Les premiers Lockheed-Martin F-35A Lightning II sont enfin arrivés en France ! Ce lundi 10 mai 2021 au soir quatre de ces avions de combat furtifs se sont posés sur le tarmac de la Base Aérienne 118 de Mont-de-Marsan. Au terme d’un vol transatlantique sans escale, moyennant ravitaillements en vol, ils sont arrivés au cœur du nid de la 30e Escadre de Chasse. Bien évidemment ils ne vont pas remplacer leurs Dassault Aviation Rafale.

Pour autant c’est totalement historique pour la France en général et pour l’Armée de l’Air et de l’Espace en particulier. Jusque là jamais elles n’avaient accueilli de chasseurs furtifs F-35A Lightning II opérationnels sur son sol. En fait hormis les avions présentés par Lockheed-Martin et/ou l’US Department of Defense au Salon du Bourget ce chasseur de 5e génération était inédit chez nous.

Premiers tours de roues sur le sol français.

Mais au fait pourquoi de tels avions sur la Base Aérienne 118 de Mont-de-Marsan ?
Bien évidemment la France ne les a pas acheté, même pas loué. En fait ils viennent participer à l’exercice Atlantic Trident 21 qui se tiendra dans quelques jours sous l’égide de l’OTAN. Du lundi 17 au vendredi 28 mai inclus plusieurs forces aériennes de l’alliance Atlantique s’exerceront en commun. Outre ces quatre F-35A Lightning II de l’US Air Force la BA 118 accueillera également un détachement d’Eurofighter Typhoon FGR.4 de la Royal Air Force.

Les quatre chasseurs furtifs en question appartiennent à une unité composite baptisé 4th Fighter Squadron. Celui-ci regroupe les avions et militaires d’active du fameux 388th Fighter Wing avec des réservistes du 419th Fighter Wing.
Malgré la présence de personnels de l’Air Force Reserve Command le 4th FS relève de l’Air Combat Command. Jusqu’à fin mai il prend donc ses quartiers de printemps dans les Landes. Gageons que les militaires américains découvriront la richesse gastronomique du sud-ouest. Et comme le dit si bien Karadoc : «le gras c’est la vie».

Première nuit dans les Landes pour ce Lightning II américain.

Pour autant pas sûr que les personnels du 4th Fighter Squadron aient le temps de se régaler de cassoulets, de cœurs de canard confits, ou encore de foies gras. Ils auront fort à faire. Et notamment jusqu’à lundi prochain ils doivent s’exercer avec leurs collègues français à voler aux côtés de Rafale.
Donc si vous êtes dans la région et que vous apercevez d’étranges patrouilles, ne vous pincez pas la peau : vous viendrez bien de voir passer des Lightning II et des Rafale côte à côte.

Photos © US Air Force.

Publicité

23 COMMENTAIRES

  1. Il y a fort à parier que les F-35 auront leur système de dégradation de furtivité installés, histoire que leurs alliés français et britanniques ne puissent pas calibrer leurs radars. Quoi qu’il en soit, une photo de ces deux sommets de technologie volant de conserve vaudra le coup d’œil.

    • Pour mémoire Laurent les Britanniques connaissent bien le degré de furtivité du Lightning II. Ils ont juste à regarder leurs propres machines.

      • Oui c’est vrai, toutes mes excuses, surtout que j’avais lu avec attention votre article sur le groupe aéronaval combiné US/UK du Queen Elizabeth. Un marin reste un marin…

    • Cf les réponses à Tom et Strogoff.
      Et au passage c’est le Pentagone lui même qui a parlé dès le départ de quatre avions. Donc inutile pour moi de bien regarder la photo.

  2. Tout d’abord merci pour la qualité des photos. C est un vrai plaisir
    Petite question: je crois compter 6 F35 sur la première, c est une erreur de ma part?

    • Ce qui est impressionnant avec les gens comme vous EW c’est leur propension à rester bloquer dans leur idée première. On finit même par se demander si vous savez réellement lire un article !
      Celui-ci ne parle à aucun moment de la totalité des avions engagés dans l’exercice mais des quatre premiers F-35A Lightning II arrivés sur le sol français. Mais non vous avez tellement besoin d’exister, et par là j’entends d’avoir raison plus que tous les autres, que vous vous égarez dans un total hors sujet. C’est navrant mais tellement régulier chez certaines personnes.
      Au passage le travail de modération chez des gens comme vous EW nous oblige à réduire considérablement celui lié à la rédaction des fiches, des articles, et des mini-dossiers. Mais bien sûr, ça passe au-dessus de vos têtes !

  3. Bravo Arnaud pour ce bel article et les photos.

    Je pense qu’il va y avoir une belle activité sur la base de Marsan et que le spectacle va valoir le coup.
    Malheureusement, je connais un peu cette base, et de l’extérieur on ne voit rien, car entourée de forêt.
    Et je suppose que la base va être très surveillée par l’ Escadron de protection aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, vu que les F 35 sont là.

    Je suppose que les Américains ont dû fixer des règles draconiennes pour la venue d’avions aussi sensibles. Parmi vos lecteurs, quelqu’un connaît-il un endroit où l’on puisse les observer autour de cette base ?
    Où dans le cas contraire, quelqu’un connaît-il les zones où ils vont évoluer ?
    J’habite à côté de Royan et il arrive que des Rafales passent le long du phare de La Coubre pour traverser l’estuaire de la Gironde et regagner les Landes. Aurais-je la chance d’en voir passer ?
    Je vais aussi à la base de Cognac assez souvent, et il y a bien quelques passages de temps en temps, mais devenus trop rares à mon goût.

    Ou est-il le temps des manœuvres Airex et Datex, où l’on se regalait.
    Je regarde aussi le site ADSB-Exchange, mais les vols de Rafales et autres Mirages, ne sont jamais signalés, contrairement aux Anglais et aux Belges qui font apparaître les chasseurs en l’air.

    Merci de votre aide, si vous avez des informations sur le sujet.

  4. Dommage que la France reste postée sur ses positions de « que des avions francais », rafale et mirage 2000, une combinaison F35A Lightning II, Mirage 2000 et rafale ferait une tres bonne composante de l’armée de l’air et de l’espace

    • Ou une erreur plutôt. Acheter une marque étrangère, être encore plus dépendant des usa, perdre de l’argent, compliquer l’interpolarité, doubler le coût de formation vu qu’il y a deux avions différents , mettre en péril des sous traitants français et des emplois, et tout ça pour quoi? Même pas plus de possibilités ou quoi que ce soit

    • Et puis quoi encore ? La France est déjà assez un larbin des anglo-saxon comme ça pour en rajouter avec l’achat exorbitant du plus gros fiasco volant de l’histoire (si vous n’êtes pas au courant alors c’est grave, ça fait déjà plus d’une décennie que les constats accablants s’enchainent les uns après les autres. Et cela est également partagé et dénoncé – sinon davantage encore – par les nord américains eux même).

      Dassault et nos Rafale sont les dernières miettes de réelle souveraineté qu’il nous reste, ayez un peu de respect par pitié.

      • Bonjour,

        Vous demandez à Etienne du respect mais en même temps vous n’en avez aucun pour son avis. Il a le droit Neorion7 d’avoir une opinion différente de la vôtre sans que vous ne dégainiez direct des termes comme « larbin » ou « fiasco ». Donc le respect c’est mutuel sur ce site, dans les commentaires.
        D’avance merci.

      • Je prie nos lecteurs d’excuser mon erreur de modération ce matin. J’avais laissé passé la réponse à mon commentaire du nommé Neorion7 alors même que celle-ci pouvait choquer de nombreux lecteurs et de nombreuses lectrices quant à sa teneur politicienne aux limites de l’extrémisme.
        Merci à la vigilance de la lectrice et des deux lecteurs qui m’ont prévenus via les réseaux sociaux. À l’avenir je tâcherais le dimanche matin d’avoir les yeux un peu plus en face des trous.
        Quant à ce Neorion7 je pense que notre équipe rédactionnelle sera un peu plus sévère concernant ses commentaires.
        Bon dimanche à toutes et tous.

        • Pas de problèmes Arnaud, ça nous arrive à tous ! Nous ne sommes pas des machines.
          Par contre, je trouve qu’il y a beaucoup de Bashing sur le F-35 en ce moment, et parfois le niveau frise les pâquerettes dans l’indécence ! Certains passent leur temps a ressasser indéfiniment des arguments qu’on a déjà sur/sur/sur-entendu sur le F-35. Et pourtant malgré tous leurs efforts, il continue son déploiement imperturbablement ! Qui pourra donc expliquer de prodige ? Je sais, on va me ressortir l’un de leurs arguments standard que c’est dû à la puissance diplomatique des USA ! Personnellement je n’en suis pas convaincu ! Vendu dans 15 pays de pointe, tout les évaluateurs ne peuvent pas se tromper, même si le facteur politique est bien présent ! L’avenir dira précisément quel est le niveau de cet avion, et les critiques finiront par s’estomper ! Je me dis aussi que Lockheed qui a lancé parmi les meilleurs avions de rupture ne peut pas se tromper à ce point ! Pour moi, ils ont lancé un nouveau paradigme de la guerre aérienne et ça prend du temps pour le mettre au point. Il faut aussi tenir compte des 3 versions qui sont fort différentes les unes des autres. En fait il y a trois avions en développement et pas un seul !
          Autre point étonnant le parallèle insensé fait entre le F-35 et le Rafale, qui est à mon sens à la base des commentaires les plus virulents. Je trouve en effet aberrant de comparer un avion de 4è génération avec un avion de 5è génération. Ils n’ont rien en commun, et tout les oppose! Les critères tels que la définition multi rôle ou pas, bimoteur ou pas et, furtivité ou pas , font que rien ne les rassemble ! On ne compare pas un A 380 et un A350 ! Mais il semble que dans ce dossier le bon sens aie disparu au profit de la passion pure, aussi subjective qu’elle soit! Encore une constatation, l’architecture des F-22, F35 et Su-57 est largement reprise par le SCAF, Tempest, J-20, KF-21, le FX japonais et même le TAI TFX. Ce qui prouve bien que les ricains font la course en tête et que tout le reste suit ! Et face à de telles évidences, les détracteurs ont réussi à démonter le concept de quatrième et cinquième génération qu’ils définissent comme trop vague. On navigue dans de l’irréel en ce moment !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom