Avec le programme FVL-MS l’US Navy pense l’après MH-60R Seahawk.

Est-ce la fin programmée des hélicoptères de combat maritime dans les rangs de l’aéronavale américaine ? L’industriel américain Bell Helicopter a fait savoir à l’US Navy qu’il se positionnait avec deux convertiplanes dans le cadre du programme de remplacement commun des Sikorsky MH-60R Seahawk et MH-60S Knighthawk. Particularité de sa démarche elle s’appuie à la fois sur un appareil piloté classique et sur un drone. C’est à l’horizon de Noël 2026 que le nom du vainqueur du programme FVL-MS sera connu.

Pour mémoire FVL-MS signifie Future Vertical Lift-Maritime Strike. Il s’agit donc pour l’US Navy de trouver l’aéronef à décollages et atterrissages verticaux de combat naval du futur. C’est pourquoi l’intégralité de la flotte du Sikorsky MH-60R Seahawk est concernée par lui ainsi que les MH-60S Knighthawk assurant des missions de protection contre les menaces de surface. La mission dite vertrep devrait continuer à lui être assignée, en tous cas au-delà de l’entrée en service du vainqueur du FVL-MS. Et pour l’instant seul Bell Helicopter est en lice.

La proposition de ce dernier tourne donc autour de deux convertiplanes. La preuve que les récents déboires de la famille V-22 Osprey n’ont en rien affaibli ce type d’aéronefs. En tous cas pas auprès de Bell Helicopter qui avance donc son désormais bien connu V-280 Valor ainsi qu’un (presque) nouveau venu : le drone V-247 Vigilant. Ce dernier tire ses origines de feu le Bell HV-911 Eagle Eye daté du siècle dernier. L’idée de l’hélicoptériste nord-américain est de confier les missions les plus dangereuses, c’est à dire celle contre les menaces de surface qui peuvent riposter, aux aéronefs autopilotés tandis que la lutte anti-sous-marine et la reconnaissance tactique resteraient menées par l’appareil piloté. La présence dans l’équation d’un drone n’a rien d’étonnante puisque le programme FVL-MS intègre également le futur remplacement des Northrop Grumman MQ-8C Fire Bird II à voilure tournante à l’horizon 2030-2032.

Tir de roquettes depuis un MH-60S Knighthawk.

Il se murmure de plus en plus que Sikorsky devrait dévoiler sa feuille de route pour ce programme avant l’été, histoire de laisser le moins possible de latitudes à son concurrent direct. L’US Navy espère en fait ne plus disposer d’aucun MH-60R Seahawk et de MH-60S Knighthawk de combat à l’horizon 2035. Certains y voient, aux États-Unis, un vœu pieux.

Affaire à suivre.

Photos © US Navy.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

7 réponses

  1. Ce serait historique que la lutte anti-sous-marine échappe à Sikorsky pour tomber dans les mains de Bell. Corrigez moi si je me trompe mais je crois que ce constructeur fournit l’US Navy depuis le HSS-1 Seahorse.

  2. Les USA sont pitoyables. Leurs avions convertibles sont des échecs cuisants et ils insistent. Le plus risible dans cette histoire c’est qu’en bon petit soldat pro yankee l’antifrançais Arnaud les applaudit. Décidément ce type vendra même son pays pour satisfaire ses maîtres étasuniens. À quand un vrai blog aéro français ?

    1. Si ce site ne te plais pas JFS, pourquoi n’en montes tu pas un « français ». Personne ne le lira mais au moins le contenu te ressemblera. Tu pourras y inviter tes amis aigris comme Nelly Coptère et François C!!!

  3. Je suis d’accord avec JFSegonzac ce blog est antifrançais. Mais ça changera dans 3 ans. Il y en a mare des articles sur l’aviation américaine, on veut tous de l’aviation française.

  4. Désolé mais François C vous êtes un idiot. Vous venez sur un site que vous ne l’aimez pas. C’est super contre-productif.

    Cet article est très intéressant et nous en dit beaucoup sur l’avenir de l’US Navy.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Blériot XI

Tout comme le chemin de fer avant elle ou l’automobile à la même époque l’aviation a su marquer son temps, d’abord au siècle dernier puis

Lire la suite...