Pour ce nouveau kézako prenons le chemin de l’autre côté de la Manche. Nous allons aujourd’hui nous intéresser aux bombardiers V ou V Bombers dans la langue de William Shakespeare et Oscar Wilde. Par ce terme on entend en fait trois bombardiers nucléaires britanniques qui furent mis en service au cours de la guerre froide.

Le choix de la lettre V pour les désigner provient du fait qu’on désignait à cette époque la force nucléaire aéroportée britannique comme force V. Et de ce fait les trois bombardiers V eurent tous cette lettre comme initiale de leurs noms. L’un d’entre-eux termina sa carrière dans les années 1980-1990 comme ravitailleur en vol, bien loin donc du bombardement stratégique.
Et comme pour le cas des Century Fighters le plus facile pour vous les présenter est de vous les dévoiler en images.

Désormais quand vous entendre parler des V Bombers ou des bombardiers V vous saurez qu’il ne s’agit que de ces trois avions, et d’aucun autre. Le Short Sperrin avait été conçu comme tel mais n’ayant pas eu l’occasion d’entrer en service et donc de recevoir un patronyme commençant par un V il n’entre pas dans cette petite liste.
Aujourd’hui encore les bombardiers V sont une référence de l’histoire aéronautique britannique.

 

Publicité

Autres parties du dossier

Explorez l'ensemble du contenu du dossier...



Autres dossiers à consulter