Bon OK ce n’est pas une grosse surprise pour nos lectrices et lecteurs nous vous avions annoncé ce contrat dès dimanche dernier, allant même jusqu’à vous donner la date de l’annonce : aujourd’hui. Et c’est donc officiellement fait ! La Croatie devient le cinquième client étranger du Dassault Aviation Rafale. Par contre mea-culpa nous nous étions légèrement trompés sur le coût réel de ce contrat d’exportation.

En effet nous vous l’avions annoncé à 930 millions d’euros il serait finalement de 999 millions d’euros, ce qui fait une très nette différence. Nous vous prions de nous en excuser. Le contrat croate concerne donc douze avions au standard Rafale F3R qui seront bien prélevés en deux lots sur les stocks de l’Armée de l’Air et de l’Espace. Les avions seront modifiés par l’avionneur avant livraison à leur nouveau propriétaire afin d’ôter certains équipements strictement liés aux besoins français.
Les avions en question seront dix monoplaces Rafale C et deux biplaces Rafale B.

Bien plus encore que l’Égypte, la Grèce, l’Inde, ou le Qatar la Croatie est le plus étonnant des pays acheteurs du Dassault Aviation Rafale. Non pas parce qu’il fait mentir Eric Trappier sur ses déclarations selon lesquelles le jet serait invendable en Europe mais surtout parce que cet ex-territoire yougoslave était jusque là plutôt une chasse gardée américaine.
En fait c’est la politique européenne entre Paris et Zagreb qui a joué à fond.

En tous cas ce contrat, que d’aucun ne qualifiera de petit ou de mineur, confirme bien que le Dassault Aviation Rafale est aujourd’hui un des avions qui compte dans le monde.
Vivement 2024 que l’on découvre l’avion français sous cocarde et livrée croate.

Photo © Armée de l’Air et de l’Espace.

Publicité

14 COMMENTAIRES

  1. Arnaud : vous aviez annoncé un contrat sans armement.
    Si les autres sources sont justes, les appareils seront livrés avec des choses à mettre sous les ailes…
    Ce qui est menaçant doit être montré et ce n’est pas à l’heure où la mode est au « tout en soute » que ça devient rassurant…
    – t’as quoi dans ta soute?
    – rien.
    – je te crois pas! Montre un peu pour voir…
    -rien je te dis …
    .
    .
    Pardon.

  2. OUF! !!!, c’est fait, le parlement croate a donné son accord au gouvernement croate qui avait pris la décision de choisir le Rafale F3R plutôt que le F16-V. J’ai lu quelque-part que les serbes (dont la Croatie se méfie) avaient fait le choix de recommander des Mig29. Les Mig et SU conçus après la sortie du F16 ont été optimisés pour être plus dynamiques en terme de qualité de vol que le F16. Donc je suppose que cet élément oh combien technique a dû également jouer dans l’équation.
    Maintenant au niveau géopolitique, cela fait une une belle ceinture de Rafale autour de la Méditerranée (152 +12+18+54) tous équipés du Meteor, le fameux « game changer » au niveau de la défense aérienne.
    Maintenant il n’y a plus qu’à attendre la fin du mois de Juin pour connaître la décision de la Suisse. Si le Rafale emporte cette compétition cela donnera encore un peu plus d’arguments aux décisionnaires de futurs pays prospectés. Du moins, il faut l’espérer.!!!
    Bref, grâce à cette décision croate, le Rafale bat maintenant d’une courte tête l’Eurofighter Typhoon à l’export (156 vs 151). Espérons que dans l’avenir, le gap s’agrandira de plus en plus.

  3. Fabien a raison. Pour moi, il n’y a pas d’erreur car, en effet, le prix annoncé était nu. Il y a donc 70 millions de 1er équipement en armement qui devra, bien évidement, être complété et renouvelé ensuite.
    Ce qui est capital, c’est ça le plus important de l’annonce, c’est l’axe géostratégique qui se dégage ! En effet, comme le dit Langdoc, l’axe egypte, grèce, croatie devient structurant pour la souveraineté et la défense en méditerranée notamment orientale. S’il y a quelqu’un à féliciter c’est Jean Yves le Drian qui, patiemment et avec constance, a mis tout ça en musique. Remarquable ! Au passage, grâce à ça, la « petite » croatie s’est donné les moyens de devenir l’état prépondérant de l’ex-Yougoslavie !
    Attendons, maintenant, le contrat suisse ! Il est évident que boeing, et le gvt américain devant ce camouflet , vont mettre tout leur poids politique dans la bataille car le combat va se résumer entre le F18 et le Rafale, les autres me semblant hors course (le F2000 n’étant pas vraiment multirôle et le F35 pas « fini » car trop cher et ambitieux et je ne parle pas des ses carences). En effet, les américains savent que le Rafale est meilleur ; ils avaient réussi à ce que ça « s’ébruite pas » 😉 le fait que l’égypte ait cassé le plafond de verre en 2015 doit commencer à les inquiéter sérieusement !
    En tout cas, avoir mis un cursus de formation articulé autour du pc21 est très intelligent et peut faire comprendre aux suisses que, outre le fait que le rafale est supérieur car polyvalent et omnirôle c’est qui n’est pas le cas des autres, la formation pourrait être commune comme les suisses veulent un package complet !!
    En ce qui concerne la finlande, les américains ne permettront pas que ce contrat leur échappe bien que c’est pourtant là où le Rafale aurait le plus son utilité étant un outil diplomatique de supériorité stratégique et alors qu’il y a 1500 km de frontières communes avec qui vous savez !
    Pour l’indonésie, il faut espérer que les chicayas au sein de gvt indonésien ne retarderont pas trop la signature du contrat. Au passage là encore, le Rafale a une utilité stratégique capitale face à la chine qui pense qui tout doit lui appartenir. Là, les américains ne rechignent pas trop car il est aussi question de commander des F15.
    Pour terminer, le graal pour Dassault serait une possible commande des EAU. Ce serait la cerise sur le gateau ! 😀

  4. Ach!!! je n’avais pas lu l’article car d’autres sites le même jour en parlaient et donc je pensais que j’allais lire n fois la même chose. Ben non, je me suis trompé. L’article apporte quelque-chose. Le côté géopolitique et relationnel entre états.
    Mais du coup, le 1er article m’a permis de retrouver où j’avais lu le fait que les avions soviétiques post F16 avaient été optimisés en terme de qualité dynamique de vol. C’est dans Air & Cosmos.
    A la prochaine fois et j’essaye chaque jour de lire les articles de avionslegendaires.net. Surtout surtout n’arrêter pas, je refuse d’aller sur Facebook ou d’autres machins sociaux…. à cause de leur algorithme qui force les associations.

  5. Bonjour,
    Si ce contrat est une excellente nouvelle pour Dassault , il n’en demeure pas moins que moins que notre AAE se voit dépouillée de 24 avions en peu de temps, car nous n’avons pas de « stock » Rafale. Le prélèvement se fait sur la flotte affectée en unité. Le volant opérationnel va tomber à 68 machines X 60% ( taux de disponibilité) = arrondi 41 avions.
    Il faudra attendre les nouvelles livraisons d’appareils neufs qui ne se feront pas suivant le calendrier annoncé par le ministère de la défense, du moins c’est mon avis. Quid de l’entraînement des pilotes, le simu ne fait pas tout.

    • @ Éric
      Plutôt qu’un remplacement par des avions neufs, le Minarm à préféré du matériel : moteurs radars AESA et autres rechanges.
      Et même si c’est une supposition, il y a un coup à jouer avec deux ricochets : la première, c’est qu’il y a réduction des personnels de l’armée de l’air, donc pas d’urgence à commander des avions dont on ne sait (peut-être et potentiellement) pas trop quoi faire tout en commandant des pièces et options pour la flotte française, dont on sait depuis longtemps que l’on déshabille les uns pour équiper les autres, avec seulement une soixantaine d’appareils au standard réellement F3R.
      .
      La cerise sur le gâteau serait que grâce aux nouvelles méthodes de gestion de la flotte, la disponibilité progresse: par exemple un Rafale C, c’est 14,000€ l’heure de vol et la moitié pour un rafale Marine… Et rien n’est plus efficace qu’un avion avec un bon pilote au commandes

  6. Tout d’abord bravo et merci pour ce très beau site.
    Encore une commande pour notre Rafale nationale. Malgré que ce soit au dépend de notre armée de l’air. C’est aussi de la politique. Même si cela va permettre de remplacer nos premiers Rafales par de nouveaux compatible standard F4 full. Courage à ceux qui vont devoir s’adapter. Espérons que cela en appel d’autres (neufs ce coup ci). Prochain épisode, l’Indonésie peut-être. A suivre.
    Force au Rafale

  7. Bonjour,
    L’Armée de l’Air vends ses anciens Rafales, mais qu’en est-il des Rafales Marine ? Il seront emmenés en bout de potentiel ? Est-il possible de les proposer en occasion en supprimant la crosse d’appontage par exemple ?
    Merci.
    BJ

    • @ Bigjump
      Navaliser un avion, c’est renforcer la structure et proposer un train d’atterrissage notablement plus résistant. Rien que l’atterrissage avant du Rafale M possède trois qualités.qui lui sont spécifiques : le. »jump strut » ou train sauteur qui se détend en fin de catapultage, un section supérieure et un crochet pour les barres de catapultage. Il faut y ajouter les.traiatements anti corrosion spécifiques. Quand à la crosse, elle est toujours s puissante que celle de la.version terrestre mais fait le même travail:stopper l’appareil avant l’accident.
      Les Rafale M ne sont donc pas proposé car trop spécifiques à un usage marine.
      Et ne doutez pas qu’en cas d’hypothètiques commande de puissance navale (Inde), le Rafale M, sera adapté aux portes aéronefs.
      Car il n’y a que sur le Charles De Gaulle et les PA US qu’il.est compatible.

  8. Arnaud, bonjour
    A propos de la compétition en Suisse, je viens de lire cet article du « matin »
    https://www.lematin.ch/story/le-rafale-est-de-plus-en-plus-le-favori-a-berne-617143171697

    Attention, la décision n’est pas complètement actée, j’avais lu quelques jours auparavant que c’était le Typhoon qui était préféré. Les Suisses sont majoritairement de langue allemande et il y a toujours eu un très fort dialogue entre eux. ( Le Typhoon est proposé par les Allemands et non par les Anglais). Quand j’avais lu cela, je m’étais interrogé car le Rafale est classé supérieur dans tous les compartiments à l’exception de l’altitude maximum (18000m), mais sa vitesse ascensionnelle est moins élevée que le Rafale.
    Cependant un point positif pour nous, j’ai lu également que la France allait racheté des PC21. Sachant que pour ce projet de remplacement F5 et F18, La Suisse exige 100% d’offset. Rien que cette décision d’achat de PC21 supplémentaires permettrait-il de mettre en avant le Rafale? Réponse à partir du 23/06/21. A suivre de très près, donc. Croisons les doigts…

    • En effet l’info commence à tourner, mais comme elle ne semble encore ressembler qu’à une très grosse rumeur nous ne la relayons pas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom