C’est un vol longue durée qui a notamment permis à l’équipage américain de voler au-dessus d’une des zones les plus stratégiques de la planète. Ce jeudi 18 juin 2020 un bombardier stratégique furtif Northrop B-2A Spirit a réalisé un survol complet du cercle polaire Arctique. L’aile volante de l’US Air Force a notamment pu s’exercer avec d’autres avions furtifs de l’OTAN, au nez et à la barbe de la défense aérienne russe. Cette dernière n’a même pas daigné faire décoller ses chasseurs, habituellement pourtant si prompts à venir pointer leur nez.

Contrairement à ce que certains médias étrangers peu regardants sur la véracité de leurs infos ont pu écrire cet exercice stratégique n’avait rien à voir avec BALTOPS 2020. Et pour cause il a eu lieu 48 heures après la fin de la manœuvre atlantiste en mer Baltique.
Naturellement l’avion en question appartenait au 509th Bomb Wing, la principale unité américaine à aligner celui qui demeure encore aujourd’hui sans doute l’avion d’arme le plus impressionnant au monde.

Le Northrop B-2A Spirit en question a décollé de Whiteman AFB dans le Missouri. Sa mission était donc de survoler le très sensible cercle polaire Arctique. Pour cela l’avion furtif américain a utilisé l’espace aérien international, non sans en avoir au préalable avisé les autorités compétentes mais également de celui de deux pays alliés. Le Canada et le Danemark se partagent en effet, avec la Russie, une partie des zones aériennes arctiques. Pour autant l’espace aérien souverain de ce dernier pays n’a, à aucun moment, été violé.
C’était un exercice et non un acte de guerre.

Une fois le cercle polaire Arctique patrouillé sur une bonne partie l’avion américain est redescendu plus au sud vers la Norvège. Après avoir ravitaillé en carburant sur un Boeing KC-135R Stratotanker du 100th Air Refueling Wing, venu spécialement de RAF Mildenhall au Royaume-Uni, le Northrop B-2A Spirit a participé à un exercice de vol conjoint avec la Luftforsvaret.
L’aviation norvégienne avait spécialement déployé deux de ses chasseurs de 5e génération Lockheed-Martin F-35A Lightning II. À aucun moment les avions américains et norvégiens n’ont été dérangés par la chasse russe. À se demander même si elle remarqué leur manège.

Au bout d’une mission d’une vingtaine d’heures l’aile volante furtive a retrouvé la quiétude de sa base sur le territoire des États-Unis. Pour mémoire ce pays est le seul au monde à disposer de bombardier stratégiques furtifs. Et cela dure depuis 23 ans !

Photo © US Air Force.

Publicité

10 COMMENTAIRES

  1. Est ce que les russes n’ont pas vu l’avion ou ont fait semblant de ne pas avoir vu l’avion ?
    La question mérite d’être posée car en 20 ans les systèmes de détection ont sûrement évolués.

  2. Pourquoi voulez vous qu’un bombardier furtif soit dérangé par la chasse russe ? Il ne manquerait plus que ça pour revoir les concepts de la furtivité US !

  3. Après un vol de 20h, c’est plus de 100 heures de maintenance qui sont nécessaires pour un appareil aussi sensible, fragile et précieux que le B-2.

  4. ce fer à repasser volant a été suivi depuis son décollage du missouri jusqu’à son atterrissage par des moyens que tu n’imagines même pas et les amerloques ne s’en sont rendu compte à aucun moment.

  5. Sur quoi vous basez vous pour affirmer des inepsies pareilles? A Sputnik? dont tout le monde connaît l’impartialité dans la transmission de l;information…De plus les termes « fer à repasser », « amerloques » et enfin votre avatar en disent long sur vos opinions pro-russes! Si vous n’êtes pas prêt à accepter l’information avec impartialité, ,allez donc voir ailleurs sur des sites pro-russes où vous aurez toute latitude de déverser votre venin anti-américain..

    • Ce qui est dommage pour les russes c’esT qu’ils sont tellement fort qu’il n’on pas réussi à détecter l’immense fuite de pétrole qui pourri les rivières les terres et la mer de kara dans l’artic donc si on écoute le troll sukhoil ils détectent très loin mais pas très près LOL

  6. Alors, pourquoi pousser de hauts cris quand les Russes viennent en Manche tangenter les espaces aériens anglais ou français ? C’est kif kif bourricot belle mère.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom