Le Danemark vend 24 General Dynamics F-16MLU Fighting Falcon à l’Argentine.

Dire que l’information a été fraichement accueillie outre-Manche est encore très en dessous de la vérité. Ce vendredi 29 mars 2024 le ministère danois de la défense a confirmé avoir reçu de son homologue argentin une lettre d’intentions autour de l’acquisition de vingt-quatre chasseurs General Dynamics F-16AM/BM Fighting Falcon de seconde main. Une vente qui a d’ores et déjà obtenu l’aval de l’administration fédérale américaine, compétente pour toute revente de matériels militaires en provenance des États-Unis. Les jours du Lockheed-Martin A-4AR Fightinghawk comme principal chasseur en Argentine sont donc désormais comptés.

On peut dire que dans ce dossier on est passé par des hauts et des bas, un peu à la manière d’une montagne russe. En un peu plus de 20 mois de négociations entre Buenos Aires et Copenhague on aura donc tout connu, des espoirs argentins aux petites déceptions puis avec l’émergence de Javier Milei des négociations là encore en forme de yo-yo. Entre récentes avancées flagrantes et reculades de la diplomatie danoise le très populiste nouveau président argentin n’a pas forcément servi les intérêts de la Fuerza Aérea Argentina. Pourtant depuis hier tout est oublié puisque ça y est les Danois ont enfin reçu le sésame des Argentins : la lettre officielle d’intention pour vingt monoplaces F-16AM et pour quatre biplaces de transformation opérationnelle F-16BM. Le désormais célèbre F-16MLU n’a donc pas (encore) dit son dernier mot.

Les antédiluviens Douglas A-4 Skyhawk profondément modifiés par Lockheed-Martin au standard d’A-4AR Fightinghawk vont donc pouvoir bientôt quitter la première ligne au sein d’une Fuerza Aérea Argentina qui n’a jamais vraiment cru en lui comme chasseur. En fait cette dernière n’a plus eu de réels chasseurs depuis une bonne dizaine d’années et le retrait du service des derniers Dassault Mirage IIIEA et IAI Dagger. Le vide sera donc comblé avant la fin de l’année. Les vingt-quatre F-16AM/BM Fighting Falcon offriront aux pilotes argentins une capacité air-air qui leur est encore inconnue avec notamment l’emport et le tir possible de l’AIM-120 AMRAAM. En air-sol c’est l’arrivée prochaine des bombes à guidage laser et/ou GPS qui devrait révolutionner leur métier. Car la lettre d’intentions signée par Luis Petri, ministre argentin de la défense, concerne également ces armements.

Dans cette configuration le F-16MLU Fighting Falcon demeure un chasseur très impressionnant.

À Londres le retour d’une aviation de chasse cohérente en Argentine n’est pas forcément une bonne nouvelle. Personne n’y a oublié les paroles du candidat Javier Milei sur les Malouines. Des craintes qui sont cependant tempérées par le fait que la Fuerza Aérea Argentina n’est plus en 2024 que l’ombre de ce qu’elle était en 1983. Et que même si le F-16 sait encore jouer les games changers les deux pauvres Lockheed KC-130H Hercules seraient bien insuffisants pour permettre le soutien d’une opération de reconquête de l’archipel britannique. Surtout face à eux les futurs avions ex danois se retrouveraient nez à nez avec les Eurofighter Typhoon FGR.4 de la Royal Air Force !

À 50 ans le General Dynamics F-16 Fighting Falcon est loin d’être un avion dépassé. La preuve il séduit encore. L’Argentine devient donc après le Chili et le Venezuela le troisième pays sud-américain à l’acquérir.

Photos © Flyvevabnet.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

12 réponses

  1. Cette vente est elle en concurrence des dons de F16 à l’Ukraine ? Ou s’agit il d’un lot qui n’a jamais été destiné à l’Ukraine ?

  2. Dommage qu’ils ne soient pas partis en Ukraine. On (l’Europe) continue a vendre des armes et des munitions aux 4 coins du monde alors que l’Ukraine souffre… ;-( Cherchez l’erreur.

  3. L’Argentine de Milei a-t-elle les capacités économiques de se payer ces 24 F-16 ? El Loco est un pitre mais un pitre dangereux !!!

  4. Il restait 38 F16 opérationnels au Danemark. Début de cette année le Danemark vouloir en céder 19 a l Ukraine au second semestre 2024. Si effectivement 24 F16 sont finalement vendus à l Argentine, il n en restera plus que 14 disponibles pour cette pauvre Ukraine…et on est loin du compte des 60 annoncés pour l Ukraine par ces 4 pays européens …De qui se moquent ils donc, entre effet d annonce et livraisons réelles ?

  5. Excellente nouvelle pour la chasse argentinienne, même si j’aurais bien aimé voir le Tejas avoir son premier contrat à l’export la bas ou Dassault renouveler ses liens avec ce pays (Ce qui, je le sais, est impossible à cause de l’embargo britannique)

    1. Le Rafale n’est pas soumis à l’embargo britannique, le problème du Rafale c’est que 24 F3-R aurais coûté ~2000M€. Ces F-16 ont été achetés par moins de 700M€

  6. les A4 argentins ont combien d’années? ci dessous extrait de la page wikipedia :
    Ayant acheté d’anciens A-4B de l’US Navy dès 1965, l’Argentine doit cependant attendre 1970 pour être livrée. Désignés A-4P, ces 50 avions, livrés en 2 lots de 25, sont complétés en 1975, par 25 anciens A-4C toujours en provenance de l’US Navy.

    est ce vous confirmer ?
    ces avions auraient donc 59 ans !!! a se demander comment on peut maintenir en vol des avions aussi anciens et seraient ils vraiment efficaces en cas de conflit…

    1. Bonjour Seb les infos que j’ai sont sensiblement différentes. L’A-4AR est dérivé directement de l’A-4M, la version la plus évoluée du Skyhawk. Elle est apparue à ma connaissance en 1976 et fut produite jusqu’en 1979. De toutes manières je prépare actuelle une future fiche sur l’avion que vous pourrez rapidement retrouver sur la partie encyclopédique du site.

  7. L’Ukraine reçoit 19 F-16 de Danemark, plus 22 de Norvège, ça fait 41, donc il reste 19 a recevoir entre la Belgique et les Pays-Bas, et vous avez les 60 avions promises en donation. l’Ukraine n’a rien à se plaindre.

    1. Et d’une l’Ukraine est une démocratie en guerre contre une dictature donc elle a bien plus besoin de F-16 que l’Argentine et de deux plusieurs de vos commentaires du jour ont été modérés par mes soins pour hors-sujet autant que pour propos mensongers et/ou haineux. Ce n’est pas la première fois que je vous rappelle à l’ordre. Ce sera la dernière. Encore une incartade ZekeAR et ce sera la modération systématique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sondage

"Si la France devait mettre une des personnalités aéronautiques suivantes au Panthéon, laquelle vous semblerait la plus logique ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Sikorsky HO4S Horse

L’une des fonctions les plus connus des voilures tournantes est le sauvetage en mer. C’est aussi une des plus dangereuses pour les équipages. Cela a

Lire la suite...