C’est la première étape d’une série d’exercices avec nos alliés. Ce mercredi 20 janvier 2021 sept aéronefs de l’Armée de l’Air et de l’Espace parmi lesquels quatre avions de combat omnirôles Dassault Aviation Rafale ont atterri sur la base aérienne indienne de Jodhpur. L’occasion pour les militaires français «d’affronter» leurs collègues de l’Indian Air Force et notamment ceux évoluant sur… Rafale. En Inde cet exercice est appelé Desert Knight 21.

Les sept aéronefs de l’Armée de l’Air et de l’Espace n’étaient pas partis de France mais de la Base Aérienne 188 de Djibouti dans la corne de l’Afrique. Les équipages s’y sont préparés. La traversée vers le nord de l’Inde était donc moins longue pour les quatre Dassault Aviation Rafale de combat, les deux Airbus DS A400M Atlas de soutien logistique, et l’Airbus DS A330MRTT Phénix de ravitaillement en vol. Au total le déploiement français baptisé Skyros se compose de 170 femmes et hommes.

Entre ce mercredi 20 et ce dimanche 24 janvier 2021 au matin les militaires français et leurs appareils stationneront donc sur la base aérienne indienne de Jodhpur au Rajasthan. C’est là qu’ils réaliseront avec leurs homologues indiens l’exercice Desert Knight 21 visant à renforcer l’interopérabilité entre les deux forces aériennes. Et pour la première fois des Rafale porteurs de la cocarde française affronteront en combats aériens simulés des Rafale porteurs d’autres marquages. L’Indian Air Force aligne en effet de manière opérationnelle l’avion français.
Rafale contre Rafale, l’affiche est alléchante. Par ailleurs des chasseurs Dassault Aviation Mirage 2000I et Sukhoi Su-30MKI Flanker-C participeront également à l’exercice. Niveau soutien opérationnel deux avions de ravitaillement en vol Ilyushin Il-78MKi Midas et un AWACS également de facture russe Beriev A50Ei Mainstay.

C’est un déploiement d’exercice assez classique pour les militaires français. La présence dans la force Skyros d’un Airbus DS A330MRTT Phénix n’est pourtant pas anodine quand on sait que l’Indian Air Force envisage très fortement de bientôt commander le biréacteur de facture européenne. L’occasion pour les Indiens de bien mettre en parallèle les capacités de l’avion vis à vis de leurs Il-78MKi.

Une fois l’exercice Desert Knight 21 terminé les femmes et les hommes de la force Skyros reprendront les airs à destination des Émirats Arabes Unis, puis de l’Égypte, et enfin de la Grèce. Mais là ce sont d’autres histoires… sur lesquels nous reviendrons sans doute dans quelques jours.

Photo © Armée de l’Air et de l’Espace.

Publicité

2 COMMENTAIRES

  1. Ça ressemble beaucoup aux exercices « Garuda » qui ont lui chaque année.
    Je verrais bien les indiens commander des A400m pour remplacer leurs Il-76 dans les années 2030. La présence du transporteur tactique sur place n’est peut-être pas non plus anodine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom