L’US Air Force commande un prototype d’AWACS E-7A Wegdetail à Boeing.

Onze mois après la décision de remplacer les Boeing E-3 Sentry par des E-7 Wedgetail le programme s’est accéléré ce mardi 28 février 2023. L’US Department of Air Force a attribué à l’avionneur Boeing un contrat visant au développement et à la production d’un prototype de cette machine, en vue de l’utilisation à terme de vingt-six machines de série. C’est une jolie revanche pour cet AWACS biréacteur conçu à l’origine pour les marchés d’export. Il semble désormais avéré que les Boeing E-7 Wedgetail de l’US Air Force seront différents des exemplaires en dotations dans les autres pays.

Ce contrat initial de développement prévoyant la définition de la future version US Air Force de l’avion ainsi que l’assemblage de ce prototype s’élève à un peu moins d’un milliard deux cents millions de dollars US. Initialement les E-7 Wedgetail (également connus comme Boeing 737 AEW&C) étaient assemblés autour de l’avion de ligne 737-700ER d’ancienne génération mais il se dit que désormais ils pourraient l’être sur une base de 737 Max 7, version plus récente et considérée comme bien plus moderne.

Mais au fait pourquoi développer un prototype si l’avion est déjà en dotation ailleurs dans le monde ?
C’est justement là que les rumeurs d’utilisation du Boeing 737 Max 7 comme base de travail sont nées. On parle également de plus en plus de l’emploi possible d’une version boostée du radar MESA (pour Multi-role Electronically Scanned Array) développé par Northrop-Grumman au milieu des années 1990 et qui représente aujourd’hui le cœur même de l’ensemble des E-7 Wedgetail en service dans le monde. Il se dit notamment que cet équipement pourrait être adapté à la détection des menaces air-air à signatures radars réduites ou dégradées. Clairement l’US Air Force veut un AWACS capable de traquer les meilleurs avions furtifs adverses, chinois principalement et ensuite russes, aussi bien actuels que futurs !
Le Pentagone veut aller vite. En effet le premier de ses vingt-six futurs E-7A Wedgetail de série devra entrer en service au sein de l’US Air Force durant l’année fiscale 2026, soit entre le 1er octobre 2025 et le 30 septembre 2026. Pour cela l’avionneur Boeing doit impérativement débuter les assemblages d’avions dès le début de l’année civile 2025. Les décideurs de l’US Department of Air Force, et en premier lieu le sous-secrétaire Andrew Hunter, entendent que la pleine dotation soit atteinte au plus tard le 30 septembre 2032.

À cette époque les vénérables Boeing E-3 Sentry auront tous quitté le service actif dans l’US Air Force. Une page se tournera alors dans l’histoire de l’aviation militaire américaine.

Vue d’artiste © US Air Force.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

6 réponses

  1. Salut ARNAUD,
    Bon, nous avons très probablement là, le futur avion de détection de l’AAE, qui devrait remplacer nos 4 bons vieux E3F d’ici la prochaine décennie. Étant donné l’étroitesse du marché, la concurrence déjà présente et le coût de développement et d’acquisition d’un tel appareil, il est fort peu probable qu’un autre constructeur (Airbus Defence and Space ou Dassault Aviation) prenne le risque de s’y lancer, d’autant plus qu’un autre constructeur, SAAB avec le GLOBALEYE est aussi présent.
    Une solution franco-française basée sur une association DASSAULT AVIATION ( Falcon 10X) et THALES (radar AESA) serait tout à fait envisageable et aurait de la gueule, mais les exigences financières d’un tel projet, semblent trop fortes pour l’état français, au regard des débouchés. Ce type de projet ne peut, dans le contexte actuel, s’envisager que dans le cadre d’une coopération européenne, or les exemples du SCAF, MAWS, et autres TIGRE MK3 et MGCS ne sont guère encourageants actuellement.
    Donc, je parierai une grosse pièce sur le E7A ou B pour l’AEE.
    Cordialement

    1. Oui je suis totalement d’accord avec toi, l’Armée de l’Air et de l’Espace devra tôt ou tard y passer. La RAF l’a fait aussi, prouvant que l’e-7 Wedgetail est bien le successeur naturel de l’E-3 Sentry.

  2. Quelles sont les différences en termes de capacités opérationnelles entre la version de nos AWACS et celle-ci?
    Merci de m’éclairer.

    1. Je pense que ces informations sont sensibles car elles révèlent les capacités des AWACS

  3. E-7 Wedgetail a aussi comme avantage de pouvoir partir d’appareils d’occasion comme avec l’A330 MRTT.
    C’est le cas pour les E-7 Australiens.

    1. Oui,
      D’ou ma question idiote du jour: Pourquoi ne pas développer ce type de machine avec des appareils plus gros (comme le 707) Par ex l’A330-340? On pourrait y embarquer plus d’électronique et d’opérateurs qui voleraient dans de meilleurs conditions.

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Blériot XI

Tout comme le chemin de fer avant elle ou l’automobile à la même époque l’aviation a su marquer son temps, d’abord au siècle dernier puis

Lire la suite...