Les FAMET se cherchent un nouvel hélicoptère armé.

Est-ce là encore un nouvel enseignement de la guerre en Ukraine ? Toujours est-il que les Fuerzas Aeromóviles del Ejército de Tierra, équivalent espagnol de notre Aviation Légère de l’Armée de Terre française, sont désormais en quête d’un hélicoptère léger polyvalent de reconnaissance armée et d’appui tactique rapproché. Contrairement à Berlin Madrid ne compte pas pour autant tourner le dos à l’Eurocopter EC-665 Tigre mais plutôt lui trouver un acolyte. Il est par contre question que le futur hélicoptère puisse remplacer les actuels six Agusta-Bell AB-212 Twin Two-Twelve en service aux îles Canaries.

Même si rien n’est fait tout désormais porte à croire que le marché, à peine annoncé hier, sera remporté par Airbus Helicopters. D’ailleurs hormis AgustaWestland et son AW.139M aucun hélicoptériste ne s’est mis sur les rangs. Les constructeurs américains sont les grands absents, leurs homologues chinois et russes n’étant évidemment pas conviés. Soyons très honnête si en effet il pourrait répondre aux exigences autour de la succession des six uniques AB-212 l’appareil italien n’est pas du tout à même de le faire en ce qui concerne les futures missions principales de l’hélicoptère. L’AW.139M est en effet un peu trop volumineux pour remplir des fonctions de reconnaissance armée, d’appui tactique rapprochée, ou même d’escorte des hélicoptères d’assaut et de transport. À ce petit jeu là les Airbus Helicopters H135M et surtout H145M semblent bien plus en phase avec le cahier des charges. À croire même qu’il a été rédiger pour eux ?

Outre l’existence du programme HForce ce qui semble aussi jouer en faveur d’Airbus Helicopters c’est la politique. En effet Madrid continue au maximum de jouer la préférence Airbus dans la quasi totalité de ses acquisitions d’aéronefs étatiques et militaires. Ce qui ne va définitivement pas dans le sens d’AgustaWestland et de sa maison mère Leonardo. Rappelons que l’Armada Española vole désormais sur des H135 d’entraînement et que l’Ejercito del Aire y del Espacio a choisi Airbus Helicopters pour assembler l’intégralité de ses NH-90TTH Lobo.

Est-ce donc la fin annoncée des Tigre au sein des FAMET, les Fuerzas Aeromóviles del Ejército de Tierra, comme cela est le cas au sein de la Heersflieger ? À priori non, les Espagnols ne cherchent pas (encore) à calquer leur doctrine d’emploi de l’hélicoptère armé sur l’Allemagne. Leur modèle serait plutôt à chercher de l’autre côté des Pyrénées : chez nous ! Pour les stratèges espagnols le concept d’emploi de l’Aérospatiale SA.342 Gazelle passée de tueur de chars à hélicoptère d’appui rapproché et de reconnaissance armée est l’exemple à suivre. C’est d’ailleurs ni plus ni moins que celui employé par l’US Army avec ses Hughes OH-6A Cayuse et ses Bell OH-58A Kiowa voilà plus de 50 ans au Vietnam. Il n’y a donc là rien de nouveau et encore moins de révolutionnaire.

La seule évolution vraiment intéressante concerne sans doute le recours à un armement dernier cri, dont des roquettes à guidage laser et des missiles légers, ou encore l’omniprésence des équipements électro-optiques. Des arguments qui là encore plaident en faveur des H135M et H145M couplés au HForce. Reste à savoir dans combien de temps les décideurs de l’Ejercito de Tierra rendront leur copie.

Affaire à suivre.

Photo © Ejercito de Tierra


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

Une réponse

  1. A voir quelles missions ils comptent confier à cet appareil…
    Dans la famille Hforce, il y a aussi le vaillant petit 125…
    Pour remplacer nos inimitables GZL, dans les missions « format OH6 », je ne serais pas surpris d’en voir arriver une poignée, chez nous, aux côtés du H160, Hélicoptère Interarmées Léger… classe 6T, tout de même…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

R.A.F. NE.1

Si de nos jours les avions de combat comme le Dassault Aviation Rafale ou l’Eurofighter EF-2000 Typhoon sont aptes à voler de jour comme de

Lire la suite...