C’est désormais l’heure de la retraite pour les deux Fokker C-31A Troopship dans l’armée américaine. L’avionneur canadien Bombardier vient de livrer le second Dash 8-300 qu’avait commandé le Pentagone pour le compte des Golden Knights, l’équipe officielle de parachutisme de l’US Army. Cet avion doit permettre d’assurer la logistique mais également le soutien aux sauts dans des conditions de sécurité accrues vis à vis des vieux bimoteurs néerlandais. C’est aussi un avion de représentation pour l’armée américaine tant sa livrée est mythique outre-Atlantique.

Il aura donc fallu attendre quinze mois pour les militaires américains avant de voir arriver ce second Bombardier C-147A. C’est la durée entre la livraison du premier exemplaire début août 2018 et de celui-ci début novembre 2019. Une période durant laquelle le premier a cohabité avec les deux vieux Fokker C-31A Troopship, des avions qui aujourd’hui accusent le poids des ans. Ils sont en service depuis plus de quarante ans et volent quotidiennement en soutien de l’US Army Parachute Team, le véritable nom des Golden Knights.

Entre les deux avions la différence de générations est flagrante. De l’avis des pilotes de l’US Army le Bombardier C-147A est bien plus confortable d’emploi, plus flexible, et beaucoup plus polyvalent. La transition entre la configuration de transport de passagers, correspondant au standard commercial, et celle d’avion tactique se fait en trois heures contre une demi journée sur Fokker C-31A. L’avion a été pensé en ce sens par Sierra Nevada Corporation. Ce célèbre contractor est en fait le réel propriétaire de l’avion qui le met à disposition des militaires américains.
Par contre les mécanos reconnaissent qu’à l’usage les turbopropulseurs Pratt & Whitney PW123E qui équipent l’avion canadien risquent d’être plus fragiles que les increvables Rolls-Royce Dart Mk-532 de son prédécesseur néerlandais.

Désormais donc les parachutistes de démonstration de l’armée américaine ne vont sauter dans le vide qu’à partir d’avions de facture canadienne. En effet outre leurs deux Bombardier C-147A ils possèdent également trois Viking UV-18C Twin Otter.
Pour mémoire ces gros bimoteurs à turbopropulseurs ne sont pas les seuls Dash 8 à voler au sein de l’US Army puisqu’il existe aussi les ô combien discrets RO-6A Saturn Arch d’espionnage aéroporté.

Photo © Keypublishing.

Publicité

4 COMMENTAIRES

    • Si vous relisez bien c’est un avion de l’US Army et non de l’US Air Force. Et cette nomenclature chiffrée n’a pas été modifiée, donc qu’entendez-vous par « ancienne série » ?

  1. Jusque dans les annees 60 les avions de transport etaient identifies par des numeros se suivant … C47, C54, C69 etc jusqu’au C141 je crois. Puis, tout comme pour les bombardiers et les chasseurs/intercepteurs on est revenu au numero 1 pour une nouvelle serie (donc B1, C5, F14 pour les plus connus). C’est cela que j’entends par ancienne serie(s).

    • OK je comprends mieux. En fait vous semblez oublier (ou ignorer) qu’avant le Bombardier C-147 le séquentiel des désignations américaines comportaient le PZL C-145 et le Dornier C-146, des avions étrangers achetés pour les besoins des forces spéciales américaines. Sans oublier le séquentiel C-144 qui renvoie directement à l’Airbus HC-144 Ocean Sentry de l’US Coast Guard. Il est donc possible qu’un C-148 arrive dans l’arsenal américain sous quelques semaines, mois, années. J’espère avoir réussi à répondre à votre interrogation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom