Nous vous avions annoncé le mois dernier l’annulation du défilé, nous avions tort. Pas sûr pourtant que le public y gagne grand-chose avec cette édition 2020 qui aura lieu quasiment à huis-clos dans un périmètre ultra-réduit. Une quarantaine d’avions et moins de vingt hélicoptères sillonneront le ciel parisien tandis que le défilé des troupes mécanisées passe à la trappe. Bien entendu tout cela sur fond de distanciation sociale et de gestes barrières.

N’espérez donc pas voir de chars Leclerc, d’engins du génie, ni même les motos de la Gendarmerie Nationale et de la Police Nationale pas plus que les rutilants camions rouges de la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris. Ils ne seront pas là ! À la place vous aurez des troupes à pied. Bien entendu pandémie du Covid19 oblige les personnels soignants du Service de Santé des Armées seront bien représentés ainsi que des militaires de quatre pays voisins qui ont accueilli sur leur sol certains de nos malades. Des militaires allemands, autrichiens, luxembourgeois, et suisses donc. Et puis évidemment les habituels participants que sont les écoles militaires et écoles de police, ainsi que les soldats du feu et les fonctionnaires des douanes et de l’administration pénitentiaire.
Ah oui particularité notable : ils n’iront pas sur les Champs-Élysées ! Toutes ces troupes devront se contenter d’un petit tour de l’îlot centrale de la Place de la Concorde.

Et dans le ciel alors ? Seul point positif la Patrouille de France et ses Alpha Jet E tricolores voleront deux fois. La première en ouverture et la seconde en clôture de ce défilé qui ne ressemblera pas à un vrai défilé du 14 juillet.
Une patrouille mixte franco-britannique avec Rafale et Typhoon symbolisera à sa manière les liens qui unissent nos deux pays alors que l’on vient de célébrer le 80e anniversaire de l’appel du 18 juin 1940. Des Rafale bien sûr il y en aura quelques-uns, de l’Armée de l’Air autant que de la Marine Nationale mais également des Mirage 2000 monoplaces et biplaces ou encore deux AWACS sous la forme d’un E-2C et un E-3F. Pas le moindre avion-école, à croire que la formation des futurs pilotes n’intéresse plus l’état-major des Armées mais par contre une palanquée d’avions de transport.

Là encore c’est la force Résilience, en lutte contre le Covid19, qui est mis en avant avec des aéronefs comme l’Atlas, le CN-235, le Falcon 2000, ou encore le Phénix. Et d’autres encore. Un Atlas allemand volera au milieu de cette flotte d’avions-cargos. Les chouchous du public que sont les bombardiers d’eau CL-415 et Dash 8 fermeront la marche.
Au total ce sera 43 avions qui seront là. Pas mal mais on est dans la fourchette basse d’un défilé aérien.

Et les voilures tournantes dans tout ça ? Bah alors là ne soyez pas trop exigeants. Rien que du très classique : Caïman, Caracal, Cougar, Dauphin, Fennec, Gazelle, Panther, et Tigre. Le bestiaire sera complété par des EC-135 et EC-145 de la Gendarmerie Nationale et de la Sécurité Civile. Et au total on ne pourra apercevoir que 18 hélicoptères. Là c’est vraiment très très peu.

Alors oui ce défilé 2020 risque bien de demeurer dans toutes les têtes mais comme un non-évènement, un acte manqué, un truc qui aurait pu marcher mais sur lequel on a décidé d’aller au minimum, et même pas syndical puisque les syndicats sont interdits chez les militaires ! Ah oui j’oubliais que le ciel ne sera pas de la partie puisque des averses sont annoncées sur Paris pour toute la matinée du 14 juillet. Pourtant François Hollande n’est plus Président de la République…
Vivement 2021 alors, qu’on revienne à un peu plus de normalité dans ce défilé.

Photo © Armée de l’Air.

Publicité

4 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Dans le ciel vous avez oublié la banderole sous des ballons multicolores hi hi hi
    « Derrière les hommages, Macron asphyxie l’hôpital », pouvait-on lire sur la banderole.  » L’économie nous coûte la vie », était inscrit sur l’autre côté.
    Bon OK me direz vous c’était un imprévu !

    • Ouais je rappelle que normalement les commentaires politiciens ne sont pas tolérés sur notre site. On va dire que c’est le 14 juillet que c’est vous Bravo-charlie, vous avez droit à une faveur.
      Et oui je confirme que si ce type d’action était prévisible elle n’était pas prévue. 😉

      • Merci pour cette faveur qui n’a rien de politique ! C’est un fait ! Comme tout un chacun j’ai aperçu à la télévision cet objet volant identifié près de la place de la Concorde. Bon 14 juillet !

  2. Service (très) minimum pour cette année.
    Faut dire que l’année dernière fut tellement grandiose notamment avec son impressionnant défilé d’hélicoptères ,..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom