Si tous les avionneurs en lice ne sont pas encore encore connu on sait déjà lequel ne sera pas présent lors de la compétition : le constructeur russe Ilyushin et son futur Il-276 ! La Republic Of Korea Air Force a annoncé qu’elle souhaitait trouver un remplaçant son actuelle flotte de quadrimoteurs Lockheed C-130H/H-30 Hercules en dotation depuis la fin des années 1970. Séoul a d’ores et déjà annoncé que la compétition verra s’affronter des avions à turbopropulseurs et des jets. L’horizon 2026 est désormais annoncé pour la livraison du premier avion, avec une décision en 2023.

Selon les presses spécialisées aéronautiques et industrielles sud-coréennes trois constructeurs font d’ores et déjà figures de principaux challengers dans cette compétition : Airbus Defense & Space, Embraer, et Lockheed-Martin. Ce sont donc respectivement les A400M Atlas, C-390 Millennium, et C-130J/J-30 Super Hercules qui seraient favoris. Sachant au passage que la ROKAF aligne déjà quatre exemplaires de ce dernier. Pour autant les médias locaux insistent sur le fait que les Antonov An-178 ukrainiens et Kawasaki C-2 japonais seront sans doute aussi testés. L’avionneur national KAI pourrait être lui aussi de la partie. Il avait présenté à l’été 2021 une série de vue d’artiste autour d’un avion reprenant à la fois les lignes de l’An-178 et celles du C-390. Pourtant officiellement aucun développement n’est en cours.
Par contre Ilyushin et son futur Il-276 payeront ici l’invasion de l’Ukraine. Ils ne sont pas conviés, Séoul ayant publiquement condamné les agissements de Moscou contre les populations civiles ukrainiennes.

Même si officiellement aucun chiffrage n’a encore été annoncé, la déclaration officielle devant intervenir dans le courant du printemps, il semble qu’on s’oriente désormais vers un possible contrat de dix à douze avions. Ça tombe bien c’est un douzaine de Lockheed C-130H/H-30 Hercules que la Republic Of Korea Air Force possède actuellement. Et ce sont ces avions vieux d’une quarantaine d’années qu’il va vite falloir remplacer.
Plusieurs parlementaires sud-coréens ont à plusieurs reprises rappelés que les capacités de ravitaillement en vol des A400M Atlas avaient été particulièrement remarqué localement. De là à imaginer une victoire européenne il n’y a qu’un pas. Que nous ne franchirons pas, et ce même si la ROKAF fait voler quatre A330 MRTT sous la désignation KC-30A.

Il faudra attendre le second semestre de l’année prochaine pour connaitre le nom du vainqueur dans ce programme. Moins médiatisés que les remplacements d’avions de combat ceux d’avions de transport tactique sont pourtant tout aussi essentiels pour un pays, et à fortiori pour sa force aérienne. Or le Lockheed C-130H/H-30 Hercules vieillit de plus en plus. Son omniprésence planétaire va permettre une augmentation des compétitions comme celle que la Corée du Sud connait désormais.

Photo © US Department of Defense.

Publicité

6 COMMENTAIRES

  1. L’A400m et le C-130J seront surement les deux finalistes avec chacun leurs avantages. Le C-130J est moins cher et une commande de ce dernier aura l’avantage de ménager l’allié et protecteur américain mais l’A400m a les meilleures performances des deux.
    Pour le Kawasaki C2 je n’y crois pas. Le Japon et la Corée du Sud reste deux pays rivaux et pour le AN-178, reste-t-il à Antonov des capacités de production ?

    • Des avions européens en Corée du Sud gagnant face à des avion américain (qui plus est la nouvelle version de l’avion qu’ils mettent déjà en œuvre) … je n’y croit que très moyennement. Surtout avec la montée en puissance de la Chine et le renforcement des la présence américaine dans le Pacifique, dans le cadre du pivot asiatique opéré par les américain.

  2. Il me semblait que les AN-178 était d’une plus petite catégorie, plutôt de l’ordre des C-27J et C295, contrairement au C-2, au C-390 et à l’A400M qui jouent dans la même catégorie que le C-130 ?
    De belles compétitions qui s’annoncent en tout cas. À titre personnel, j’adore le camouflage 3 tons de gris des C-2 !

  3. Charges utiles maximales:
    C-295, 9,2 tonnes
    C27j, 11,5 tonnes
    AN-178, 18 tonnes
    C-130j, 20 tonnes
    C-390, 23,6 tonnes
    Kawasaki C2 et A400m, 37 tonnes

    On voit bien ici que ces prétendants se partagent, suivant la charge utile, en 3 catégories.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom