À qui la Russie peut-elle encore essayer de vendre son Sukhoi Su-35 ?

Durant des années nous avons été nombreux à croire que la Russie avait réussi à développer le nec plus ultra des évolutions du Sukhoi Su-27 Flanker avant de nous rendre compte de l’étendue de notre erreur. Car malgré toutes belles déclarations de l’avionneur Sukhoi force est de constater en ce début d’automne 2023 que le Su-35 Flanker-E demeure invendable. Certes il n’est pas totalement en tort, la diplomatie entre également en ligne de compte, mais il n’en demeure pas moins qu’aujourd’hui ce chasseur de génération 4.5 essuie refus sur refus, échecs sur échecs. À tel point d’ailleurs qu’on a du mal à imaginer qui peut encore vouloir l’acquérir ?

Il faut reconnaître que le Sukhoi Su-35 Flanker-E n’a pas attendu la guerre contre l’Ukraine pour devenir un boulet aux yeux du groupe UAC. Celle-ci a simplement amplifié un phénomène que l’on ne faisait jusque là que craindre : cet avion de combat n’a rien du chasseur multirôle et du chasseur de supériorité aérienne que la Russie nous avait vendu depuis des années. Les opérations ukrainiennes vont servir de caisse de résonance aux limites des Su-35 russes, que ce soit sur le plan purement technologique autant que sur celui de l’emploi tactique de l’avion. Celui que Moscou présente encore comme son super chasseur capable de damer le pion à n’importe quel avion adverse n’a jamais permis aux généraux russes d’obtenir la domination des cieux ukrainiens.

Longtemps considéré comme un sublime chasseur de salons, notamment depuis sa prestation en 2013 au Bourget, le Sukhoi Su-35 Flanker-E impressionne. Ça c’est pour les passionnés comme vous et moi. Car pour les experts et les ingénieurs aéronautiques il inquiète. Hyper manœuvrant, bien armé, doté d’un radar évolué il représente la quintessence de ce que la Russie post-soviétique peut présenter au début des années 2010. De nombreux journalistes le voient alors comme un danger grandissant pour les Boeing F/A-18E/F Super Hornet, Dassault Aviation Rafale, et autres Eurofighter EF-2000 Typhoon. Autant d’ailleurs lors d’engagements au combat que sur les compétitions internationales.

Quand en février 2014 il entre enfin en service dans les forces aériennes russes beaucoup se disent, moi y compris, que la Russie vient d’accepter un avion de très haut niveau technologique. C’est vrai et c’est faux à la fois. Vrai car autant au niveau avionique que réacteur le Su-35 est alors un must et faux car en fait pour Moscou c’est surtout un chasseur de supériorité aérienne et d’interception. Il n’est même pas mieux armé qu’un vulgaire Su-27P Flanker-B hérité de la guerre froide. En fait en ce début d’année 2014 la Russie n’a toujours pas compris que son aviation militaire doit aussi être sa vitrine si elle veut vendre son avion. L’époque bénie des dieux où il lui suffisait de sortir d’usine un aéronef pour qu’il se vende auprès de ses alliés est finie. L’Europe lui a tourné le dos depuis plus de dix ans et bientôt elle va la honnir avec son invasion et son annexion de la presqu’île ukrainienne de Crimée.

En fait les échecs commerciaux sont quasi inhérents à l’aventure technologique du Sukhoi Su-35 Flanker-E. Quand dans les années 1990-2000 il s’appelle encore Su-27M il essuie des refus de la part de pays comme le Brésil, la Corée du Sud, ou encore les Émirats Arabes Unis. L’avion ne séduit pas et surtout ne sert pas dans les forces russes. Une fois le Su-27M devenu Su-35 Moscou choisit de resserrer ses tentatives d’exportations vers sa sphère d’influence : la Chine, le Proche-Orient, et enfin l’Afrique du Nord. Si l’idée est basiquement très bonne la réalisation pêche totalement. Sauf que oui la Chine va commander l’avion, à hauteur de 24 exemplaires dont les derniers seront livrés voici quatre ans et demi. Et depuis ? Rien !

Pourtant ce n’est pas faute que Moscou tente des trucs. Mais le Su-35 Flanker-E a de plus en plus de mal à tenir face au Dassault Aviation Rafale, d’abord au standard F3-R puis aujourd’hui à celui dit F4. L’Égypte notamment préfère l’avion français à son homologue russe, idem de l’Indonésie pourtant déjà cliente et Sukhoi et n’ayant auparavant jamais rien acheté à Dassault Aviation. Même pas un jet d’affaire. En Europe la Serbie qui fait toujours figure d’alliée de la Russie penche elle aussi vers le biréacteur français plutôt que vers son concurrent russe. Pour autant Dassault Aviation n’est pas le seul avionneur à doucher les espoirs chez UAC. Boeing et Lockheed-Martin aussi ont, chacun, leur outil pour cela. Pour le premier c’est le F-15EX Eagle II de plus en plus taillé pour devenir l’adversaire N°1 du Su-35 Flanker-E et pour le second c’est le F-35A Lightning II jugé bien supérieur technologiquement parlant et qui lui ne connait aucun souci d’exportation. Vraiment aucun !

Outre les pays déjà cité le Su-35 Flanker-E a subi des revers cuisants avec des pays aussi différents que l’Algérie, l’Inde, l’Irak, la Turquie, ou encore le Venezuela. D’ailleurs avec le premier et le dernier de ces pays ce sont des avions Sukhoi qui l’y ont supplanté. L’Algérie a préféré le Su-57 Felon annoncé furtif tandis que le Venezuela a bien plus confiance au plus polyvalent et rustique Su-30 Flanker-C.

Même s’il se dit que la Chine peine à trouver de réelles qualités à ses Su-35 Flanker-E elle a choisi de placer ces machines au plus près de l’île de Formose, territoire ô combien stratégique. Une Chine qui d’ailleurs a renoncé à faire produire localement par Shenyang une version indigène de l’avion russe. Les J-11/J-16 et J-15 n’auront donc pas de petit frère dérivé du Flanker-E. Le J-11D fera très bien l’affaire.

La question se pose donc de savoir si la Chine sera le seul client étranger de l’avion. On a cru il y a quelques temps que l’Iran, allié fidèle et fournisseur de l’effort de guerre russe en Ukraine, allait choisir de racheter les avions initialement commandés par l’Égypte. Ce programme d’acquisition a de plus en plus de plomb dans l’aile. À tel point qu’on parle désormais de deux pays asiatiques : la Corée du Nord et le Kazakhstan. Pour la première le Su-35 Flanker-E représenterait un saut qualitatif ahurissant par rapport à ses actuels Mikoyan-Gurevich MiG-21 Fishbed et MiG-23 Flogger ou encore ses Shenyang J-6 Farmer-D. Pour la seconde ce serait juste la possibilité de renforcer une aviation de chasse totalement dépendante de la Russie et alignant déjà des Su-27 Flanker et Su-30 Flanker-C. Toujours est-il qu’on ne parle pas là d’avions neufs mais bien de Su-35 déjà construits depuis plusieurs mois et initialement pensés pour un autre utilisateur. Bien sûr la Russie a de fidèles alliés en Afrique sub-saharienne, comme le Burkina Faso et le Mali mais ceux ci sont actuellement à des années lumières de disposer dans leurs rangs de chasseurs aussi perfectionnés que le Flanker-E. Les Maliens ont déjà du mal à faire voler de vieux L-39C Albatros alors des chasseurs de génération 4.5 n’en parlons pas.

Vous l’aurez compris : aussi beau et intéressant soit-il le Su-35 Flanker-E pourrait devenir pour Sukhoi une sorte de Su-37 Flanker-F bis. Les clients potentiels de l’avion ne se bousculent vraiment pas aux portillons. Ajoutez à cela une loi fédérale américaine comme la CAATSA et vous comprendrez que commander un tel avion c’est un pari très risqué. À tout points de vue !

Photo © OTAN


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

44 réponses

  1. Il est pourtant beau cet avion !! …comme la Russie en fait, beau a l’extérieur mais pourri a l’intérieur ;-(

  2. Nous avons tous été manipulés par les effets d’annonce des fabricants d’armes russes. La guerre en Ukraine a révélé surtout leur infériorité comparé aux armements occidentaux et en particulier leur aviation militaire clairement incapable de dominer le ciel ukrainien. Le gros ours méchant russe est mité et même pas digne de servir de carpette à qui que ce soit, à part bien sûr aux guignols qui dirigent le Niger et le Mali. Les ferrailleurs des républiques bananières ont de beaux jours devant eux.

    1. Ce qui m’étonne le plus c’est de constater que malgré les armes providentielles et très avancées de l’occident la grande Russie occupe toujours 27% du territoire ukrainien arretez avec votre propagande naive et enfantine nous savons tous que la Russie au delà des haines est supérieure à toute l’Europe plus les USA la preuve ils sont toujours en ukraine pendant vous criez de façon hystérique que l’ukraine gagne alors que votre otan perd du terrain.

      1. L’opération spéciale qui allait durer 3 jours ? Allez, p’tit troll russe, retourne jouer avec tes poupées

      2. 27%! Attention pas 26 ou 28, 27pourcent.
        Soyons précis! 😉 En tout cas, il n’a que les (troll)) Russes qui « sache », c’est bien connu.
        Bien content d’apprendre que l’OTAN combat sur le terrain en Ukraine en tout cas! (lol)
        En tout cas la flotte russe a perdu quelques pourcent de terrain en Mer Noire récemment par contre…

      3. Laisse les continuer leur ***********. Comparer un Su35 à un Rafale, il faut prendre les gens pour des **** pour l’oser.

      4. mais si tu décides de sacrifier sans aucun scrupule 250 000 hommes (en ne parlant que des morts hein ..), perdre 900 000 à 1 million d’ autres hommes par fuite du territoire, et l’équivalent des 2/3 de ton parc militaire exploitable dans presque tous les domaines pour 27% du territoire ukrainien pendant deux ans, tu peux, même face aux armes effectivement meilleures de l’OTAN, tu peux.

        C’est idiot, cruel, stérile, et se terminera par une défaite, mais pendant quelques mois, tu peux, ça réjouit les trolls africains et russes, c’est mieux que rien !

    1. L’Ukraine est un bourbier. Macron pense qu’il peut le gérer. N’est pas le général De Gaule qui veut. Il n’est en fait qu’un minable comme Mitterrand l’homme de l’abolition de la peine de mort ou comme Hollande et son mariage des homos et des lesbiennes. Dans 4 ans le président Zemmour rendra sa grandeur à notre pays. Et là finit le soutien à l’Ukraine et à ses néonazis !

      1. Dans toute vos remarques, Monsieur Courtois, vous nous avez prouvé votre total inculture en histoire, en géopolitique, en aviation.
        La niaiserie de vos propos est tellement confondante que je n’ ai pas de mots pour définir le vide abyssal de votre cerveaux , mais j’osais espérer que vous n’aviez qu’une parole lorsque vous aviez promis le 13/10 de ne plus lire  » ce blog nauséabond » .
        Vous n’avez même pas de parole puisque vous nous infliger de nouveau la bêtise de vos propos…..

      2. Les Russes qui nous ont promis des armes de la victoire version Hitler du 21e siècle qui a fait pschitt, vous étalez votre suffisance a la zumzum.

        Plus ont l’étale et moins il y en a et je ne parle pas de confiture.

        PS: La Malaisie et ses Sukhoi Su-30 MKM, ont rencontrer dés 2018 (pas en guerre a l’époque) des soucis pour la mise a niveau des ces avions, alors que les F-18 eux ont ete mis a niveau par une société en Malaisie.
        Mais en creusant, j’ai lu quelque part que ces avions avaient été modernisés par les Israéliens et que cela devait intéresser nos amis russes déjà en 2018.
        https://www.opex360.com/2018/09/19/malaisie-a-problemes-faire-voler-avions-de-combat-su-30-mkm-livres-russie/

  3. Rien de bien méchant mais juste une petite clarification concernant les années lumière, unité de mesure de distance (9 461 milliards de kilomètres, soit la distance parcouru par la lumière en une année), et souvent employée à tord comme hyperbole de grandeur de temps à cause du mot « année ». Si l’hyperbole concernait bien la distance, alors vous pouvez totalement ignorer ma remarque. Bien à vous.

    1. L’expression « à des années-lumière » est pourtant admise dans la langue française comme signifiant « extrêmement éloigné de ». Elle est même définie telle quelle dans le Larousse

  4. Physiquement c’est un bel avion mais c’est une coquille vide ou presque. Technologiquement il est très inférieur à ses homologues occidentaux (avionique, absence de fusion des données, surconsommation, radar). Ajoutez a cela la loi CAATSA, les longs délais d’approvisionnement en pièce et le conflit en Ukraine qui lui fait une très mauvaise pub et on comprend pourquoi il n’est pas prêt de devenir un best-seller.

    1. j’ai lu , sur un site indien , que leurs modèle de SU- 30mKI ( 51 modèles) allaient recevoir plusieurs modifications majeur.
      -contrôle de vol électrique
      -modification de l’avionique avancée
      -amélioration du moteur pour une meilleur gestion entretient/consommation/puissance

      il y aura un ajout de radar AESA également .

      source: Indian Defense Research Wing
      curieux de voir la longe que peut produite ce genre de modification sur un avion tel que celui-ci

  5. Bientôt la question que l’on devra se poser est non seulement à qui Sukhoi pourra vendre sa camelote mais qui sera clients pour Mig,Mil,Kamov,Lliouchine,etc à part les compagnies aériennes russes et le ministère de la défense russe. A défaut d’être un grand homme d’état ce cher Poutine risque d’être le fossoyeur de l’industrie aéronautique civile et militaire russe. Wow méchant fait d’arme.

    1. Je serais moins catégorique que vous Marco sur les hélicoptéristes Kamov et Mil. Les Mi-17/Mi-171 et Ka-32 sont suffisamment bien implantés sur le marché pour permettre de faire survivre l’industrie aéronautique russe en dehors de ses frontières. Par contre oui Ilyushin, Mikoyan, Sukhoi, et Tupolev se préparent à mon sens une grosse période de vache maigre.

      1. Vrai j’ai placer dans le même panier tous ce beau monde et il est vrai que certains models de Kamov et de Mil ont des marchés à l’exportation. Qui aurait cru a l’époque de l »URSS (période années 60) que 60-70 ans plus tard l’industrie aéronautique russe se résumerait a son marché interne mis à part les hélicoptères.

  6. Le problème d’exportation des avions russes et notamment le Su_35 est diplomatique. La crise ukrainienne de 2014 et les sanctions imposées à la russie après la libération de Crimee y ont joué le plus grand rôle. L’inde a commandé longtemps avant avant Maïdan des SU-30MKI et les livraisons ont pris fin je crois l’année dernière, la Chine également. Les négociations avaient débuté avec l’Iran et l’Iraq mais les menaces américaines on fait se rétracter ses pays. Même l’Inde a du réfléchir à 2 fois quant au SU 35 pour ne pas attirer les foudres de Washington. Côté technologie, je ne pense pas que les rafale, f18 ou typhoon occidentaux soient plus avancé, non pas du tout. Ils sont moins bon. Ils ont tous chacun leur poin fort et leur faiblesse, le su-35 est tres nettement supérieur au rafale dans le domaine de l’endurance, la vitesse, et la capacité d’emport d’arme et le radar. Son son nouveau radar balayage actif n’a rien à envier ceux des occidentaux. En Ukraine, même F35 lightning ne survivrait 1 semaine de missions intenses, là-bas c’est une guerre DCA et dans ces conditions la supériorité aérienne est quasi impossible à obtenir, mais la Russie parvient malgré tout remporter de nombreuse victoires aérienne et ça c’est au crédit des su35

    1. Des victoires aériennes sur Su-35 ? Arrêtez de répéter bêtement les mensonges de la dictature poutinienne. Vous vous croyez sur Sputnik ? La chasse russe n’a réussi à descendre aucun avion ukrainien depuis mars 2023. Et encore à l’époque c’était un Su-27P russe qui a abattu un MiG-29 ukrainien.

      1. Tout comme votre camelote de rafale peut on aussi dire que le rafale ne vaut rien puisse qu’il ne se vend pas. Avant de voir la paille de l’autre il est important d’enlever ta poutre parlant du président Poutine je pense que tu dois regarder ton Jupiter.

        1. Erik olinga le Rafale ne se vend pas, faudrait pas abusé de la vodka mon ami, lache le monde fantastique de Poutine et regarde la réalité en face

        2. Il ne se vend tellement pas que les Indiens, les Emiratis, et les Indonésiens l’ont préféré à ton Su 35. C’est dire si le Rafale ne se vend pas. Et sinon ça va comment à Moscou, pas trop frisquet en ce moment ?

    2. L’Iran se serait rétracter , pour l’achat de Su-35, suite à des menaces Américaine? Je serais curieux de savoir vos sources . L’Iran fait partis des pays pour qui la loi CAATSA n’a aucune influence ( comme la Chine, le Venezuela, l’Algérie….) , si l’Iran n’a pas encore acheté des Su35 ( alors qu’elle a un besoin criant d’appareil moderne) c’est surtout pour les problèmes de SAV , les RuSSEs étant incapable de fournir la moindre pièces dans des délais correcte, on peut comprendre que les mollahs hésitent à acheter des appareils qui resteront de toutes façons aux sol par manque de pièces.
      Quand à la qualité supérieur du Su-35 sur les avions occidentaux , je n’ai pas les compétences pour juger, mais j’imagine que la Chine ne se serait pas contenté de 24 appareils si celui si avait été si  » extraordinaire » , elle en aurait produit sous licence comme elle la déjà fait par le passer pour le Su 27 avec le J-11

  7. Cher Arnaud je ne cesserai de le répéter l’humilité est l’apanage des grands dont tu n’ai pas tu ai un petit enfant. Le monde a très vite changer mais tu n’ai pas assez intelligent pour le savoir. Malheureusement beaucoup de gens trop sur de leur supériorité finissent par devenir aveugle et même finissent par payer un grand prix face a leur aveuglément. Ces votre cas à vous les blancs. Dire que des pays comme le Burkina ou le Mali ne peuvent pas opérés des avions de chasse. c’est faire preuve d’une naïveté hors paire’.Vous êtes très mal renseignée.
    Tu peut me censurer je sais que je suis dans le vrai et toi tu ne sait rien. Cassé le thermostat ne baissera pas la fièvre.

    1. Désormais vous êtes strictement modéré. Votre dernier message contenait des insultes à caractère politique. Il a fini à la poubelle et plus personne désormais n’aura à subir votre prose. Ça nous fera un troll pro-russe de moins.

      1. là est justement le problème de ta modération la censure et quoi d’autre on se croirait dans une dictature la myopie n’est pas contagieuse si vous ne souhaité pas de débat contradictoire garder votre site pour vous et ferme votre forum.

        1. Juste pour la forme car c’est la première fois que vous nous commentez : vous n’êtes pas sur un forum ! Ceci est un site aéronautique ouvrant ses articles à commentaires après modération. Si vous cherchez un forum aéronautique vous en trouverez un peu partout sur la toile. Nous n’en sommes pas un.

    2. Parler d’humilité avec un pseudo « Emerite » et conclure avec un : « je sais que je suis dans le vrai et toi tu ne sait rien.  »
      C’est fort…très fort.

  8. Vous dites des mensongeries vous savez tres bien que le président Goïta à demander au président Poutine de livrer dix Sukhoi SU35 pour nos FAMA. Le SU35 est le plus grand d avion de chasse au monde. Vos rafales c’est de la quincaillerie personnes de sérieux n’en veut.

    1. A voila le Général Moussa, j’arrive a me demander si ce n’est pas du 2° , c’est tellement énorme vos commentaires , en tous les cas, continuer , vous me faite trop rire!!!!

      1. D’autant plus que les futurs acquéreurs du F-15EX et du Rafale ont testé cet avion contre le Su-35 pendant les compétitions officielles. A chaque fois, le Rafale et le F-15 ont dammé le pion au Su-35, ce qui veut dire qu’il n’y a pas d’équivoque. Le Su-35 et son cousin le MiG-35 sont condamnés.

      2. Pareil Christian…a défaut de me fasciner, cela me sidère quand on voit les commentaires de ces personnes. J’arrive pas à y croire dans tout les cas.
        Pensent ils vraiment que cela va convaincre et qu’il ont de vrais arguments et qu’ils vont influencer? Est ce que ça marche vraiment chez eux ce genre de discours et croient ils que ce sera pareil ici ou ailleurs?
        Ont bien sont ils eux-même convaincu, fanatisé (avec tous leurs superlatifs, adjectifs et manque de nuance et d’objectivité en tout genre) de la véracité de leur propos?
        Les deux sont inquiétants quoi qu’il en soit.

  9. L’opération spéciale qui allait durer 3 jours ? Allez, p’tit troll russe, retourne jouer avec tes poupées

  10. Il est beau c’est sur mais vu que les Ukrainiens font du tir au pigeon contre lui personne ne peut en vouloir. Les Américains ont même plus besoin de la CAATSA, les approximations de Sukhoi suffisent.

  11. Encore à dire du mal du meilleur avion de combat ? Sa t’empêche de dormir que les Russes est fait mieux que ton pitoyable Rafale ? Pas grave personne ne lit ton blog de toutes manières. Tu es insignifiant.

    1. Kevin Matarat, Le Retour!!!!!!
      Avec des remarques toujours aussi « intelligente ».
      Bref, une vraie caricature de « Kevin »

  12. Ca me rappelle la chute de l’URSS. Lorsque des journalistes et experts aéronautiques ont eu accès à des bases aériennes soviétiques, on s’est rendu compte que l’aviation « rouge » était plutôt un tigre de papier.
    Je ne suis plus sûr des proportions exactes, mais il s’avérait qu’en cas d’alerte, une bonne part des avions dits opérationnels n’auraient tout simplement pas pu décoller, et une autre part aurait été incapable de mener à bien une quelconque mission.
    Mais là ce n’était pas la qualité des avions qui était en cause, mais plutôt la déliquescence du système, le manque d’entretien, les pièces détachées détournées, etc…

    1. Ils ont moins de 80 heures de vols annuel.

      Comment être capable de faire face aux avions et aux pilotes de l’OTAN, comme ils ont fait face aux pilotes US en Corée, le Vietnam fut une leçon pour le tir de missile qu’avait priorisé l’air force, d’où l’arrivée de top-gun pour les dogs-fights avec le retour du canon sur les F-4 phantom.

      Bientôt des F-16 dans le ciel ukrainien et le retour de la crainte dans les yeux russe

  13. Cette article est une propagande à la mode occidentale pure et simple il est vide d’intelligence et de logique c’est l’article d’un petit enfant pas d’un adulte dans une guerre comme en Ukraine ou les DCA de différentes couches sont superposer aucun avion au monde ne peut s’en sortir mieux qu’un SU35 le meilleur chasseur du monde désillusionnez vous monsieur Arnaud le nombre de vente de définit pas la qualité d’un avion il y’a tellement des paramètres à prendre en compte le rafale dont vous faites éloge à chaque article est mauvais regardez personne en Afrique n’en veux alors que tout le monde veut du SU35 votre rafale ces comme F35 ces de la camelote de la ferraille dans toute la gamme des avions multi rôles occidentaux aucun avion n’a subi un feu comparé à la guerre de l’Ukraine dans laquelle le SU35 et le SU57 brillent et même les adversaires ont reconnu avoir subi énormément des pertes du au SU35 alors arretez de jouer le petit enfant moi je vous le dit car moi je suis pas comme vous je connais bien l’aéronautique.

    1. Juste pour la forme : le Su-57 Felon ne vole pas en Ukraine mais par contre le Rafale oui en Afrique. L’Égypte en possède.

  14. Le SU35 est le meilleur avion au monde et le SU57 aussi je suis d’accord avec mon compatriote. Vive l’Afrique.

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

R.A.F. NE.1

Si de nos jours les avions de combat comme le Dassault Aviation Rafale ou l’Eurofighter EF-2000 Typhoon sont aptes à voler de jour comme de

Lire la suite...