Nous avions déjà abordé cette hypothèse dans nos pages en juin dernier, elle semble de plus en plus se confirmer. Le Bundesheer qui cherche toujours à revendre ses Eurofighter EF-2000 Typhoon Tranche 1 pourrait rapidement officialiser son intérêt pour le chasseur américain de 5e génération. Il faut dire que ce sont désormais quatre de ses voisins directs qui sont clients du Lockheed-Martin F-35A Lightning II, et qu’un achat en son sens renforcerait les liens avec eux. Pour autant il n’est pas encore question pour l’Autriche de rompre avec son principe de neutralité.

Nos lectrices et lecteurs les plus anciens le savent : la Luftstreitkräfte n’est plus exactement fan de son chasseur de supériorité aérienne. En fait elle le conserve actuellement plus comme un pis-aller qu’autre chose. Et le fait qu’elle cherche toujours à s’en séparer sans pour autant annoncer de compétition pour le remplacer ne fait qu’exacerber les suppositions et les rumeurs. Or depuis maintenant environ trois mois même la presse locale s’en est mêlée et l’avion dont le nom revient le plus fréquemment dans les colonnes des journaux est celui du Lockheed-Martin F-35A Lightning II.

Jusque-là pourtant la Luftstreitkräfte n’a jamais vraiment été une cliente très fidèle des États-Unis. Mais les temps changent. L’invasion de l’Ukraine par la Russie a rebattu les cartes dans une Autriche où désormais l’opinion publique parle de plus en plus facilement d’adhésion à l’alliance Atlantique. Un tabou absolu jusque ici. En ayant la possibilité d’ici quelques mois de choisir le chasseur furtif de Lockheed-Martin c’est donc autant sa polyvalence que le «parapluie américain» que sélectionneraient les dirigeants viennois.
On parle désormais de dix à quinze de ces avions. Ce qui ferait de l’Autriche son plus petit utilisateur, pas forcément son moins intéressant.

En effet autour d’elle se trouvent trois pays qui ont cette année fait le choix du Lockheed-Martin F-35A Lightning II :  l’Allemagne en mars, la République Tchèque en juillet, et la Suisse la semaine dernière. Sans oublier l’Italie qui en est un des utilisateurs historiques, assurant même l’assemblage d’une partie de ces avions. On peut donc le dire : l’Autriche a la pression. D’autant qu’un avion commun entre ces cinq pays européens donnerait des perspectives nouvelles en matières d’exercices, d’entraînements, et surtout de défense aérienne.
Oui enfin pour cela il faut pouvoir revendre les Typhoon Tranche 1, et ça c’est une autre paire de manches.
Affaire forcément à suivre.

Photo © Bundesheer.

Publicité

11 COMMENTAIRES

  1. Il y aurait en effet de nombreux avantages pour l’Autriche, ainsi que pour les autres pays limitrophes utilisateurs. Mais s’il leur faudra d’abord se débarasser de leurs Eurofighter T1… j’imagine qu’il devront probablement aussi augmenter leurs budget militaire. De nos jours, il n’est pas suffisant pour garder une bonne disponibilité de leurs Typhoon, je doute qu’il le soit pour des F-35A.
    Ou alors pourquoi ne pas se tourner vers le Gripen E/F moins coûteux ou le Rafale, quitte à acheter ce dernier de seconde main ? Ce serait déjà un bon technologique, principalement en ce qui concerne l’armement.

  2. Ni le Rafale, ni le Gripen ne sont cités nulle part, à part par vous (d’où cela sort-il) , et le premier est plus cher que le F-35 pour une technologie moindre. Le sujet de l’article, c’est ; probable achat de F-35 en Autriche en vue de synergies avec ses voisins ! Il faudrait mieux lire l’article cher monsieur !

    • Désolé Dannydan, je ne pensais pas être autant hors sujet.
      En plus de trouver l’idée développée dans l’article intéressante, je voulais simplement relever que l’Autriche devrait probablement augmenter son budget militaire si elle choisissait le F-35. Sinon elle devra choisir un avion moins coûteux ou croiser les doigts pour qu’à l’avenir les coûts du F-35 diminuent.
      Et si j’ai osé citer les excellents Gripen E/F et Rafale, c’est parce qu’ils sont considérés comme ayant des coûts opérationnels moins importants que le Typhoon, que l’Autriche avait à l’époque choisi le Gripen C/D avant de se faire refourguer les Typhoon Tranche1 allemands et que la Croatie et leurs futurs Rafale n’est pas loin de l’Autriche, d’où une synergie possible…
      Et je prie Arnaud de bien vouloir m’excuser d’avoir été hors sujet.

      • Les couts opérationels et d’acqusitions ont comme on peut s’en douter, été des critères hautement pondérés lors des évaluations et appels d’offre qu’a passé l’avion !
        Dans tous les appels d’offre auxquels il a participé, le F-35 est sorti premier ! Pour la Suisse et la Finlande, ‘loin devant’ puisque les informations ont fuité.
        Pensez-vous que tous ces experts des pays occidentaux sont des « bras cassés » incapables de faire des évaluations de coûts ?
        Je me demande aussi comment vous arrivez à une telle conclusion, les conaisseurs vous confirmeront que les frais les plus importants sur un chasseur sont liés à l’entretient des réacteurs. Or dans le cas du F-35, il n’y en a qu’un seul, contrairement aux deux autres canards européens qui multiplient tout par deux !
        Pour moi, vos propos ne reposent sur rien de bien tangible ou cohérent !

        • Ce n’est pas moi qui l’affirme que le f35 est un gouffre financier à mesure que leurs clients l’ont réceptionné. La Norvège, la Belgique, les anglais, les usa eux-mêmes le déplorent.
          C’est justement là le problème, il y a une grosse différence entre ce qui est convenu pendant les appels d’offre et la réalité ensuite.
          Passons sur le fait que les pays acquéreurs à l’exportation bénéficient d’un dumping énorme grâce aux contribuables américains sur le coût unitaire réel… tant mieux pour ceux qui l’achètent à l’étranger, mais ça biaise clairement le coût réel de l’avion.
          Le f35 a un réacteur qui va déjà être remplacé tellement le f135 est sujet à des problèmes. Sur le papier le prochain sera « révolutionnaire » et économique… ça me rappelle quelque chose ce genre de promesses
          Il n’y a qu’à comparer la logistique dont a du bénéficier le F35 pour fonctionner pour ses évaluations en Finlande comparé aux concurrents. Ça coûte pas la même chose tout ça.
          Bref, j’ai pas l’impression que le moteur du F35 soit non seulement plus économique que les deux moteurs sur certains avions mais en plus, il est pour l’instant moins fiable, moins performant et s’use plus vite. Sinon pourquoi le remplacer?
          Le simulateur ça compense un peu et ça fait faire des économies, mais ça a quand même certaines limites pour la formation et les opérations réelles…
          Enfin, les « experts » des pays occidentaux sont aussi des gens qui évaluent une situation dans son ensemble. Les pays qui achètent le F35 achètent aussi la protection des USA.
          Que le système révolutionnaire du F35 fasse gagner sur les simulations et certains critères d’évaluations, c’est un fait. Il a forcément un temps d’avance et une technologie qui apporte une nouvelle dimension dans de nombreux points car c’est un avion plus récent qui a bénéficié d’énormes investissements en recherche. Mais alors qu’il soit au même niveau de disponibilité avec les mêmes coûts de maintenance que ses concurrents, j’en doute très fortement.

        • Face à tant de certitudes de votre part, il reste peu de place pour contre-argumenter !
          Je ne vais donc par risquer la modération d’Arnaud sur base de points qui ne sont plus fondamentaux aujourd’hui !
          La technologie coute cher, c’est une lapalissade. Cependant la mutualisation des processus entre pays acquéreurs rendra l’avion inévitablement moins chers à l’usage que les mini séries d’avions Européens et surtout plus disponible à l’usage.
          Pour le reste, le F-35 se défend très bien tout seul, comme on l’a vu jusqu’ici et on peux compter sur les américains pour produire une machine fiable des couts abordables.
          Les coûts opérationnels sont passés de 40000$ l’heure de vol à 30 000$ aujourd’hui.
          La cible en Europe serait de 25000$, le même coût opérationnel que le F-16 !
          Je crois qu’on peut leur faire confiance pour y arriver !

        • C’est surtout que je vais rappeler que vous n’êtes pas sur un forum de discussions mais sur un site ouvrant ses articles à commentaires.
          Bon weekend.

        • Ben toi aussi t’es borné sur ce qui t’arrange sur le sujet. Notamment en terme de prévisions qui pour l’instant n’ont jamais été franchement le point fort du F35, à savoir sa fiabilité et le coût de son entretien. LM n’a jusqu’à présent jamais été dans les clous prévus. C’est sur que vu les dépenses atteintes et jamais égalées par d’autres jusqu’à présent, on peu difficilement faire pire et ça ne peut que baisser…

        • Alors par contre les commentaires du genre « t’es borné » vous allez vous les gardez pour vous, mais un truc définitif.
          Premier et dernier avertissement. D’avance merci.

    • C’est bon dannydan, faut arrêter ce ton inapproprié. Comme si le F35 n’était jamais évoqué sur les articles concernant le rafale ou autres avions concurrents…
      Par ailleurs, déclarer que le F35 est moins cher que le rafale… merci pour cette bonne blague, j’ai bien rigolé !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom