L’annonce choc a été faite ce jeudi 4 avril 2019 par un haut dignitaire de l’US Department of Defense. Le Pentagone et Lockheed-Martin chercheraient actuellement à vendre des F-35 Lightning II à trois pays européens : la Grèce, la Pologne, et la Roumanie. Dans le même temps il est également envisagé une telle fourniture à l’Espagne, malgré le fait que ce pays soit désormais engagé dans le programme européen SCAF. Plus que jamais l’avion de combat américain de nouvelle génération cherche à truster le marché !

L’avionneur américain, aidé donc des militaires, cherche à faire de son nouveau chasseur le principal avion en dotation dans les forces aériennes des pays européens membres de l’OTAN. C’est l’exercice 2020-2025 qui est actuellement dans leur optique. Et l’idée de la Grèce, la Pologne, et de la Roumanie est loin d’être anodine. Ces trois pays sont en effet d’importants participants à l’effort atlantiste sans pour autant être engagés dans le moindre programme aéronautique européen d’avion de combat. Le F-35 Lightning II est donc forcément l’avion idéal, aux yeux des Américains, pour eux.

Point commun supplémentaire entre ces trois pays : ils utilisent tous des versions plus ou moins avancées du General Dynamics F-16 Fighting Falcon. Cet avion de chasse est désormais construit et commercialisé par Lockheed-Martin, concepteur du dit F-35 Lightning II.
En Grèce l’avion furtif américain permettrait de laisser partir à la retraite la trentaine d’antédiluviens McDonnell F-4E Phantom II usés jusqu’à la corde mais qui continue quotidiennement d’assurer des missions de défense aérienne, et notamment d’interception.
En Pologne et en Roumanie, la situation est sensiblement différente.

En effet la première a fait savoir depuis maintenant deux ans qu’elle envisageait très sérieusement l’acquisition de tels avions furtifs afin de retirer du service ses derniers Sukhoi Su-22M4 hérités de l’ère communiste. Ces avions d’attaque de facture soviétique sont eux-aussi très très fatigués et auraient en fait plus leur place dans des musées ou à la ferraille que dans les rangs d’une force aérienne de l’OTAN.
Concernant la seconde c’est encore plus étonnant car la Roumanie n’a théoriquement pas besoin du F-35 Lightning II puisqu’elle est en pleine transition vers le F-16 Fighting Falcon. Le mois dernier elle annonçait d’ailleurs vouloir remplacer ses Lancer (des MiG-21 Fishbed soviétiques modifiés localement avec l’aide d’Israël) par de tels avions. Le chasseur furtif américain n’y aurait donc aucunement sa place. Sauf si le Pentagone espère créer un besoin auprès des militaires roumains, après tout c’est la base de n’importe quelle forme de commerce.

Mais alors que penser de l’idée américaine de vendre le Lightning II aux Espagnols ? À priori sachant qu’ils sont engagés aux côtés de leurs homologues allemands et français dans le programme SCAF c’est une grosse erreur de la part des Américains. C’est vrai si on envisage que Lockheed-Martin propose le F-35A à l’Ejército del Aire. Ça le devient beaucoup moins si cette proposition tourne autour du F-35B et de l’Armada Española.
En effet l’aéronavale espagnole va devoir dans quelques années envisager un successeur à ses actuels McDonnell-Douglas AV-8B Harrier II. Et sur ce marché, le F-35B n’a actuellement aucun concurrent ! L’Espagne pourrait donc bel et bien faire le choix du Lightning II.

Reste que selon le Pentagone deux autres pays européens pourraient être ciblés, mais au-delà de 2025 : la Finlande et la Suisse, qui actuellement volent sur McDonnell-Douglas F/A-18C/D Hornet.
Plus que jamais le Lockheed-Martin F-35 Lightning II se profile comme un véritable tueur de l’industrie aéronautique de défense en Europe. Plus que jamais Airbus, BAE Systems, et Dassault Aviation doivent prendre la mesure du risque.

Photo © US Air Force.

Publicité

29 COMMENTAIRES

  1. Là, ça devient hallucinant. Comment est pays comme la Grèce, ( je ne parle pas de la Roumanie ) qui a un budget de 4 milliard € consacré à la défense peut-il s’équiper de F35 ?? ou alors un prêt ( corde au cou ) de longue, très longue durée…. L’histoire turque semble avoir déclenché des soldes ( et un peu la panique chez LM ) ! On en a pas fini avec des forces aériennes à base d’échantillons…

    • Le Pentagone peut décider d’abaisser le prix des avions de combat en « se payant » par exemple sur les dettes de ces pays vis à vis justement des États-Unis. Durant la guerre froide c’était une pratique largement couru avec des pays comme la Grèce (déjà), le Japon, la Libye, ou encore la Turquie. Ce mécanisme financier existe encore de nos jours.

      • Exact, les USA peuvent brader leurs avions et obtenir des compensations sur d’autres sujets tels que bases avancées ou autres, une sorte de troc !

        • Oui tout à fait. D’ailleurs ils ne sont pas les seuls à le faire. Les Britanniques et les Français y ont eu largement recours aussi durant la guerre froid, notamment avec les monarchies du Golfe.

        • Il me semble d’ailleurs que c’est le cas pour le F-35, le prix d’export et le prix de l’appareil payé par l’armée américaine diffère, il me semble. Et probablement de même pour le Rafale. J’essayerais de trouver une source fiable des couts des appareils « pour et hors export ».

      • Tu ne peux rien faire Arnaud contre ce troll russophile d’Eowya? Il pourrit complètement les commentaires avec ses propos racistes et outranciers.

        • Raciste ? Whaaaou, désolé, je ne savais pas que dire du mal d’un avion défectueux était du racisme xD
          Je m’excuse auprès de la race des F-35, mais aussi auprès de celle des F-22.

        • Sachez Dutertre qu’Eowya est certainement le plus modéré actuellement. Notamment quand ses commentaires sont agressifs et absolument pas objectifs. Les seuls qui ont réussi à être plus modérer que lui sont Fdesouche et Jade, qui eux semblent avoir déserté (pour notre plus grand bonheur) nos pages. Par contre quand Eowya est autre chose que subjectif et dans l’attaque personnel ses propos sont conservés et très appréciés.
          Au passage vous aussi il m’arrive de vous modérer, donc évitez de vous draper en héraut immaculé !

        • @Arnaud
          Je dois reconnaître que j’apprécie a minimas le fait qu’on ne subisse pas de censure systématique, même en cas de désaccord. Je suis contre ces censures Stalinienne ! ( 😉 et jamais je ne ferais d’appel a la censure de tes commentaires, Dutertre, bien au contraire, je prend plaisir a y répondre par l’argumentation, et non en faisant un appel à l’usage de censure. Ou comme dirait l’adage : « Je ne suis pas d’accord avec vous, mais je me battrais pour que vous puissiez le dire. »

          Malgré tout, je constate avoir été censuré sur quelques commentaires plus bas, mais bon…

          L’attaque personnelle par contre ? Cela doit aller dans les deux sens Arnaud.
          Lorsque je lis : « Faut savoir que si Eowya a des infos, elles viendront forcément de sources pro-russes. « , c’est une attaque personnelle, et totalement infondée qui plus est..
          ça s’appelle « empoisonner le puits, en me qualifiant d’entrée de jeu de « Russophile » par ex, pour ensuite considérer que je ne suis pas capable d’avoir mes propres avis, de diversifier mes sources, d’avoir un mode de pensée propre a moi même. Ceci dit, si je dois reconnaître un tort, c’est d’avoir joué du même jeu en te qualifiant d’Atlantiste. En revanche, là ou il y a déséquilibre, c’est que tu as un pouvoir de censure, moi pas.

          Pire encore, je peux subir des « attaques personnelles » : « Tu n’y connais rien Eowya », et me faire censurer mes réponses, mais pas le commentaire « m’attaquant ».
          Il est clair que nous ne sommes pas souvent d’accord, mais je souhaiterais que, si tu choisisses d’appliquer ton pouvoir de modération, tu l’appliques avec une franche égalité entre toutes les parties.

  2. @ Arnaud
    Bonjour.
    Les constructeurs Européens ont pris la mesure, mais sont en ordre dispersé. En tout cas, Éric Trappier a renouvelé ses mises en garde sur l’un des arguments choc du F35: la liaison MADL. l’Europe débloquerait d’ailleurs un budget pour un système concurrent.
    .
    Malheureusement, le problème ne vient pas de la technologie mais de sa diffusion : les deux systèmes peuvent ils fonctionner ensemble alors qu’il garantissent un avantage indéniable ET une souveraineté incontestable ?
    Sûrement pas sans concessions, ce qui exclut la souveraineté sur un tel système, comme on a pu le voir avec Gallileo…

  3. Hahaha, comme si la Grèce avait les moyens de se payer un F-35 onéreux après des années de ruine !
    M’est d’avis que les Grecs achèteront des mirage 2000 au rabais voir des F-16, mais je doute qu’ils aient les moyens d’acheter du Rafale et encore moins du F-35…

    • Le prix fly-away du F-35A est plus bas que celui du Rafale. Donc je suppose que vous parlez du prix d’entretien. Avez-vous des infos à ce sujet?

        • Arnaud, je peux te promettre que non. Je considère Sputnik comme de la pure propagande également ! Je sais, tu as du mal à comprendre ça, mais le monde n’est pas bipolaire, et je considère qu’il y a un océan d’opinions entre l’Atlantisme et le Poutinisme. Par ex, on peut aimer la Russie mais pas Poutine. On peut aimer les F-15 mais pas les F-35. Bref, j’en ai mare d’être qualifié de pro Russe parce que je n’adhère pas a une vision Atlantisme.

        • Vous remarquerez Eowya que je ne vous modère que lorsque vous êtes dans l’attaque stérile. Et pour votre gouverne depuis quelques jours votre coreligionnaire Dutertre est au moins autant modéré que vous. Surtout quand il vous attaque personnellement.
          Après pour le reste j’apprécie grandement certains de vos commentaires. 🙂

        • En effet, et vous ne m’entendrez jamais faire de demande de censure de qui que ce soit, même si je ne suis pas d’accord avec eux. Et même si on me traite de pro-Russe, je préfère m’en défendre par le verbe que par la modération de mon interlocuteur 🙂
          Et pour le reste, si je suis toujours sur ce site, c’est que malgré quelques désaccords d’ordre géostratégique, je trouve le contenu de ce site de qualité

    • Exactement le même constat: pour avoir passé pas mal de temps en Grèce, je puis vous assurer que les traces de la dépression économique a laissé de lourdes traces dans le pays et dans ses îles. D’où des F35….?

  4. Le pays pour lequel cette information me surprend le moins reste tout de même la Pologne.
    Résolument tournée vers les USA bien plus que l’Europe ces dernières années en terme de défense (renoncement aux Caracal qui avaient été pourtant déclarés vainqueurs face aux Blackhawk, achat de F16 block 52 et Patriot PAC-3), leur appel d’offres sur le programme Harpia (remplacement des Su-22 et Mig-29) laisse depuis quelques mois penser que le F35 pourrait être, en complément de leurs Fighting Falcons dont Lockheed Martin jouera inéluctablement la carte de la compatibilité, l’avenir de leur armée de l’air. La position géographique de ce pays-clé en protecteur des états Baltes et rempart à la Russie -sans parler de la profonde méfiance, pour ne pas dire aversion, qu’ont ses dirigeants face au voisin Russe- ne laisse guère de doute sur une issue favorable pour le dernier-né de LM.

    Le fait que d’autres pays tombent dans l’escarcelle de LM par effet boule de neige et trusting du marché européen de l’aviation de chasse (interopérabilité, OTAN…) ne me semble pas impossible, par simple pragmatisme. La Grèce par exemple a toujours été un bon client des USA à travers les décennies, même si il est vrai la situation économique du pays reste délicate pour acquérir un des appareils les plus chers et sophistiqués du marché. Mais de même que la Pologne, sa place au sein de l’OTAN, sa situation géographique et sa dualité séculaire à côté de l’épouvantail turc qui tombe en disgrâce (et dont pour l’instant les premiers F35 ne peuvent quitter le territoire américain faute à la crise des S400) pourraient lui ouvrir quelques faveurs au sein de l’administration américaine en cas de choix du Lihtning2, du donnant-donnant comme l’ont dit d’autres ci-dessus.

    Quant à la Roumanie, ma foi, si les prix baissent à ce point vu le nombre de commandes engrangé, peut-être verrons-nous naître des micro-flottes au sein de ces petites républiques ex-soviétiques ? Facilement intégrables dans un « pool » de F35 des autres pays de l’OTAN en cas de conflit, l’avantage est sur le papier indéniable. Reste le nombre et le prix, et évidemment au préalable un renoncement aux F16 (plus adaptés à mon sens) qu’ils comptaient acheter.

  5. En dehors de la Pologne rien ne dit que les autres pays vont acheter ce F-35 Lightning 2. Mais bon c’est sûrement le meilleur choix pour eux. Je crois qu’ils n’ont pas les moyens d’acheter des Rafales et des Eurofighters.

  6. Quels avions pour quelle guerre ? Mais ce cinéma doit-il durer encore longtemps ? Ce n’est que du commerce, personne n’attaquera la Russie pas plus en pool au titre de l’OTAN qu’individuellement, peut importe que nous nous équipions de vieux Skyraider ou de Rafale, nous n’irons pas survoler la Russie (sauf si elle nous en donne l’autorisation) . Vous imaginez le choc économique, le crac boursier (spéculation) si on en
    arrivait là ? Bien entendu l’inverse est vrai tout autant, la Russie n’attaquera pas plus la Pologne que la Roumanie, à la rigueur les 3 états baltes qui pourraient commettre au titre du « russian bashing » une irréparable provocation et encore (?). Non toute cette gesticulation ce n’est que du commerce. Peu importe qu’en France on fasse semblant de croire que le Rafale est meilleurs que le F-35.

    • C’est ma foi vrai, et je pense que vu ce que l’on a évité durant les décennies passées, le contexte actuel est bien plus apaisé. Cependant, la Globalisation et de facto l’hypothèse peu probable d’une Troisième Mondiale vu les interconnexions macro-économiques ne peuvent totalement gommer le fait que des micro-conflits et plus généralement des tensions persistent autour des relations OTAN / Russie et leurs sphères d’influence.
      On le voit dans les « confrontations » plus ou moins inamicales qui ont lieu dans les cieux de la mer du Nord et un peu partout dans le monde (Japon, Alaska, mer Noire), c’est à qui cirera le plus fort en réaction aux « provocations » de l’autre… En l’état l’OTAN n’a pas vocation à attaquer, mais plutôt à riposter pour défendre les membres de l’Alliance, cela a valeur de dissuasion (nucléaire et conventionnelle) contre la Russie, qui elle-même joue ce jeu de victimisation et montre elle aussi ses arsenaux. Toutefois…

      … les sphères d’influence de la guerre Froide se sont certes modifiées, mais au fond rien ne change : même s’il a perdu des dents, les pays limitrophes de l’ours russe craignent toujours pour leur intégrité.
      D’aucuns argueront du fait que ces craintes actuelles ne sont pas infondées, vu ce qu’il s’est passé en Ossétie puis en Crimée plus récemment. Donc « à la rigueur » comme vous dites, que les états Baltes -membres de l’OTAN- et protégés par la police du ciel de l’Alliance (opération multinationale BALTIC) soient annexés sous quelques prétexte que ce soit (population russophone, provocation…) serait à mon sens extrêmement grave, et nécessiterait une riposte autrement plus ferme que les gesticulations diplomatiques et manœuvres militaires en Pologne / Ukraine lors de la crise de Crimée.

      Rien n’est à exclure, les conflits mondiaux passés en sont la preuve : si l’on n’est pas préparé le moment venu, c’est cuit. Donc clairement, et c’est peut-être belliciste de ma part mais j’en prends mon parti : renforcer la coopération de l’OTAN et s’équiper du meilleur matériel possible est EN SOI un acte important de dissuasion, dissuasion qui je le rappelle a pour vocation paradoxale d’éviter les conflits, en montrant à tout ennemi potentiel les risques qu’il encourt en cas d’agression (« si vis pacem, para bellum »). Bref en la matière, si nous volions sur Skyraider au lieu de Rafale, vous serez d’accord avec moi que notre crédibilité en prendrait un sacré coup. Le succès initial du F35 en Europe et les hésitations d’autres pays pour rejoindre le pool sont à mon sens révélateurs de ce contexte. Rafale, F35, Typhoon, Gripen… oui certes c’est du business, mais quel que soit le choix, la finalité demeure : être équipé correctement pour faire éventuellement face est un mal on ne peut plus nécessaire.

  7. J’adore Eowya qui prétend présenter des arguments contre le F35 alors qu’il ne sait strictement rien à son propos! Comme d’ailleurs la plupart des autres dénigreurs! Regardez les vidéos sur Youtube au lieu de raconter des conneries chauvines!

    • Ah, c’est ça ta source, youtube ? Et wikipédia aussi ? xD
      Je ne dis pas des choses chauvine, donc lié a mon pays, parce que je sais tout autant reconnaitre la valeur des avions étranger a juste titre. J’aime par exemple beaucoup l’ancienne génération d’avions américains (F-14, F-15, F-16, F-18, A-10C) et celles des chasseurs russes, notamment les excellents Sukhoï 27 et ses versions modernisées. En disant cela, j’établis d’entrée de jeu que mon amour des chasseurs n’a rien de chauvin, ni même de partisane, car j’aime autant des avions Russes qu’américains ou Français.

      Qu’est ce qui me fait dire que cet appareil est râté ? :
      – Son poids. Beaucoup trop lourd pour un monomoteur
      – Son manque d’agilité : C’est un fer a repasser qui est plus proche de l’agilité d’un F-117 que d’un F-15c, en grossissant un peu le trait. Pour un appareil de supériorité aérienne, je suis désolé, mais l’agilité n’est pas en option
      – Son manque d’autonomie. Directement lié au poids
      – C’est un appareil qui mise tout sur la furtivité passive. Et ça, c’est une erreur car les radars évoluent bien plus vite que la furtivité, et que celle ci est déjà en partie obsolète, de plus je considère la furtivité comme un bonus, mais pas au détriments des autres caractéristiques.
      – L’emport. Le F-35 a un emport assez faible, mais surtout, si il veut rester furtif (c’est un appareil qui mise tout là dessus je le rappelle), il est obligé d’emporter tout son emport en soute.
      – Je ne parlerais pas de ses millions de bugs, problèmes techniques, retards, redéveloppent de logiciels.

      Je pourrais continuer cette liste longuement, mais puisque tu me parles de vidéo youtube, je te recommanderais (si tu n’es pas fâché avec l’anglais), de regarder la critique accerbe du F-35 fait par Pierre Sprey, un ingénieur de renom qui a bossé dans le programme du F-16 (un des pères de cet appareil, ainsi que de l’A-10). Je trouve qu’il résume tout bonnement toutes les critiques que l’on peut emmètre sur le F-35 avec beaucoup de justesse. Et il est bien sûr Américain, on ne peut ni le traiter de chauvinisme, ni de méconnaissance vu son CV.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom