Un avertissement aux Chinois et Russes sous la forme d’un Elephant Walk.

Il y a quelques jours nous vous informions de l’arrivée au Japon de F-22A Raptor en provenance d’Hawaï. Ce déploiement faisant partie des missions des réassurance de l’US Department of Defense vis-à-vis des menaces que la Chine et la Russie font courir à l’archipel nippon il semblait nécessaire d’en remettre une couche ! C’est pour cela qu’un très impressionnant Elephant Walk a été organisé. Et honnêtement on en a rarement vu d’aussi beaux.

Celles et ceux qui nous lisent régulièrement le savent : je ne résiste jamais à un bel Elephant Walk. Forcément il m’était impossible de ne pas vous présenter celui-ci. On décompte une grosse trentaine d’aéronefs de tous genres. Des avions de combat bien sûr avec les F-15C Eagle, F-16C Fighting Falcon, F-22A Raptor évidemment, et F-35A Lightning II. Il y avait aussi des avions de soutien E-3G Sentry, MC-130J Commando II, KC-135R Stratotanker, P-8A Poseidon, et RC-135W Rivet Joint. Comme si cela ne suffisait pas un drone MQ-9A Reaper et deux hélicoptères HH-60G Pavehawk complétait cet arsenal déjà hyper impressionnant. Oui quand l’Amérique veut faire passer un message à ceux qui voudraient en découdre avec le Japon elle y met les formes.

Ce qui est assez intéressant c’est que Kadena AB n’en est pas à son coup d’essais en la matière. La plus américaine des bases japonaises avait déjà réalisé un Elephant Walk similaire à l’automne 2022. Il n’était pour autant pas aussi fort que celui-ci. Et comme l’Amérique reste l’Amérique elle a su communiquer dessus, non pas forcément à destination des médias spécialisés mais plutôt des deux plus encombrants voisins du Japon : la Chine et la Russie. Si en plus la Corée du Nord a capté le message, ça n’est que du bonus.

L’Elephant Walk de Kadena AB vu de devant…
… et le même vu de derrière. Dans les deux cas c’est balèze !

N’oubliez pas qu’un Elephant Walk est loin d’être évident, surtout quand vous ajoutez un drone et des hélicoptères au milieu des avions. C’est d’ailleurs quasi systématiques que ceux ci soient devant les aéronefs pilotés à voilures fixes. Tout comme les gros sont toujours derrières. Concentration au maximum dans les postes de pilotage car un Elephant Walk ça se joue littéralement au mètre près ! Et gageons que là encore les militaires américains ont réussi leur coup.

Photos © US Air Force.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

10 réponses

  1. En même temps, l’éléphant walk, c’est un peu comme montrer ses biceps. De la représentation comme pour les parades militaires, c’est soigner son apparence.
    Hors ce qui compte, c’est surtout de savoir s’en servir. Mieux que les autres, surtout que c’est au combat à mort que ça sert.

  2. Ca me fait penser a Dette d’Honneur de Tom clancy quand j’entends parler de F22 au Japon.
    Perso les pavehawk avec les gatlings en sabord ca laisse présager des maux de tete carabinés pour celui qui se prendrai l’envie de descendre un avion us et récupérer son pilote au petit matin dans une rizière : distribution de gifles en mode automatique.

  3. Effectivement le troupeau est impressionnant 🙂
    C’était sur cette base qu’un F-22 a eu son train auxiliaire (avant) s’affaisser
    Type d’incident qui arrive assez souvent ces derniers temps aux F-22 et F-35

  4. Pas certain que cela va calmer la Chine sur Taïwan quand il y aura eu un armistice en Ukraine (je vois mal une contre-offensive réussir sur des défenses russes bien préparées et un armement OTAN/CE qui arrive au compte-gouttes). J’espère me tromper. Je sais je suis pessimiste, c’est ce qu’on m’a toujours dit; pour découvrir après que j’étais réaliste.

  5. Très impressionnante cette série de photos et je suis d’accord avec Rebecca ça fait un super fond d’écran pour le bureau du PC.

  6. On réalise bien l’envergure du Reaper sur la photo…Bien motorisé, on pourrait lui coller un F-16 sous chaque aile!! 🙂

  7. Nous ici en Afrique on voit jamais ce genre de truc et je vous remercie de nous les montrer. Vous croyez qu’un pays africain en serait capable ?

    1. Bonjour Jean-Claude, un Elephant Walk est faisable même avec 5 ou 6 appareils seulement. Après de cette taille là il faut sans doute voir avec l’Algérie, l’Égypte, ou le Maroc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Blériot XI

Tout comme le chemin de fer avant elle ou l’automobile à la même époque l’aviation a su marquer son temps, d’abord au siècle dernier puis

Lire la suite...