Oui l’Espagne va sans nul doute acheter entre quinze et vingt chasseurs furtifs de dernière génération Lockheed-Martin F-35 Lightning II ! Est-ce pour autant une raison de hurler à la remise en question du programme européen SCAF comme le font de si nombreux médias francophones depuis maintenant quelques jours ? Surtout que Madrid n’a nullement confirmé les rumeurs relayées par l’avionneur américain autour d’un futur contrat pour vingt à trente avions de la série F-35A Lightning II. En filigrane se joue en fait le futur remplacement de deux modèles d’avions de combat conçus par McDonnell-Douglas et utilisés par l’Espagne : l’AV-8B / TAV-8B Harrier II et le F/A-18A/B Hornet.

Les Lockheed-Martin F-35A et F-35B sont bel et bien deux avions très différents. Surtout en Espagne ils ne visent pas le remplacement du même modèle d’avion, et pas non plus pour le même client. Or le seul contrat quasi assuré d’être signé entre le gouvernement espagnol et le constructeur américain concerne l’Armada Española, c’est à dire le remplacement des avions d’attaque embarqués McDonnell-Douglas AV-8B Harrier II. Ce n’est pas difficile le F-35B Lightning II est seul sur le marché, en l’absence d’une quelconque concurrence étrangère.

Sauf que récemment le constructeur américain a mis le feu aux poudres en déclarant que l’Espagne avait officiellement demandé des informations concernant le F-35A Lightning II.
C’est sans doute vrai même si cela n’a pas été officiellement confirmé par l‘Éjercito del Aire.
En effet on n’est plus du tout ici dans le même cadre que l’intérêt espagnol pour le F-35B puisqu’il s’agit désormais de remplacer des chasseurs terrestres : les F/A-18A/B Hornet, localement appelés EF-18A et EF-18B. La succession de ces avions de chasse datés des années 1980 est un véritable sac de nœuds.
Une partie des avions sera remplacée in-situ par des chasseurs Eurofighter EF-2000 Typhoon déjà en dotation et réaffectés tandis que d’autres devront l’être par environ trente à quarante nouveaux appareils.

Et c’est là que le F-35A Lightning II entre en ligne de compte. Sauf qu’il n’est qu’un parmi deux autres. Et les deux autres ne sont pas n’importe quels avions : l’Airbus DS Typhoon Tranche 4 et le Dassault Aviation Rafale F4.
Même si honnêtement le Typhoon Tranche 4 fait figure de grandissime favori le Rafale F4 pourrait tirer son épingle du jeu. D’abord parce que depuis une quinzaine d’années les pilotes espagnols ont appris à connaître le chasseur omnirôle français au travers de missions communes. Ensuite parce qu’il existe des liens historiques forts entre l‘Éjercito del Aire et l’industriel de Saint-Cloud. Par le passé, pas si lointain, les pilotes espagnols ont volé sur Mirage III puis sur Mirage F1. Et ces deux modèles ont laissé un très bon souvenir dans la mémoire collective espagnole. Après une flotte Typhoon / Rafale serait t-elle plus cohérente qu’une flotte Typhoon / Lightning II ? Sans doute pas, le plus intéressant pour l’Espagne étant sans nul doute une flotte purement Typhoon.

C’est surtout là que l’emballement médiatique français fait doucement rire. Très vite des «experts» nous annonçaient la mort du programme européen SCAF du fait d’une Espagne qui ne jouait plus le jeu et achetaient le Lightning II. Sauf que dans ce pays, comme en Allemagne, l’avion développé par Airbus DS et Dassault Aviation n’est appelé à remplacer que le Typhoon. Pas un avion plus ancien. Surtout une fois encore la presse généraliste, et dans une moindre mesure la presse économique, se sont ridiculisées en ne prenant pas le temps nécessaire à la réflexion. Ou quand le buzz remplace l’information !

Bien sûr qu’il est possible que dans un futur relativement proche nos amis espagnols volent sur Lightning II et sur SCAF en même temps. Pourtant cela ne fera pas d’eux de mauvais Européens, juste des gens pragmatiques qui auront compris leur intérêt d’acquérir des F-35B.

Photo © US Marines Corps.

Publicité

7 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,

    « l’emballement médiatique français fait doucement rire » vraiment? Je ne vois rien dans Le Monde, Le Figaro, Libération donc ou est l;emballement médiatique?
    Ne vivant pas en France depuis 98 je ne regarde pas TF1/FRance 2/ France 3 BFMTV ou meme France24 donc parles- t-on des chaines Télé?
    Ou la presse locale? Ou hebdomadaire?

    Pour le moment je n’ai vu cette news que dans des sites consacrés a la défense / aviation telle que le votre, opex360 et j’ai du mal a imaginer que le SCAF/NGF soit le sujet de préoccupation premier des Francais.

    • Visiblement vous n’avez fait que survoler la presse dont vous parlez. Quand on achète un journal, le minimum requis c’est de le lire en entier…
      Et oui la presse audiovisuelle aussi s’est emballée, ne vous en déplaise monsieur.

  2. L’exemple italien (F-35B) est ce qu’on pourrait trouver de plus similaire avec l’exemple espagnol. D’ailleurs, il me semble que le fait qu’ils possèdent des F-35A ne les a pas empêché de se lancer avec le Royaume-Uni dans le programme Tempest.

  3. « il est possible que dans un futur relativement proche nos amis espagnols volent sur Lightning II et sur SCAF en même temps »
    Oui c’est techniquement possible, avoir quelques F35 n’est absolument pas incompatible avec le SCAF.
    Le vrai risque est surtout financier, le MCO des F35 (acquis avant le NGF) risque de siphonner les budgets et rendre le développement du SCAF encore plus long…

  4. Niveau budget, c’est tendu, pleins de projets à financer, Euromale, SCAF…
    Pour le B, pas d’autre choix sauf à renoncer à leur aéronaval!
    Pour le A, cela coûtera plus à leur AdA de gérer autant de modèles
    Il faut raisonner en terme de missions, je pense qu’un Typhoon peut effectuer les missions actuellement assurées par le F-18

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom