Le chasseur russe Sukhoi Su-35 Flanker-E joue son va-tout à Dubaï.

Comment vendre un avion invendable ? C’est le casse-tête d’United Aircraft Corporation et de Rosoboronexport autour de l’avion de combat Sukhoi Su-35 Flanker-E. À Dubaï le patron des exportations d’armement de la Russie n’hésite plus à présenter l’avion comme le plus abouti de tous les chasseurs de génération 4.5. Une déclaration qui a le mérite de faire sourire, même si le sujet ne prête vraiment pas à la plaisanterie.

Le président de Rosoboronexport, Alexander Mikheyev, est beaucoup de choses mais sûrement pas un humoriste. Pourtant en ouverture du salon aéronautique Dubaï Airshow 2023 il a déclaré à la presse spécialisée internationale : «Selon les réactions des spécialistes et experts étrangers l’avion de chasse super manœuvrable Su-35 est le meilleur avion parmi les chasseurs de génération 4.5». Un avis que ne partagent évidemment pas les ingénieurs de Dassault Aviation ou du consortium Eurofighter. Il faut dire que rien à l’heure actuelle ne permet de justifier que le Sukhoi Su-35 Flanker-E soit supérieur au Rafale F4 ou au Typhoon Tranche 4. En fait rien ne permet même de dire qu’il se hisse au même niveau que ces deux chasseurs de standard OTAN.

Mais au fait sur quoi s’appuie Alexander Mikheyev pour tenir de tels propos ? Factuellement le Sukhoi Su-35 Flanker-E n’a jamais vraiment briller dans les rangs russes. Hormis à mener des interceptions d’avions de surveillance de pays alliés ou à patrouiller le long des frontières souveraines de la Russie son bilan est franchement pas terrible. Pis encore pour lui la guerre menée par la Russie contre la démocratie ukrainienne a démontré toutes les limites d’un chasseur de supériorité aérienne devenu avion multi-rôle sans avoir été pensé pour cela au départ.

En fait UAC, maison mère de Sukhoi, profite ici des largesses émiraties. L’industrie aéronautique russe ne pouvant pas se rendre au Bourget ou à Farnborough sans risquer de voir ses aéronefs saisis par les autorités françaises et britanniques elle est obligée de se rabattre sur des pays n’appliquant pas les sanctions alliées. Donc sur le Dubaï Airshow 2023 ! Revers de la médaille pour l’avionneur russe le Su-35 se retrouve donc face à ses concurrents les plus directs, les avions américains et européens. Et là les belles déclarations fracassantes du patron de Rosoboronexport trouvent leurs limites. Car l’avion russe n’a rien. mais alors vraiment rien, d’une machine multi-rôle capable de damer le pion à des Airbus DS Typhoon Tranche 4, Dassault Aviation Rafale F4, et à fortiori Lockheed-Martin F-35A Lightning II.

Mais alors pourquoi une communication aussi pourrie de la part de l’agence Rosoboronexport ? En fait c’est l’actuelle méthode moscovite qu’on pourrait résumer par : «plus c’est gros plus ça passe». Souvenez vous il y a quelques jours des 517 avions et 253 hélicoptères ukrainiens officiellement annoncés comme détruits par la Russie. Des aéronefs que l’Ukraine n’a jamais possédé en un aussi grand nombre. Ou encore on pourrait aborder le cas du «prototype Il-212» totalement fantoche. Acculée l’industrie aéronautique russe en est désormais réduite à communiquer de la même manière que le Kremlin, avec exagération et sans aucune retenue.
Pourtant actuellement UAC peut avoir le sourire puisqu’il se dit qu’après l’Iran qui revient dans la course le Su-35 pourrait trouver preneur auprès de la Corée du Nord. Un accord serait en négociations contre des munitions d’artillerie au profit des forces engagées sur le front ukrainien.

Affaire à suivre

Photo © ministère russe de la défense.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

33 Responses

  1. En sachant que l’Iran et la Corée du nord ne peuvent avoir rien d’autre, il n’y a absolument pas de quoi pavoiser. Quel serait de toute façon l’intérêt d’acheter des avions qu’on ne pourrait pas obtenir puisque la Russie récupère tous ceux qui sont construits pour compenser les pertes ?

  2. Sacrés Popov, ils ont du culot et ils savent s’en servir. Même le nez dans la m…., ils continuent à vous dire que c’est du sucre ! Les yeux dans les yeux.

  3. Si ils font du dumping ou de la vente accoudoir à grans shooter de vodka. Peu de chance de conquérir des états.
    Dommage car sur le papier il lave plus blanc que blanc.
    Pas sur que les occidentaux puissent s’en approcher pour tâter le produit en toute objectivité.

  4. Cela fait combien en obus nord-coréens? D’un côté, les russes essaient de récupérer des moteurs d’hélicoptères (refus du Brésil, accord de l’Egypte) et autres matériels, d’un autre, ils essaient de vendre les Su35. J’ai un peu de mal à voir la logique. Qui va acheter, troquer plutôt, un appareil à l’électronique dépassée voir déficiente?

  5. Pour un béotien comme moi, quand je vois ce que les ukrainiens arrivent à faire avec des Su-24, je me dis que l’inefficacité de ces engins tient beaucoup aux méthodes d’emploi de l’armée de l’air Russe.
    Correctement employés, ils doivent tout de même être à à craindre même s’ils ne peuvent pas prétendre être compétitifs avec les suites de senseurs des avions occidentaux (radars, guerre élec, pods, avionique…). Leurs armements reste un facteur à respecter.

  6. Dommage que les pilotes Ukrainiens n etaient pas invitée,ils auraient pu faire une démonstration a armes réel face au pilotes russes….

  7. Je suis étonné que le général malien nous ait pas encore dit que le Mali et le Burkina allaient en acheter. Il dort ou quoi?

    1. Vous, les Occidentaux, devriez avoir honte de vous même car vous n’êtes tout simplement pas libre de prendre des décision et même la technologie dont vous vanter les mérites vous vient d’espionnage d’entreprise Russes. Votre dassault rafale aucune puissance non veut. Le grand Algérie la refuser.

      1. Nous les occidentaux, fabriquons des armes de qualité.
        Ça les rends chères.
        Il y a peu de pays qui peuvent se permettre d’associer cette qualité ET la quantité.
        Donc l’Égypte s’y est reprise à deux fois.
        Merveilleuse Egypte, gardienne du canal, première puissance militaire de la région…
        Puis il y a eu l’Inde, dont les appels d’offres sont légendairement confus, mais qui est la première population mondiale, qui est démocratique, avec un avenir économique radieux… Encore une fois, un lot pour commencer, puis un autre pour la marine parce que la situation sur place… Est compliquée.
        Vous comprenez Ali?

  8. C’est simple, les russes cherchent à récupérer ce qui peut servir pour « l’opération spéciale ». Par contre, ce qui ne leur sert à rien comme le Flanker E est basardé. Pour des iraniens et des nord coréens, c’est un saut technologique énorme. De mémoire, les nord coréens possèdent encore des MIG 17 et 19 en dotation alors du Flanker, c’est comme passer de la charrette à bœufs à l’avion à réaction. Pour la Russie, une occasion de récupérer des obus ou des munitions rodeuses.

  9. Le rafale a lui aussi été invendable pendant des années…. Sans rentrer dans les considérations du conflit actuel, les russes ont toujours produit d’excellentes machines.
    Station spatiale Mir, premier avion de chasse à faire la figure du cobra, vaisseau spacial, cargo progress ravitailleur de l’ISS, système de guidage Glonass,… Au fait, Galileo français ne fonctionne toujours pas….
    On peut être contre la guerre et rester lucide quand à leur capacités technologique. Elles sont supérieures aux nôtres.

    1. Le cobra ça ne sert à rien. Tous les pilotes le savent. C’est juste pour les cadors en meeting aérien. Et la station Mir n’était pas russe mais soviétique avec une bonne dose de technologie ukrainienne.

        1. Pour le coup je suis assez d’accord avec l’homme araignée. Le cobra de Pougachev c’est juste pour la galerie ou pour épater le moujik au fin fond de sa datcha !

      1. Tout ce que vous dites c’est de la mensongerie de petit homme qui ni connait rien en militaire moi je suis monsieur Amadou Ba je sais ce que ces la guerre je connais les militaires je connais les avions et je sais que le SU35 ces meilleur avion du monde je vous interdit de dire le contraire car moi sinon je viens et je vous tape vous le petit homme blanc qui ne sait rien je vous le dit arreter vos mensongeries.

      2. Big up à toi. Ça coûte rien pour un journaliste se disant professionnel d’avoir de la repartie. Son article est éminemment politique

        1. Ça tombe alors bien monsieur Diallo que je ne sois pas journaliste et que je ne me sois jamais prétendu pro. Au passage vous nous expliquerez en quoi l’article est « éminemment politique » ? Parce que votre commentaire est tout de même hyper creux.

    2. Ne confondez pas russes et soviétiques. Qu’ont produit les russes depuis 30 ans ? Rien hormis des merdouilles. J’ai beau chercher je ne vois pas une nouveauté russe qui tienne la route. Et pas seulement en aéronautique, partout. Regardez le T-14 Armata
      On allait voir ce qu’on allait voir… On a surtout vu tomber en panne lors des défilés du 9 mai. Chaque T-14 devant être accompagné de sa dépanneuse. Même le SU-57 est une synthèse des programmes experimentaux MIG 1.44 et SU-47 créés à la fin de l’URSS. Tout était fait avant la chute de l’URSS sauf les démonstrateurs. Les russes ne font que recycler des idées et des programmes soviétiques sauf qu’il n’y a plus grand chose dans les tiroirs. Vous pourriez me rétorquer SU-75 mais on attend de voir. Peut-être l’hypersonique en cherchant bien et encore à ce stade, c’est plus un gadget qu’une innovation de rupture. Attention, les russes ont un très gros potentiel humain, c’est pas le problème. Le problème, c’est que l’état mafieux qui gouverne en Russie a organisé toutes les entreprises de défense russes dans un seul but. Détourner un maximum de pognon. Fabriquer des matériels de qualité pour faire la guerre, c’est un but accessoire. Bienvenue en Poutinie.

    3. Les Russes ont assurément d’excellents ingénieurs.
      Mais pour ce qui est de la force de vente, ils sont loins, mais vraiment loins des USA.
      Le succès commercial, c’est toujours un pari sur l’avenir.
      Celui du « super Flanker » n’est pas à l’ordre du jour pour des raisons techniques, et surtout politiques: L’URSS avait une vaste zone d’influence et vendait du matériel efficace à prix compétitif.
      Où en sommes nous aujourd’hui avec l’explosion de l’URSS et la menace de sanctions envers les clients déclarés de la technologie Russe?
      Et c’est pour ces mêmes raisons qu’il y a un appel d’air pour les avions occidentaux, F16 en tête.
      Le cas du Rafale est assez intéressant parce qu’il ne se contente pas de profiter des clients de longue dates de Dassault : il gagne aussi des parts sur les pays hors OTAN.
      Ces débuts commerciaux furent difficiles, surtout qu’il occupe un créneau mal défini : pas assez rapide pour être un pur intercepteur, trop gros poutous r un chasseur léger en pleine s d’être bimoteur, trop cher pour un avion low cost, et pas assez américain pour être qualifié de « hautement technologique »…
      Puis vint la version F3R. Et beaucoup de pays lorgnent sur la version F4.
      .
      Le Sukhoï 35 n’a qu’une chose pour lui sur le point spécifique des améliorations : il est proposé de changer les équipements natifs Russes par leurs équivalents occidentaux.
      Et politiquement, c’est paradoxal parce qu’aucun pays à part… L’Inde… Ne peut profiter du meilleur des deux mondes.
      .
      Sauf que…
      Le Su 35 est un descendant du Su30. Les Indiens ont une licence pour cette cellule et achètent les klimov aux Russes, l’électronique aux Israëliens et les HUD à Thalès.
      .
      Les Russes ont de très bons ingénieurs, mais personne de top niveau dans les puces et les processeurs, qui viennent du civil.
      .
      Et les sanctions ont fait mal à Thalès qui vendait des organes électroniques des caméras que l’armée Russe commandait jadis en nombre.
      .

    4. Les ventes des Rafales actuelles sont la synthèse de 2 choses: il a de plus en plus fait ses preuves au combat, et son rapport prix/intérêt est devenu plus intéressant maintenant que de plus en plus de pays s’équipent en avions de génération 4 ou 4.5.

      Les russes ont produit du matériel rustique et adapté à leurs propres besoins. Les programmes de modernisation électroniques faisaient souvent appel à des sociétés françaises, israélienes, coréennes, … qui possèdent des outils plus performants et/ou rentables que leurs propres sociétés proposaient.

      Les « performances » que vous citez sont notoires, mais anecdotiques (un cobra est quasi inutile dans les combats entre chasseurs, de l’aveu même de son « inventeur » si je me rappelle bien, …) et pourraient tout aussi bien être réécrites pour n’importe quel pays. Note: Galileo est européen et fonctionnel (il est limité à l’heure actuelle dans son déploiement par l’absence de lanceur européen actif)

      Capacités technologiques supérieures aux nôtres… On lit les même infos et on voit les mêmes sources ?

    5. «  »On peut être contre la guerre et rester lucide quand à leur capacités technologique. Elles sont supérieures aux nôtres.

      «  ».. ils nous le prouvent quotidiennement depuis 20 mois…:-)

      Je sais bien que vous voyez tout ça avec « les yeux de la foi », mais quand même…

  10. À lire le récit il est purement là pour dénigrer les Russes car rien ne prouve que les SU35 ne sont pas ce qu’ils prétendent et à ce que je sache les avions occidentaux n’ont jamais réellement fait face à une véritable DCA si ce n’est opérer en Afrique et l’utiliser contre des pays sans réel système antiaérien et je veux qu’on me démontre le contraire. Donc faut pas cracher sur les avions Russes et à noté que l’Ukraine bénéficie pratiquement des meilleurs systèmes antiaériens des pays de l’OTAN et de F16 en quantité. La Russie fait une guerre contre le nazisme ne l’oubliez pas.

    1. Si la Russie faisait réellement une guerre contre le nazisme, son peuple se soulèverait pour virer le pouvoir dictatorial qui la gouverne depuis 20 ans.

      1. Cet article n’est ni informatif ni éthique. C’est de la pire propagande contre la Russie et l’Algérie.
        Le SU35 avait un succès terrible dans les vente au moment ou la France suppliait certains de ses clients pour vendre le rafale. Alors pour l’Europhighter n’en parlonst pas.
        Beaucoup de pays ont renoncé à acheter le SU35 sous la menace américaine de sanctions sévère mais l’Algérie reste fort. Nous sommes de vrais hommes.
        Voir la guerre que mène la Russie contre l’Ukraine à partir des médias français équivaut à la voir à partir des médias ukrainiens. La Russie dit la vérité par la France . La Russie affronte votre O.t.a.n satanique et islamophobe, tous moyens technologiques et ses services secrets. L’Occident a dépensé des millions de milliards d’Euros dans cette guerre. La France, uniquement, a depuis deux ans aidé à l’effort de guerre pour sauver la  » démocratie ukrainienne  » 200 milliards d’euros. Les médias français ne vous diront jamais ça ! Il sont vendu.

        1. Comme d’habitude Bouterfas nous sort des chiffres et faits impossibles à vérifier car n’existant que dans son imaginaire.

    2. Et sinon Albert les Rafales français qui ont tapé Daech en Iraq et en Syrie le faisaient face à des terroristes armés de missiles antiaériens fournis par la Russie. L’Armée de l’air n’en a pas perdu un seul, y compris contre les S300 si chers aux gens comme vous. Et juste comme ça : combien de F-16 volent en Ukraine ?

    3. guerre du golf x2 , yougoslavie et dans une moindre mesure la lybie. C’est pays avait une véritable defence anti aerien qui n’avais rien a envier a l’Ukraine au début de conflit et les forces aerienne de l’otan les on balayer avec des pertes certes, mais on réussi a prendre le contrôle du ciel (contrairement a la russie en ukraine)

    4. Alors déjà ce n’est pas une guerre : c’est une opération militaire spéciale.
      Heureusement que vous n’êtes pas sûr un réseau ou site Russe sinon, vous étiez puni.
      Ensuite, les Egyptiens ont retoqué le Su 35 pour ses piètres performances après un test contre un… Rafale.
      Le match qui a impliqué un pilote reconnu de l’armée de l’air Égyptienne a ensuite fait pencher les EAU pour la plus grosse commande de Rafale à l’export.
      Et comme tout s’enchaîne, l’Arabie Saoudite serait aussi intéressée.
      Mais restez branché, on saura vous instruite sur la réalité des choses…

  11. C’est étrange, ce rappel obsessionnel du nazisme. Comme s’il fallait trouver une raison pour envahir son voisin. Le rétablissement de l’empire de Pierre le Grand ne suffit-il pas ? Tous les éléments du narratif poutino-lavrovien sont bien là. Si vous avez des informations sur la présence de nombreux F16 présents à ce jour en Ukraine, pourriez-vous avoir la gentillesse de nous en faire profiter ? Comme d’ailleurs de l’action du phénoménal SU57 ?

  12. Je pense que le pire est encore à venir pour la Russie : l’infériorité criante de son armement face à l’armement occidental de l’Ukraine va lui fermer pour longtemps les marchés mondiaux. C’est une bonne nouvelle pour le Mali et le Niger qui vont récupérer les ferrailleries invendables assemblées en Russie avec comme concurrents la Corée du Nord, l’Iran et autres Républiques bananières

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié