-vingt-quatre exemplaires serviront dans l’aviation américaine.

Jusque là les seuls Boeing MH-139A Grey Wolf livrés à l’US Air Force l’avaient été à Eglin AFB en Floride. C’est le 96th Test Wing de l’Air Force Test Center qui en assurait les essais en vol et les tests d’intégration d’équipements. Ces biturbines n’étaient donc nullement opérationnels, ce qui tranche avec ce premier exemplaire livré la semaine dernière dans le Montana. Lui est véritablement dédié à la succession de l’UH-1N Twin Huey.

Cette photo permet d’apercevoir certains des équipements du MH-139AGrey Wolf.

Après 51 ans de service au sein du 40th Helicopter Squadron le moins qu’on puisse dire c’est que la version biturbine du Bell UH-1H Iroquois faisait partie des meubles. La quasi totalité des pilotes d’hélicoptères de l’unité n’ont connu que lui, à l’exception des appareils d’entraînement ou des Sikorsky HH-60G Pavehawk pour celles et ceux ayant volé dessus auparavant. On pourrait le croire obsolète, ce qu’il est forcément, mais pour autant l’UH-1N Twin Huey est un aéronef ultra polyvalent. Reste à savoir si le MH-139A le sera aussi.

Parmi les grandes nouveautés de ce Boeing MH-139A Grey Wolf vis-à-vis du Bell UH-1N Twin Huey pour les militaires américains résident dans le poste de pilotage largement numérique et dans le train d’atterrissage tricycle escamotable. Ce second point est loin d’être anecdotique dans l’US Air Force où les trains rétractables ont longtemps été jugés fragiles sur voilures tournantes. En outre le MH-139A offre un volume de cabine légèrement supérieur à celui de l’UH-1N, notamment dans la hauteur. Par ailleurs cet hélicoptère voit ses émissions sonores réduites d’un peu plus de 20% par rapport à son prédécesseur. Il est aussi plus rapide et possède des pattes légèrement plus longues. Le Grey Wolf n’a donc que des avantages. Sauf peut-être qu’il est moins séduisant que le Twin Huey !

Le nouvel arrivant et son prédécesseur sur la même image.

Le 40th Helicopter Squadron de Malmstrom AFB est donc la première unité à recevoir un Boeing MH-139A Grey Wolf opérationnel. Mais pas la dernière. Les 1st, 37th, et 54th Helicopter Squadrons en feront de même sur leurs bases respectives du Maryland, du Wyoming, et du Dakota du Nord. Le changement est en marche.

Photos © US Air Force


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

R.A.F. NE.1

Si de nos jours les avions de combat comme le Dassault Aviation Rafale ou l’Eurofighter EF-2000 Typhoon sont aptes à voler de jour comme de

Lire la suite...