L’Ejercito del Aire y del Espacio possède une totale maîtrise de l’avion d’entraînement de nouvelle génération, et le prouve. Ce lundi 5 décembre 2022 l’avionneur Pilatus a confirmé avoir reçu une nouvelle commande pour seize monomoteurs turbopropulsés PC-21. Ces biplaces en tandem doivent être livrés entre 2023 et 2025 et permettre le remplacement partiel des ENAER T-35C Pillán d’origine chilienne utilisés pour l’entraînement primaire et intermédiaire. Le montant du contrat n’a pas été divulgué mais pourrait s’élever à 250 millions d’euros, de quoi permettre au constructeur suisse de terminer l’année avec le sourire.

Que de chemin parcouru en quinze mois entre la livraison des deux premiers exemplaires et cette nouvelle commande pour seize avions. Aujourd’hui l’aviation espagnole aligne les vingt-quatre exemplaires de sa commande initiale, de quoi lui permettre d’être sûre qu’il s’agit là de l’avion le plus adapté à ses besoins actuels en formation.
Pour mémoire actuellement les Pilatus PC-21 présents en Espagne assurent la formation intermédiaire et avancée des futurs pilotes d’Eurofighter EF-2000 Typhoon et de McDonnell-Douglas F/A-18A/B Hornet de l’Ejercito del Aire y del Espacio ainsi que ceux des McDonnell-Douglas AV-8B Harrier II de l’Armada Española.

Pour autant leurs besoins futurs anticipent à la fois l’obsolescence progressive de la trentaine d’ENAER T-35C Pillán mais aussi l’arrivée à moyen terme des Lockheed-Matin F-35B Lightning II pour l’aéronavale et à plus long terme des Airbus DS / Dassault Aviation SCAF pour la force aérienne. Dans le même temps les militaires espagnols ne ferment pas la porte à un nouveau contrat sud-américain, avec le futur successeur du T-35. En effet si le Pilatus PC-21 est incontestablement un des meilleurs, voire le meilleur, avion d’entraînement intermédiaire et primaire il n’a jamais vraiment été pensé pour la formation basique. L’Espagne a donc besoin d’un premier échelon d’instruction avant l’avion suisse.

Quoiqu’il en soit avec à terme quarante machines en dotations il est évident que l’Ejercito del Aire y del Espacio sera un des utilisateurs majeurs du Pilatus PC-21. En plus la livrée espagnole est une des plus élégantes qui soit.

Photos © Ejercito del Aire y del Espacio.

Publicité

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom