C’est une victoire historique pour Bell Helicopter sur les géants Boeing Company et Lockheed-Martin. Ce lundi 5 décembre 2022 l’US Department of Defense a annoncé la victoire du V-280 Valor dans le programme FLRAA, pour Future Long-Range Assault Aircraft. Ce convertiplane de nouvelle génération aura donc pour rôle de remplacer l’ultra-polyvalent Sikorsky UH-60 Blackhawk dans les rangs de l’US Army. L’entrée en service des premiers exemplaires de série est attendu pour le début de la décennie prochaine.

Un peu moins de deux milles Sikorsky UH-60A/L/M Blackhawk et une petite trentaine de Bell UH-1H Iroquois sont actuellement en service actif au sein de l’US Army. C’est donc eux qui devront être remplacés par le Bell V-280 Valor. Et oui l’armée américaine aligne encore ça-et-là quelques Huey en cette fin d’année 2022, principalement au sein d’unités non opérationnelles pour des soutiens aux essais en vol ou encore pour de l’entraînement. Surtout les projections prévoient que ceux-ci devraient encore en partie voler d’ici 2030.

Or c’est cette année-là que les premiers exemplaires de série dérivés du prototype Bell V-280 Valor entreront en service. Depuis ce lundi 5 décembre on sait que ce convertiplane connu des passionnés d’aviation depuis huit ans a été sélectionné par l’US Department of Defense face au SB-1 Defiant présenté par un consortium réunissant rien moins que Boeing Company et Lockheed-Martin.

Ingénieurs, techniciens, et militaires ont donc désormais un peu plus de sept ans pour passer de l’actuel démonstrateur technologique aux avions de présérie puis de série. Une première étape est attendu pour mi 2025 avec la remise à l’US Department of Defense d’un premier prototype. Ce sera aussi l’occasion pour l’US Army de rappeler à Bell Helicopter que l’UH-60 Blackhawk n’a jamais été uniquement un hélicoptère d’assaut. C’est une machine extrêmement polyvalente capable de réaliser du transport sous élingue, des évacuations sanitaires, ou encore de la lutte contre les feux de forêts à l’aide de Bambi buckets. Surtout en quatre décennies de service actif dans l’armée américaine le Blackhawk a su faire son trou dans les unités d’active autant qu’au sein de la National Guard.

Blackhawk en mode « pompier volant » californien.

Après les Bell-Boeing MV-22B dans l’US Marines Corps et CV-22B dans l’US Air Force la future version opérationnelle du V-280 Valor permettra de vérifier que le convertiplane est l’avenir des voilures tournantes. Ou tout du moins dans les rangs des forces américaines contemporaines.

Que les passionnés d’hélicoptères (comme moi) se rassurent des Sikorsky UH-60 Blackhawk devraient encore voler durant de longues années.
Affaire (forcément) à suivre.

Photos © US Department of Defense

Publicité

8 COMMENTAIRES

  1. Après le premier vol de la fusée SLS et le dévoilement du B21 voici la sélection du V280. Le moins qu’on puisse dire est que les dernières semaines ont été riches en nouvelles.

  2. Pour une fois, je trouvais que les deux constructeurs proposaient une machine intéressante. Le choix n’était pas facile.
    J’ai tout de même un petit pincement au coeur pour ce joli Defiant. :'(

  3. Dommage pour le SB-1 et son architecture inédite, rotor contrarotatif et hélice propulsive. Je le trouvais plus a même de remplacer efficacement et pour un coût moindre le Blackhawk, un simple hélicoptère de transport et d’assaut, plutôt qu’un convertiplane complexe. Les Osprey ont eu beaucoup de problèmes de conception. Le MCO va être coûteux par rapport à un Blackhawk.

  4. Ce que j’attends de voir est le coût par machine. J’ai l’impression qu’à l’instar des avions on assiste à une explosion des coûts pour les hélicoptères. L’UH60 était déjà cher, aux alentours de 20M$ pièce. L’Osprey, même s’il est plus grand et plus complexe est plutôt autour des 110M$.

  5. question a 2 euros : on fait comment pour faire rentrer un v-280 dans le hangar d ‘ une frégate américaine ? Ben , on ne le fait pas . on conçois un autre modèle d hélicoptère qui, lui, rentreras . Vive le dieu Dollar.

  6. deuxièmement : j ose même pas imaginer le bordel pour les faire rentre dans un C5 galaxy ou tout autre transport lourd US. Ben ,ils on qu’ a voler eux même , me direz vous . Ouaip, leurs durée de vie risque d ‘être assez courte. Encore une fois, merci dieu Dollar.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom