Airbus et Boeing raflent la mise en Afrique… grâce à Ethiopian Airlines.

Alors que le continent continue de voir son transport aérien gangréné par des affaires de mauvaises gestions, de corruptions, et d’entretien plus qu’approximatif des avions une compagnie aérienne fait figure de super exception : Ethiopian Airlines. Au Dubaï Airshow 2023 la compagnie aérienne est-africaine a fait ses emplettes, et les deux géants de l’aviation commerciale en ressortent avec le sourire. Au programme Airbus A350, Boeing 737 Max et 787 Dreamliner. Plus que jamais la meilleure compagnie aérienne d’Afrique montre ses ambitions.

Aucune nouveauté dans la flotte d’Ethiopian Airlines, la compagnie aérienne n’a fait que confirmer son attachement à des appareils qu’elle exploite déjà. Pour autant les vingt Boeing 737 Max 8 et les onze 787-9 Dreamliner commandés dans un premier temps ainsi que les onze Airbus A350-900 acquis dans un second temps du salon aéronautique émirati prouvent sa bonne santé. Le retour en grâce du monocouloir américain dont le crash d’un des exemplaires en 2019 avait déclenché un des pires scandales de l’histoire aéronautique montre bien qu’entre Boeing et Ethiopian Airlines c’est une affaire qui marche. Et ce même si Airbus aime à rappeler qu’il y vend aussi ses productions.

Auréolé de ses bons résultats financiers la compagnie est aussi selon le fameux classement international Skytrax la meilleure d’Afrique. Même si elle ne plafonne qu’à la 35e place mondiale, alors qu’elle était à la 26e l’an dernier, Ethiopian Airlines demeure tout en haut du top 10 continental. Elle conserve sa première place devant Royal Air Maroc à la 2e et South African Airways à la 3e. Par ordre de comparaison Air Algérie et Tunisair ne figure même pas dans ce top 10 africain.

Si les Boeing 737 Max 8 vont permettre de renforcer les lignes courts et moyens courriers les Airbus A350-900 et Boeing 787-9 Dreamliner conforteront Ethiopian Airlines sur le long et le très long courrier. Ils permettront notamment de remplacer à l’horizon 2026 les six actuels Boeing 777-200LR intercontinentaux.

L’excellente santé aéronautique et financière d’Ethiopian Airlines est pourtant en Afrique l’arbre qui cache la forêt. Le continent persiste à cumuler le plus grand nombre de compagnies aériennes interdites d’exploitation en Amérique du Nord et dans l’Union Européenne. Des transporteurs comme Badr Airlines au Soudan, CEIBA Intercontinental en Guinée Équatoriale, Congo Airways en RDC, Libyan Airlines en Libye, ou encore STP Airways à Sao Tomé-et-Principe ne peuvent même pas s’approcher du Canada, des États-Unis, et de l’Union Européenne. Des pays comme la Corée du Sud, Israël, ou encore le Japon se sont alignés sur ces décisions prises dans la très grande majorité des cas en raison de problèmes majeurs de sécurité à bord des aéronefs.

Photo © Wikimédia Commons


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires
Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

DFS Olympia Meise

Dans les années 1930, les prouesses aéronautiques fascinent les foules. Il était donc dans l’air du temps d’inclure le Vol à voile comme discipline de démonstration aux

Lire la suite...