Le contrat remonte à novembre 2021 et avait marqué la victoire de l’avionneur italien sur son concurrent européen Airbus DS et son C-295W. En cette première quinzaine de janvier 2023 l’assemblage et les essais en vol du seul et unique Alenia C-27J Spartan II destiné à la force aérienne slovène sont terminés. L’avion de transport tactique est donc désormais prêt à rejoindre son futur nid de Cerklje-ob-Krki AB dans le sud-est du pays. Il va permettre à cette petite aviation militaire de poursuivre l’occidentalisation de ses moyens aériens.

En effet le gouvernement slovène avait déboursé soixante-douze millions d’euros pour s’offrir cet avion de transport tactique dernier cri.
L’une des forces du C-27J Spartan II est de permettre à la petite aviation militaire slovène de disposer d’un avion pouvant assurer des liaisons avec la totalité des pays de l’alliance Atlantique dans un rayon de 2500 kilomètres. Surtout il permet de garantir les normes OTAN en matière de transport militaire, ce que ne pouvait jusque là pas le Let L-410UVP d’origine tchécoslovaque en dotation. Celui-ci, hérité de l’ex-Yougoslavie, va d’ailleurs être mis à la retraite dès l’entrée en service du nouvel avion actée.

À Cerklje-ob-Krki AB, seule base aérienne slovène, l’Alenia C-27J Spartan II va rejoindre les deux Pilatus PC-6B Turbo Porter d’origine suisse et l’unique Dassault Aviation Falcon 2000Ex fabriqué en France. Les premiers assurent des missions de transport léger et le second évolue pour le compte des autorités civiles de Ljubljana. De ce fait ce jet d’affaires est fréquemment détaché sur l’aéroport international Jože Pučnik sis en banlieue nord-ouest de la capitale.
Cependant tous les autres aéronefs militaires slovènes opèrent également depuis Cerklje-ob-Krki AB, y compris les Pilatus PC-9M d’appui tactique et de reconnaissance

Les chances que Leonardo place un second C-27J Spartan II auprès de la Slovénie sont cependant quasi nulles. En effet le pays souhaite désormais se concentrer sur le remplacement de ses vieux monomoteurs Zlin Z-43 d’entraînement basique. Ses fonds n’étant pas extensibles à l’infini un seul C-27J lui est suffisant.
Le futur avion de transport tactique volera sous le code militaire slovène L2-01 dans une livrée basse visibilité grise.

Photo © Leonardo.

Publicité

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom